Social

COSPAR : Les négociations avancent à petits pas "Ti pas, ti pas, na arrivé"

Le COSPAR a rencontré les représentants de la grande distribution à la Préfecture ce midi à propos des 500 produits sur lesquels le Collectif demande une baisse de 20%. Selon ces derniers, les négociations avancent à petits pas. Une nouvelle rencontre est prévue ce vendredi.


"Il faut très rapidement conclure des accords" déclare Jean-Hugues Ratenon, porte-parole du COSPAR, les négociations avec la grande distribution sont en bonne voie mais prendront du temps. Au lendemain d’une grève générale qui a mal tourné dans la ville de Saint-Denis, les revendications auprès de la grande distribution sont toujours les mêmes: une baisse de 20% sur 500 produits de consommation courante. "Nous allons transmettre la liste des 500 produits sur lesquels nous demandons une baisse de 20% du prix. L’accord que nous allons obtenir portera également sur les commerces de proximité. Les importateurs et les distributeurs feront aussi des efforts".
Le Collectif renonce pour l’instant aux "opérations coup de poing" dans les grandes surfaces. "Les grandes surfaces de Saint-Denis sont la cible des casseurs et nous les évitons pour l’instant". Il mise désormais sur des actions dans les quartiers: véhicules sono, distribution de tracts et conférences de presse sont désormais la stratégie du COSPAR pour maintenir la communication avec la population.
Mercredi 11 Mars 2009 - 16:04
Karine Maillot
Lu 834 fois




1.Posté par David le 11/03/2009 16:43
"Opération coup de poing le matin" , "opération coup de galet le soir".
http://www.youtube.com/watch?v=_Z5rJT6cYTQ

2.Posté par Denny CRANE le 11/03/2009 17:13
Quelles négociations ??
Le COSPAR ne veut rien lâcher sur aucun point, ça ne s'appelle pas négocier mais imposer.

3.Posté par Tijeune péî le 11/03/2009 20:44
Denny crane, tel est la question que je me pose: ratenon est il négociateur ou plutot opportuniste en quete de reconnaissance?
La pierre est lancé dans la mare...

4.Posté par Un vrai gréviste le 11/03/2009 21:47
Ti pas, ti pas, na arrivé. Que c'est bien dit. Ce n'est pas raté....non? Ti pas, ti pas, ou ça montre à nou out fiche de paie, out relevé bancaire, out moyen de subsistance. Ni demande la mem chose à Jean Pierre Técher (cette fois ci naura poin grace présidentielle) et sirtou à Roland Lambert (...). Ivan le terrible toute dou moune i conné c un capitaliste accaparère de terrain communal lotissement Jujubes à La Possession. Mais li aussi, li doi rendre des compte. Biento nou ca bien rigolé. Ti pas, ti pas, nou ca découvre zot vrai visages. Ti pas, ti pas comme ou dit. (...).

5.Posté par franck974 le 11/03/2009 22:16
bien raison denny

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/03/2009 01:42
vive les rois de l'immobilisme et du statu quoi qui s'expriment du post 1 à 5.. à croire que certains sont financés par le parti du roitelet (petit roi) pour inonder zinfos de post pour casser ceux qui négocient (mais qui ne sont pas forcément légitimes).. autant fustiger l'Etat qui s'assied à la table des négociations, non ?

7.Posté par Albert Ebasque le 12/03/2009 07:35
Les imposteurs ont pris exemple sur papa pour manipuler et tirer à eux la couverture médiatique...histoire que l'on parle d'autre chose que des VRAIS magouilles que certains dénoncent ici........Quand est ce que ce panier de crabes, qui vient de sortir tout seul au grand jour se fait alpaguer par la justice?

8.Posté par Tijeune péî le 12/03/2009 09:21
post 6 , nicolas de launay de la perriere Faut il comprendre que faire n'importe quoi est préférable à l'immobilisme? N'oublions pas que la précipitation et les actions irréfléchies mènent à la perte. Exemple : Un simple jeu d'échec, la réponse de Bush à Al-quaïda, l'élection de Bush lol , des manifestations non soutenu par tous tel que mardi qui ont dégénéré... vous faut il encore des exemples ou pas?
Je ne suis pas contre le changement, mais contre ceux qui pensent au jour le jour sans prévoir demain.

9.Posté par Denny CRANE le 12/03/2009 09:47
Tijeune péî
La réponse est dans ta question, mais Ratenon, tout comme sa copine Monica Govindin(étrangement silencieuse actuellement) ne doivent leur situation confortable qu'à leur participation à des mouvements sociaux.
Le prochain sur la liste est le petit leperlier, qui passe plus de temps dans les manifs qu'à bosser ses cours, je parie que d'ici peu il aura une belle place avec un salaire supérieur à celui de ses camarades qui eux auront bossé pour passer leurs examens.

10.Posté par Tijeune péî le 12/03/2009 12:39
post 9 Denny CRANE je pense comme toi sur ce sujet, il y a beaucoup d'opportuniste qui se font passer pour de nouveau sauveur.
Mais on a tous les moyens d'être opportuniste, ce qui me dérange c'est de profiter de la crédulité des gens.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales