Social

COSPAR : Après les banques, les opérateurs téléphoniques ciblés

Le Cospar a préféré changer sa tactique pour sensibiliser la population. Après des opérations dites "coup de poing", ces derniers préfèrent parler d'opération "communication".


Cet après-midi, c'est chez les opérateurs téléphoniques que le Cospar veut faire passer son message. "Nous souhaitons que les opérateurs téléphoniques soient associés aux négociations et prennent part à la table ronde", ont lancé les manifestants, haut-parleur et pancartes en main. « Nos enfants ont droit à avoir accès aux nouvelles technologies à un prix raisonnable » affirme Jean-Hugues Ratenon.
L’agence SFR et Only du Barachois ont été investis par les membres du COSPAR mais dans une ambiance bon enfant.
A 9 heures ce matin, un groupe de manifestants du Cospar se trouvait dans à la Caisse d'Epargne du côté du Jardin de l'Etat pour dénoncer l'abus des banquiers sur la population. Démarche qu'ils ont poursuivi par la suite du côté de la BR pour demander une réunion de concertation.
D’autres opérations du même type seront effectués dès demain, en attendant la grève de jeudi 19 mars…

Jeudi 12 Mars 2009 - 15:11
Mélanie Roddier et Karine Maillot
Lu 1275 fois




1.Posté par Alain BLED le 12/03/2009 16:02
Pour les opérateurs téléphoniques, une autre solution possible : consommer moins. Ou même jeter son portable ! Ce qui me fout en rogne, c'est qu'il est peut-être obligatoire de manifester pour avoir gain de cause, en ce qui concerne la baisse de choses dont on ne peut pas se passer : alimentation, gaz, voire essence, et frais bancaires (car comment se passer de la banque, de nos jours ?)
Mais le téléphone, on peut baisser la consommation ! et en meurt pas, au contraire : on n'est pas encore sûr que l'usage immodéré ne vous liquéfie pas le cerveau !
Nous somme dans l'utra libéralisme ? utilisons ses propres armes quand c'est possible, à savoir la loi de l'offre et de la demande. Si vous demandez moins, les prix baisseront, et s'ils ne peuvent pas les baisser, ils fermeront boutique et d'autres plus compétents prendront leur place. c'est la loi du marché !

2.Posté par lahope le 12/03/2009 18:04
Demain opération coup de poing devant chez Fauchon !
Il est inacceptable que le caviar et le foie gras soient inaccessibles aux gens modestes.
Nous allons également demandé une baisse de 20 % sur les tarifs des meilleurs restaurants de St Denis.
Je ne comprends pas non plus pourquoi les reductions demandées aux compagnies aeriennes ne portent que sur la classe économique.
J ai envie de voyager en premiere classe comme tout monde !

3.Posté par andremctp le 12/03/2009 18:09
Prenons l'exemple d'Orange en métropole.
Pour 29,90 euros + la location de la Livebox, vous avez le téléphone illimité pour les communications nationales excepté le portable et n° en 08, 60 chaînes de télévision et Internet à 12 Méga octets illimité.
Les services pour les autres opérateurs sont identiques.
Alors pensez vous que le câble qui permet d'acheminer entraîne des tarifs si élevés à La Réunion?
Je ne pense pas, surtout lorqu'on connaît les bénéfices faits par France Telecom après impôt et ce qui a été versé aux actionnaires comme dividende..
Signé : un ancien salarié de France Telecom à la retraite en métropole.

4.Posté par M.Soucy le 12/03/2009 18:35
ET LE ZASSURANCES LE PA TROP CHER ?

5.Posté par andremctp le 12/03/2009 18:50
Des chiffres significatifs pour France Telecom.
Alors que le bénéfice net de France Telecom a baissé de 35,4%^pour passer à 4,07 milliards d'euros, malgré une hausse du chiffre d'affaire de 1% ( 53,5 milliards d'euros ) dû parait il aux impôts, France Telecom a décidé de verser aux actionnaires par action 1,40 euros en 2008 au lieu des 1,30 euros en 2007.
France Telecom qui s'appellerait Orange en 2012 peut payer la réduction des tarifs Internet et téléphones fixe et mobile à La Réunion et dans les DOM-TOM.

6.Posté par Benjamin Franklin le 12/03/2009 19:06
Bravo !!! Jolie discours à la T.V, Monsieur Ratenon, qui l'aurait cru ? Lustucru ? Félicitation.

7.Posté par Gérard Manvussa le 12/03/2009 19:29
Le téléphone portable dit GSM est-il :

1. un produit de première nécessité ?
2. un article de consommation courante ?
3. un signe extérieur de richesse ?

Celui qui donnera la bonne réponse aura le droit à une journée en compagnie d'un membre du Cospar...

8.Posté par jujuBES le 12/03/2009 21:39
Entièrement d'accord avec M. Bled.
Je me disais aussi, au vu de la liste des produits de première nécessité , que cette liste était incomplète. Impensable le GSM absent de cette liste, les opérateurs devaient être vexés. Merci monsieur Ratenon d'avoir réparé cet oubli. Gageons que la liste devrait , pour refléter la réalité locale, comporter très bientôt les écrans plats , home cinéma et aussi et surtout loto. . . mobile et le tuning.

9.Posté par David le 12/03/2009 22:33
Il faut que le Cospar demande la gratuité des appels pour Chaleurs tropicales.

10.Posté par chris le 12/03/2009 22:38
il me semblait que Mr JEGO avait annoncé la facturation à la seconde pour les mobiles.
Qu'en est-il aujourd'hui?
Si vous regardez votre facture , vous constaterez qu'une grande partie du forfait est consommée dans des communications de quelques secondes qui sont facturées une minute.
Alors que ces memes opérateurs commercialisent depuis des années des forfaits à la seconde en métropole, qu'attendent-ils pour en faire de meme ici?Y aurait-il une entente entre opérateurs?

11.Posté par Blacko le 12/03/2009 22:44
il y a aussi la revendication sur l'embauche de locaux en priorité; on en parle pas.
on verra au mois d'aout d'ou viendront les futurs profs...

12.Posté par collectif des dijoux le 12/03/2009 22:39
le cospar oublie les vendeurs de bichique!

13.Posté par collectif des dijoux le 12/03/2009 22:41
Cospar alias la redoute
la seule difference c'est que la redoute propose des remises sur des articles alors que le cospar ne fait pas de remise sur son nombre de revendication


14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/03/2009 01:24
le COSPAR ne devrait il pas déposer des plaintes contre l'installation des antennes relais..? vu les décisions récentes de démontage ordonnées par décision de justice, je gage que cela représenterait une réelle mesure efficace à peu de frais pour la sauvegarde du pouvoir d'achat... certes cela mettrait au chômage des employés..à moins de substituer dans les boutiques orange, sfr et autres, de bons vieux box avec des téléphones "classiques" .. genre les bureaux des PTT dans les années 60/70..!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales