Politique

COI : Didier Robert interpelle Laurent Fabius


COI : Didier Robert interpelle Laurent Fabius
Didier Robert interpelle dans un courrier le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, concernant les conditions d'organisation de la participation de la délégation française de la signature de l'Accord de coopération entre les Etats membres de la Commission de l'Océan Indien qui s'est tenue à Victoria, aux Seychelles, les 9 et 10 janvier derniers.

Le président de la Région Réunion rappelle qu'il avait déjà écrit un courrier à ce sujet le 6 janvier dernier au ministre des Affaires étrangères, apparemment resté sans réponse.

"Mon interrogation et ma préoccupation portaient plus particulièrement sur la place et le rôle que le gouvernement entendait réserver aux représentants de la Région et du Département de La Réunion à cet évènement majeur de la COI. A ce jour, je n'ai reçu aucune réponse à ce courrier, ni même le moindre élément d'information de la part du chef de délégation que vous avez désigné", indique Didier Robert.

"Si les événements prévus à l'occasion de cette commémoration se sont déroulés dans d'excellentes conditions grâce à la très bonne organisation du ministère des Affaires étrangères des Seychelles, je ne peux pas en dire autant de la participation des représentants élus de la Région et du Département de La Réunion", poursuit Didier Robert dans son courrier adressé à Laurent Fabius.

"En effet je ne peux que regretter qu'à aucun moment, les élus réunionnais n'aient été associés à la préparation de ces rencontres et qu'il n'ait pas été jugé opportun de nous inviter formellement en tant que membres de la délégation France-Réunion à ces manifestations. Pour votre complète information, je me suis rendu à ces rencontre à l'invitation officielle du ministre des affaires étrangères des Seychelles, invitation que j'ai tenu bien sûr à honorer, compte tenu de l'excellence des relations entre les autorités seychelloises et les élus de La Réunion", conclut Didier Robert, qui enfonce le clou dans un communiqué : "Le 30ème anniversaire des accords de Victoria sonne pour le peuple Réunionnais comme un retour aux temps anciens, celui d'une attitude méprisante".
Samedi 18 Janvier 2014 - 11:22
Lu 1557 fois




1.Posté par collectif plus le 18/01/2014 12:11
cela démontre bien que le gouvernement méprise les réunionnais... nous sommes français ou pas ??

2.Posté par tous ensemble le 18/01/2014 12:19
que faut il comprendre? ... que les élu(es) région et du département de la Réunion sont méprisés, rabaissés... Les réunionnaises et les réunionnais sont t-il capable de ...? sommes nous réellement français ?? pour qui ?? pourquoi ?? c'est méprisant pour l'ensemble de la Réunion d'être traité ainsi

3.Posté par une france des iles le 18/01/2014 12:25
monsieur Robert vous déclinez la des faits qui ne doivent pas rester dans silence des convictions partisanes ... c'est toute la Réunion qui est méprisée, rabaissée... mais qui est derrière tout cela.... nous sommes pas des chiens des moins que rien ....

4.Posté par une france des iles le 18/01/2014 12:31
dure réalité dure réalité ....mais la réunion est elle réellement française à part entière.... gauche droite centre vous devriez tous voir en cela un mépris pour la réunion c'est encore paris qui décide pour nous c'est encore paris qui parle pour nous c'est encore paris qui ....

5.Posté par anti acti le 18/01/2014 12:33
ahhhh paris commande paris décide paris dispose paris impose mais somme nous des moins que rien ...

6.Posté par Saint Denis D'Abord ! le 18/01/2014 12:50
Laurent FABIUS , socialiste devant l'éternel C ki au niveau de la politique française !

7.Posté par CRT le 18/01/2014 14:13
A paris ...je pensais que la décentralisation était effective ... et que les Elu(es) départementaux et régionaux avaient pour missions de représenter la Réunion...

8.Posté par esclavage moderne le 18/01/2014 14:18
bravo bravo ... au moin un homme qui n'a pas peur de dénoncer le rapport de force ...

9.Posté par A mon avis le 18/01/2014 14:37
Ce communiqué de presse du Président de la Région Réunion est surprenant et demande des explications plus complètes.

En effet, sur le site
http://commissionoceanindien.org/membres/
On peut lire la composition des instances décisionnelles, et notamment :
"Le Conseil des ministres :
Organe suprême de la Commission, il réunit une fois par an en session ordinaire les ministres des Affaires étrangères des cinq États membres (ou leurs représentants), pour déterminer les axes principaux des actions qui seront conduites par la COI. Il délibère sur les dossiers préparés par les OPL, avec le concours du Secrétariat Général."

Sur une photo du 28ème conseil figure Monsieur Robert en première place, ce qui laisse supposer qu'il est le représentant officiel désigné par le Ministre Français. Et donc que Monsieur Didier Robert est au courant du fonctionnement de la COI, et qu'il connaît les dossiers des projets et travaux en cours.

Par ailleurs, ce n'est sans doute pas par hasard, ni à la dernière minute que le Ministre des affaires étrangères des Seychelles a envoyé une invitation à Monsieur Didier Robert.

Un peu de pédagogie de la part du Président de Région sur son rôle dans le fonctionnement de la COI est sans doute nécessaire.
Il serait plus utile que Monsieur Robert explique les conséquences pour la Réunion, de la signature de cet accord, plutôt que d'exprimer ses états d'âme vis à vis de Monsieur Fabius !

10.Posté par ti baba le 18/01/2014 14:55
Et c'est encore Paris qui paye ? Vous avez des comportements de voyous envers l'état français et vous attendez un autre comportement en retour. vous devez connaitre le proverbe : On récolte ce que l'on sème ….

11.Posté par Emancipation ! le 18/01/2014 14:59
Voilà pourquoi nous devons vraiment nous battre Président pour ce projet d'émancipation de la Réunion dans la France et dans l'Europe. La France doit admettre que la Région Réunion puisse prendre pleinement part aux décisions qui impactent La Réunion, que La Réunion puissent parler au nom de la France dans l'Océan Indien. A quoi bon nous reconnaître en démocratie française si nos élus ne sont pas reconnus comme dignes de siéger dans ces instances essentielles pour la coopération dans l'Océan Indien ?

12.Posté par pour la reunion le 18/01/2014 15:06
ds le protocole c'est le préfet qui doit représenter la réunion ou le président de région ... la c'est un missi dominici nommé par le ministre pour représenter et présenter la Réunion ....c'est du n'importe quoi ... pourquoi ?? Monsieur Didier Robert n'est pas capable de présenter les projets de la réunion, le représentant du département non plus ???

13.Posté par marie le 18/01/2014 15:14
Comme le suggère le poste 9: Quelles seront pour nous les conséquences de cette coopération? Bonne question.

14.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 18/01/2014 16:38
A quoi sert la COI ????

15.Posté par un citoyen désabusé le 18/01/2014 17:06
Didier! Alé bitume la route littoral au lieu raconte zistoir!!

16.Posté par GAJAC J-L le 18/01/2014 18:54
Sur 15 posts, pas un seul qui rappelle que la Réunion est un département et une région qui sont partie intégrante de la France, mais qu'aucun département ni région de France n'ont une compétence diplomatique. C'est le b-a ba des règles d'une Nation.

Le jour où vous allez voir le Président de la Corse traiter avec le président italien, venez me dire, je serais curieux de voir dans quel cadre çà se passe.

Que Robert veuille se faire plus gros que le boeuf, comme la grenouille de la fable, avec sa soif insassiable d'honneurs et sa fringale de festins, çà se comprend, il veut trôner lui aussi dans la cour des grands et traiter à égal avec le Président de Madagascar, des Comores ou de Maurice.

Mais qu'il se fasse d'abord élire président de France ou alors qu'il embrasse une carrière de diplomate.

Monsieur Didier Robert, ce n'est pas parce que la Réunion est richissime grâce à la France et à la solidarité européenne, que vous devez vous prendre avec arrogance pour un Emir ou un chef d'Etat. Merci de rester à votre place car il y a des commissions pour traiter des sujets transversaux avec la Préfecture qui anime la coopération régionale, à ce que je sache. Il y a un diplomate détaché à la Préfecture pour traiter de ces questions qui vous échappent.

Vous avez déjà pris cette région de façon minoritaire grâce à la trahison des socialistes, dont on voit aujourd'hui qu'ils sont des gens de droite comme vous et même pires car eux avancent masqués et ont trompé les électeurs de gauche, alors cessez de vouloir le beurre, l'argent du beurre et les fesses de la crémière, car vous n'êtes pas encore président de la République Réunionnaise, pour vouloir parler d'égal à égal avec les Présidents de pays indépendants et courageux.
Vous êtes un président d'une région sous perfusion de la France et de l'Europe, vous n'avez pas encore compris que vous ridiculisez ce pays à vous croire plus que ce que vous n'êtes ?

17.Posté par Zorrl le 18/01/2014 18:57 (depuis mobile)
Il a raison le President
Vive l independance de la Reunion!
Elle permettra enfin de traiter d''''''''egal a egal avec les etats voisins...

18.Posté par JORI le 18/01/2014 21:26
Je crois que les posts 9 et 16 ont dit la réalité des choses et que si l'égo surdimensionné de notre super cumulard D.Robert est touché, qu'il se présente aux présidentielles et s'il est élu, fera ce qu'il voudra.

19.Posté par litinerant le 18/01/2014 21:40
A force de crier au scandale, peut être qu'un jour notre président de région fera profile bas en étant interpelé à son tour... Affaire à suivre....

20.Posté par A mon avis le 18/01/2014 21:50
La lecture de l'ensemble des commentaires laisse apparaître que cette COI (Commission de l'Océan Indien) est parfaitement inconnue pour beaucoup de monde. Pourtant, la France et l'Europe y injectent pas mal de crédits !
Il semble urgent que Monsieur Didier Robert qui représente la France au Conseil des Ministres de la COI (cf post 9), rende compte de ses activités au sein de cette commission et fasse preuve de pédagogie.

21.Posté par Maurice le 19/01/2014 05:59
@ 19

Vivement ce jour là....


22.Posté par band'guignols le 19/01/2014 09:55
Môssieur D.R profite de la moindre occaz pour afficher son mépris et sa mégalomanie.
Mais çà, on le savait déjà !

23.Posté par a emancipation le 19/01/2014 10:19
Didier Robert n'est qu'un triste usurpateur qui a des réflexes de dictateur...
Il ne s'est même pas émancipé lui même alors qu'il arête de discréditer le REUNIONAIS...

24.Posté par Plus le 20/01/2014 04:26
Désolants ces attaques gratuites. qu'aurait on dit si Didier Robert ne s'était pas exprimé sur ce sujet ? des attaques ausso gratuites contre la personne et le sujet de l'article demontrent la gene qu'il occasionne chez ceux qui veulent seulement lui barrer la route...

25.Posté par du mépris le 20/01/2014 07:58
C'est exactement de cela qu'il s'agit.
A l'instar de Didier Robert, je suis outré par ce mépris affiché. La Réunion pas représentée au 30e anniversaire de la création de la Commission de l'Océan Indien... On marche sur la tête.
C'est Mme Claudine LEDOUX maire de....... Charleville-Mézières qui a représenté la France en temps qu'Ambassadrice, déléguée à la coopération régionale dans l'Océan Indien!!!!!! Non, non, on ne se moque pas de nous, on nous méprise, c'est exactement le mot qu'il faut employer.

26.Posté par Philippe HOARAU le 20/01/2014 08:11
Aaah, le temps béni des colonies!!
Le beau temps des parachutages, temps où nous pauvres réunionnais devions en passer par les élites pensantes venues de Métropole.
Nous n'avons jamais quitté ces rives!!!! Et c'est une violence toujours étonnante à découvrir en 2014!
Notre légitimité à être représentés aux 30 ans du COI est bafouée! On nous envoie une Ambassadrice déléguée à la coopération régionale dans l'Océan Indien, élue des Ardennes..... elle doit en connaitre un rayon sur nos spécificités. Quelle tristesse.
En tant que réunionnais et en tant que citoyen français je ne peux que remercier M. Robert de faire part de son étonnement devant tant de mépris à notre égard.

27.Posté par Frédéric CARMAGNOLE le 20/01/2014 10:33
Sur le fond il a raison : la COI est un superbe outil qui peut nous permettre de développer ce seul secteur qu serait véritablement créateur d'emplois et de richesse à la Réunion : le Tourisme

Son coup de gueule est compréhensible, après, sur sa personne elle même, franchement ce qui est intéressant dans ce débat ce ne sont pas ses acteurs, mais ce que peut apporter ce genre de coopération inter régionale. Il y a là, une volonté de vendre Réunion en tant que zone française, il est normal d'y être convié.

Dans ce genre d'affaires, tellement capitale pour l'avenir de la Réunion, les clivages politiques ne devraient pas avoir droit de citer. Seul compte nos intérêts et la COI, honnêtement, peut permettre à la Réunion d'offrir ce qu'elle est institutionnellement et d'apprendre énormément de nos voisins, notamment Mauricien, sur le tourisme.

Il ne faut pas cracher ni minimiser ce bel outil, au contraire, il faut persévérer à vouloir s’élever !

28.Posté par Aurore LAGARDERE le 20/01/2014 14:41
est ce un mépris envers le peuple réunionnais ou envers ceux qui le représentent
Paris s'est il rendu compte que nos élus socialistes bénis oui oui n'ont aucune envergure quand il s'agit de porter nos revendications, alors porter celles de l'ocean indien ?? c'est plus grave, il y a des enjeux internationaux , économiques...Pôvre Réunion , même Paris ne fait pas confiance en nos élus socialistes
Le élections sont proches..Réveillons nous, FAISONS comme FABIUS qui a considéré que nos élus n'étaient pas capables, l'exemple nous vient du quai d'Orsay
Messieurs les socialistes bougez, sinon nous vous bougerons. Vous avez pourtant les moyens , vos voix à l'assemblée peuvent faire tout basculer. Comment avez vous pu NOUS laisser humilier ainsi, nou lé capab , PAS VOUS ????

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales