Social

CISE : Les négociations marathon continuent malgré un effort de la direction

Verre à moitié plein ou à moitié vide. Direction et employés grévistes de la CISE se donnent à nouveau rendez-vous demain matin dans le Sud cette fois. Au Tampon, les syndicalistes tenteront de faire plier leur direction qui a quelque peu avancé à l'issue de la réunion de cette journée.


CISE : Les négociations marathon continuent malgré un effort de la direction

De 11h30 à 16h30, la réunion entre direction et employés grévistes de la CISE se poursuit sur un rythme soutenu. Même si les lignes ont bougé aujourd'hui, entrouvrant une possibilité de reprise du travail, une nouvelle réunion a été fixée demain matin dans les locaux de la société au Tampon.

Stéphane Ramassamy, délégué UNSA à la CISE, précise que la première heure de réunion s'était très mal passée pour finalement aboutir vers 16h30 sur une avancée.

Qu'en est-il concrètement ? Les protagonistes s'étaient quittés hier sur une offre de la direction d'une revalorisation de 70 euros sur le salaire brut couplé à 70 euros de primes. Un deuxième volet que réfute toujours les syndicalistes.

Les grévistes ne veulent pas attendre 2012

La direction propose donc 100 euros (brut) de revalorisation pour les salariés en-dessous de 1.600 euros/mois. Un effort de 70 euros est porté pour ceux au-dessus des 1.600 euros et 30 euros enfin pour les cadres.

A cela, "la direction propose une seconde vague de revalorisation de 50 euros pour tout le monde mais en 2012", affirme Stéphane Ramassamy. Et c'est bien là que le bas blesse à nouveau, "nous, on proposera demain 150 euros pour les employés intermédiaires dès cette année plus 30 euros en 2012", explique-t-il.

De tout cela, la direction et les grévistes en reparleront demain dès 10h au Tampon. Là même où la distribution en eau est plus que délicate à l'heure actuelle. "Nous sommes partis pour faire un tour de l"île", sourit à peine le syndicaliste, conscient de la gêne occasionnée.
Mardi 15 Mars 2011 - 18:02
Ludovic Grondin
Lu 1075 fois




1.Posté par noe974 le 15/03/2011 19:51
Ils ont raison de ne pas attendre 2012 ....la Fin du Monde , d'après les Mayas ...et ce sera trop tard ..A quoi ça va servir cette augmentation en 2012 , si on n'est plus là pour la dépenser !

2.Posté par Lagourgue veut déposer plainte le 15/03/2011 19:55
Tant va Lagourgue sans eau...
Qu'à la fin a la case Gendarmerie !

3.Posté par régleurs conflits le 15/03/2011 20:58
bande nassima-socialistes-comunistes conseil général nana la solution: battes toutes dehors et refais l'entreprise avec bougres neuves. C'est çà que bandes élus la fait en licienciant 1500 salariés créoles. fais rentres nassima avec son garcon dans la danse comme régleurs de conflits

4.Posté par noe974 le 16/03/2011 07:08
Qu'ils se mettent d'accord très vite avant l'arrivée des rayons gamma ...on aura de l'eau irradiée ...

Au-début du XXe siècle , on donnait aux gens pour leur donner du punch , de l'esprit d'initiative , de l'eau irradiée avec du curium et ça semblait marcher ...les gens changeaient de couleur ...de comportement , moins d'agressivité ...paraît-il !
Espérons que la Cise ne nous donnera pas ce type de "flotte" ...dans le pastis , c'est pas bon !

5.Posté par lotus974 le 16/03/2011 09:07
habitant à Sainte Marie, depuis hier soir 18h00 je n'ai pas d'eau. j'ai un enfant en bas âge, et je dois travailler, quel galère sans eau.... j'espère qu'ils trouverons une issue à leur conflit et qu'en arrivant ce soir l'eau coulera à mon robinet. après le syndicat dit que ce n'est pas à cause de la grève qu"il y a des coupures... de ki se moque t'on!!!! pfff toujours égoïstes.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales