Politique

CIOM : “De grands principes mais peu de mesures concrètes”, regrette le PS

Axel Zettor, porte-parole du parti socialiste, se montre très critique après l’analyse des décisions annoncées à l’issue du premier Conseil interministériel de l’Outre-mer : “Les mesures sont loin de répondre aux préoccupations des Réunionnais”.


CIOM : “De grands principes mais peu de mesures concrètes”, regrette le PS
Axel Zettor déplore en premier lieu “la volonté de recentralisation de Nicolas Sarkozy. Le chef de l’Etat a une conception toute particulière de la décentralisation. Il a ainsi considéré que nos seules collectivités sont défaillantes”.

“L’Etat s’octroie ainsi la possibilité de se substituer à elles, notamment dans les domaines de la santé, l’environnement, etc... Là où en métropole, ce sont les préfets qui coordonnent les politiques de cohésion sociale, Sarkozy réserve un traitement particulier pour les Dom avec la nomination de commissaires au développement endogène, c’est-à-dire, des sous-préfets”.

Ces Etats généraux auront toutefois converti Nicolas Sarkozy et l’UMP à une revendication toujours portée par les socialistes et d’autres forces progressistes, dont certaines organisations syndicales : privilégier le recrutement des fonctionnaires ultramarins en Outre-mer. Cette posture, toute nouvelle à droite, aurait eu plus de crédibilité si le chef de l’Etat avait, par exemple, annoncé la création d’un Institut régional d’administration pour préparer localement les Réunionnais aux concours pour les emplois de catégorie A.

"Pour La Réunion et l’Outre-mer tout entier, le compte n’y est pas du tout”

Sur le pouvoir d’achat et la formation des prix, le porte-parole du PS dénonce l’absence de décisions concrètes lors du Conseil interministériel de l’Outre-mer, et “l’inaction du gouvernement depuis le début de la crise sociale et économique”.

“Dès le départ, Nicolas Sarkozy aurait dû prendre une mesure pour diminuer les prix d’une centaine de produits de base pour atteindre un niveau métropole et améliorer ainsi le pouvoir d’achat des foyers réunionnais dont les revenus correspondent aux minima sociaux nationaux afin de leur assurer une République de l’égalité”.

Axel Zettor enfonce le clou. “En matière de développement économique, le plan Sarkozy ne contient aucune véritable mesure digne de ce nom. L’absence de chiffrage tombe donc sous le sens. La seule mesure chiffrée, 40 millions d’euros, concerne l’agriculture dans les quatre Dom, c’est très loin du montant de la subvention en cours de règlement, aux agriculteurs de France”.

“Au final, il se pourrait que le discours de Nicolas Sarkozy se résume à “tout ça pour ça”. Pour La Réunion et l’Outre-mer tout entier, le compte n’y est pas du tout”, estime Axel Zettor, porte-parole du parti socialiste local.
Mardi 10 Novembre 2009 - 17:27
Jismy Ramoudou
Lu 1285 fois




1.Posté par cris 974 le 10/11/2009 18:50
Tout a fait çà mon caf . C'est comme la politique municipale de St Denis?

Beaucoup de bling bling et de fêtes qui malheureusement commencent à tourner mal (cela devait arriver quand on rassemble plusieurs quartiers "rivaux" c'est cela la politique à Annette) mais rien d'intelligent et de positif. La politique municipale est à l'image de la rue De Gaulle CAHIN-CAHA
Merci Annette maire à 100%

2.Posté par MS le 10/11/2009 20:35
Axel a tort, c'est exactement le contraire de ce qu'il dit. Aucune vision, aucun projet mais un catalogue décousu de mesures concrètes. La réaction du PS est typiquement infantile et caractéristique des élus domiens : ça vient de Sarkozy donc c'est mauvais, tant pis si la plupart de ces mesures sont demandées depuis longtemps par les responsables politiques locaux et notamment le CESR dont Zettor est membre. Non, ce qu'on peut reprocher à cette liste c'est précisément de ne reposer sur aucun principe de changement, aucune "vision", il faut s'appeler Didier Robert pour y voir une "révolution"....

3.Posté par mwa la pa di le 10/11/2009 22:05
Axel tu a tord de ne pas être objectif. Tout n'est pas noir, même si Didier ROBERT fait exactement la même chose que toi mais dans l'autre sens : tout est bon. Trop de critiques nuit, mais pas de critique nuit aussi. Peut on être socialiste et objectif ? Je le crois, mais le travail est dur pour certain. Je ne parle pas du cireur de pompes : la reine Victoria.

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 10/11/2009 22:46
les reproches faits sont ils à mettre sur le compte des fonctionnaires d'Etat en place ..? mauvais relayeur ? mauvaise capacité à prendre en compte les doléances de la population ?

5.Posté par JRM le 11/11/2009 10:07
En se qui concerne la politique de ST. DENIS,a part samedi prochain ou c'est conseil municipal(c'est publique tout le monde peut y aller) on peut questionner M. Gilbert Annette Maire de St. Denis tous les samedi matin de 9h à 10h en direct sur 4 radios de St. Denis en téléphonant au 0262 20 10 31 - C'est plus facile d'écrire sous couvert d'anonymat que de parler en direct.

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 11/11/2009 17:22
et quelles sont les propositions du parti dont monsieur Zettor est le porte parole, sur les sujets sur lesquels ils se prononcent ....? quelqu'un les a t il lues ou vues ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales