Politique

CINOR: 300 marchés et 80 millions d'euros accordés aux TPE-PME en 2017

Vendredi 14 Avril 2017 - 12:14

Afin de faciliter l’accès à la commande publique des TPE et PME réunionnaises à la commande publique, la CINOR organise ce vendredi 14 avril 2016 et pour la quatrième année consécutive sa "Journée du Territoire". Les débats, qui se tiennent à la Nordev,  doivent également permettre d’apporter une vision "plus claire, concrète et réaliste" selon les dires de l’intercommunalité sur les grands projets inscrits dans son projet de territoire.

Cette journée d'échanges répond à l'objectif partagé de la convention "SBA – Stratégie de Bon Achat" conclue en août 2013 entre la CINOR et les différents organismes représentatifs des TPE-PME, à savoir la CAPEB, la CPME, la FRBTP, le SYNTER et l'ADIR, et en décembre 2014 avec l'association Digital Reunion. Tous les signataires de la convention sont dorénavant réunis au sein de l'association SBA Réunion, pour promouvoir et défendre les valeurs de la stratégie de bon achat (ou small business act).

Les TPE-PME, qui représentent près de 90% du tissu économique local, sont pour le président de la CINOR des "atouts pour rendre notre économie plus forte et plus attractive". Des atouts qu’il ne faudrait pas perdre insiste Gérald Maillot. "C’est à nous acteurs publics à aider les TPE-PME à se développer et à devenir plus performantes. Cela passe par un accès facilité à la commande publique", explique-t-il.

Comme l’explique le président de la CINOR, sa collectivité "fait le maximum" depuis 2013 pour que les TPE-PME de l’île accèdent aux marchés lancés par elle. Il rappelle que près de 90% des projets portés par la CINOR sont attribués aux petites entreprises locales. Une "fierté" pour Gérald Maillot, qui ajoute que près de 80 millions d’euros (14 millions d’euros à destination des transports scolaires, une dizaine pour l’environnement et 40 millions pour le transport par câble) et 300 marchés seront attribués cette année.

"Unir les forces"

Pour Dominique Vienne, président de l’association SBA, la CINOR "est une collectivité dont on peut être fier". "La CINOR s’est  engagée dès les premières heures de mobilisation autour du SBA, en 2014. Son engagement, et celui des autres signataires de la convention "Stratégie de Bon Achat", illustrent cette volonté d'unir nos forces. Notre territoire a ses contraintes, notre économie insulaire ses fragilités et c'est l'ensemble des acteurs qui sauront les transformer à l'avantage de l'emploi local et du développement de nos entreprises", termine-t-il.

Dans son projet de territoire, sa feuille de route pour les 15 prochaines années, la CINOR souhaite pousser les entreprises installées sur son territoire à se lancer dans les secteurs d’avenir que sont l’économie de la mer, le numérique ou encore la valorisation des déchets.
samuel.irlepenne@zinfos974.com
Lu 2947 fois



1.Posté par la marine le 15/04/2017 07:33

il ne faut pas que la CINORD devienne la banque de ses communes
pour certain MAIRE ils se croire tout permis et tout mettre sur le compte de cette organisme
messieurs les MAIRES quand la cinord ordonne des travaux pour améliorer les besoins de votre population donner vous le courage de participer
le budget de votre commune n est pas fait que pour le fonctionnement ou engraisser certaine association
fantôme
comment se fait il qu une commune na pas 44000£ pour financer des travaux hors que nous payons
nos impôts depuis 1970 dans cette commune QUEL HONTE de vouloir tout mettre sur les autres

2.Posté par Algue no stra le 15/04/2017 08:35

et comment on fait pour être retenu sur un marché ? faut graisser la papatte ou bien ^tre en amont de la consultation pour mieux orienter le marché ?

3.Posté par JACQUES AFER le 15/04/2017 14:03

A partir du moment quand c de l'argent utile pour le développement de l'ile et la création d'emploi pourquoi pas
il faut aider les TPE ET PME à se développer c le seul moyen pour faire diminuer le chômage c un rôle central pour l'emploi je trouve que projet de la CINOR(le transport urbain par câble) est un beau projet et fiable qui peut
s'avérer assez économique pour la pérennité de la réunion

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 10:49 Olivier Rivière, nouveau président du Parti Radical