Santé

CHU Réunion: Francis Saint-Hubert se prépare à quitter son poste à Saint-Nazaire


Comme nous vous l’annoncions le 25 avril dernier, le poste de directeur général du CHU Réunion devrait revenir à l’actuel directeur de l’hôpital de Saint-Nazaire, Francis Saint-Hubert. Un choix opéré par l’Elysée au détriment de Lionel Calenge, l’actuel directeur général par intérim.

Un choix qui va à l’encontre du lobbying exercé localement en faveur de"la régionalisation de l’emploi", à compétences égales.

Lionel Calenge avait pourtant bénéficié de l’appui de bon nombre d’élus politiques réunionnais, tous bords politiques confondus, mais cela n’a semble-t-il pas pesé dans la balance.

Nommé à la tête du centre hospitalier de Saint-Nazaire fin 2013, Francis Saint-Hubert "s’était alors attelé à un vaste chantier", écrit Ouest-France, "à savoir, réduire l’important déficit cumulé qui s’élevait à 16 millions d’euros".

La nomination du nouveau patron du CHU Réunion devrait intervenir cette semaine, et devrait être annoncée par la ministre de la Santé, Marisol Touraine.
Lundi 2 Mai 2016 - 14:44
Lu 3003 fois




1.Posté par ANIN le 02/05/2016 16:40
Faut laisser un peu de sérénité au CHU maintenant que la décision a été prise......qu'on soit pour ou contre...

2.Posté par Eno2016 le 02/05/2016 16:59
Nomination sur compétences et non sur l'endroit où le nombril a été coupé !
Le droit régional est un non sens !

3.Posté par Patrick Bertelle le 02/05/2016 17:16
C'est un scandale, mi retient ma respiration Na ! Le CREUXFOM, Didier, Nassimah etc nout toute y sa fait la grève de la faim.

4.Posté par ZembroKaf le 02/05/2016 16:07
ça me dérange pas plus que ça !!! parce que Calenge ne sera pas au pôle emploi demain lol

5.Posté par GIRONDIN le 02/05/2016 18:36
Ah non comment va t'on faire sans un directeur creole choisi par les dalons Didier et mr Lebreton.
Que vont devenir les 180 000 chômeurs, les 50% de la population sous le seuil de pauvreté sans un chef créole ?

Mi veu un patron creol, nous les pas plus nou les pas moins....


Mi mort po lopital

Mi veu mi veu mi veu !

'es dalons Didier et mr Lebreton ont deja choisi pour l'évêque ? Un camarade à caser

6.Posté par babar run le 02/05/2016 20:00
na deux trois lé gros coeur...

zot la dit si zot lé malade zot i préfère crever.........que d'aller l’hôpital géré par zexpatrié....

7.Posté par li le 02/05/2016 20:26
On l accueille avec un bon plat péi

Hors d oeuvre
Gratons
boudin
Ke coson

Entrée
Farci
Papaye verte


Résistance
Riz
tang '
Margoz

Dessert
Goyavier

In bon vin cilaos
In son kayamb

Et lu lé vacciné reynion po la vi

8.Posté par Question bete le 02/05/2016 21:31 (depuis mobile)
Qui pour un comité d accueil avec banderoles invitant le sieur sus nommé à repartir et dans le pire des cas, lui souhaiter que son séjour lui fasse bénéficier de la dengue et du chik?? Qu en pense le patron de la fhf ?

9.Posté par Gloubi le 03/05/2016 06:35
Encore de bien belle preuve de l acceuil à la reunionnaise!!!
Regionalisation = attrape couillon

10.Posté par Léla le 03/05/2016 07:33
Le pondichérien St Hubert va être comme un poisson dans l'eau à la RUN: il est cap de marcher sur le feu, çà aide pour gérer le CHU!

11.Posté par GERARD97460 le 03/05/2016 11:55
Je pense que les créoles ne savent pas ce que c'est vraiment un pondichérien, je pense qu'ils sont beaucoup et de loin plus intelligent que les créoles de la Réunion, tous les pondichérien que j'ai connu dans ma vie, ils sont vraiment très diplômés par rapport aux gens de chez nous. Il faut juste prendre acte de cette décision de l'état de l'avoir nommé à ce poste, c'est un excellent gestionnaire. Alors à bon entendeur salut.

12.Posté par li le 03/05/2016 20:49
Et c est quoi un créole @Gérard 97460?

13.Posté par bandedecon le 08/05/2016 19:29
un creole c'est un francais quui encore plus qu'un francais,qui pleure encore plus qu'un francais,et surtout qui ce la pete avec l'argent des francais

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales