Blog de Pierrot

CGTR : Ivan Hoareau envisage de se représenter au poste de secrétaire général

Lundi 9 Septembre 2013 - 17:07

CGTR : Ivan Hoareau envisage de se représenter au poste de secrétaire général
De l'aveu même d'Ivan Hoareau, tout le déballage médiatique auquel nous assistons (dans Zinfos et dans le Quotidien) concernant la CGTR serait en liaison avec le prochain congrès. Sous-entendu, des personnes qui souhaitent devenir secrétaire général de la CGTR font fuiter des informations dans la presse, afin d'éliminer des concurrents et, espèrent-ils, de mieux se positionner dans la course aux responsabilités.

Invité ce matin d'Antenne Réunion Radio, Ivan Hoareau a peut être douché les ambitions de certains en révélant que, certes, "j’ai dit plusieurs fois que j’ai fait quatre mandats et qu’il faut que je m’en aille. Maintenant, au vu des derniers éléments, si les choses se poursuivent de cette façon, il se peut effectivement que je sois amené à me représenter et réexaminer cette question avec mes camarades".

Concernant le fond du dossier, Ivan Hoareau n'a pas souhaité s'exprimer, à la veille d'une grande manifestation contre la réforme des retraites. Il a simplement regretté que, cette fois, "les coups viennent de l’intérieur". Et explique son silence actuel par sa volonté de "ne pas ajouter de la vomissure à la vomissure"...

Pas sûr que ce soit suffisant pour ramener la sérénité au sein de son mouvement.

CGTR : Ivan Hoareau envisage de se représenter au poste de secrétaire général
Pierrot Dupuy
Lu 2100 fois



1.Posté par Fabiho le 09/09/2013 18:23

Il a bien raison
La place est bonne !

2.Posté par Mwa la pa di le 09/09/2013 18:40

C'est comme les dictateur et Poutine, ils s'accrochent....

3.Posté par ROZO le 09/09/2013 19:46

Il a pas fini le rodage de l'auto?

4.Posté par blacko le 09/09/2013 21:43

Peut il ou sait il travailler comme nous tous.

5.Posté par L'OUEST le 09/09/2013 21:51

OUI, IL A RAISON DE RESTER. VIVE LA CGTR

6.Posté par alex du sud le 10/09/2013 07:27

bof, il est proche de la retraite, qui peut-il faire? quand on a gouté au pouvoir, difficile de redevenir esclave d'un patron

7.Posté par Ahmed le 10/09/2013 10:34

Au fait Yvan, tu ne m'appelles plus... Ton téléphone est coupé??? Encore un coup du patronat!!!

8.Posté par Kan la soupe est bonne... le 10/09/2013 11:01

Ah oui Yvan le pas terribe, kan la soupe est bonne ou prefer rester!

9.Posté par ZembroKaf le 10/09/2013 11:14

quand la soupe est bonne, bonne, bonne...
quand l'auto i donne donne donne.....
Là je suis au rang des "puissants"...je ne veux me retrouver...dans la masse...!!!
mon "égo" lé pli gro ké mon c4 !!!

10.Posté par timagnol le 10/09/2013 12:01

Notre tarass boulba peï na poin la honte ! Là où il passe, les factures téléphoniques trépassent !

11.Posté par L’INDÉPENDANT le 10/09/2013 12:46

PCR , CGTR , même combat !!!
Les dinosaures s'accrochent au pouvoir, la soupe y est si bonne !
Bientôt, aux "JUJUBES", ils n'y aura que des dinosaures, mis à la retraite d'office.
Il est comme son maître VERGES, il ne comprend pas que l'on ne veut plus d'eux !!!
Ils représentent la magouille, l’archaïsme, un passé sombre dont on ne veux plus !
Que ne va t'on pas découvrir avec cette nouvelle affaire du CE chez COTRANS...
Combien d'affaires plus pourries les unes que les autres, c'est le début de la fin...

12.Posté par noe le 10/09/2013 12:48

Il a son franc-parler ... On l'admire !
Il a toute sa place comme responsable à la CGTR.

13.Posté par Mwa la pa di le 10/09/2013 17:11

Yvan a tout intérêt à rester sinon les affaires vont s'ébruiter...

14.Posté par Expedit le 10/09/2013 19:54

Pour montrer que la richesse est produite par le travail et non l'inverse.

Et surtout que le syndicalisme qui est le bras armé du patronat et de la politique (pour preuve ils reçoivent des subventions)

En fait il s'agit de faire en sorte de créer une Fédération des travailleurs et travailleuses de la Réunion pour éviter et mettre un frein à la multiplication des syndicats mis en place par des patrons et qui répondent aux ordres, partis politiques de tout poil en tête,

Une fédération est une réponse a beaucoup de problèmes de société SI ON TOUCHE A UN TRAVAILLEUR ON TOUCHE DIRECTEMENT À LA FEDERATION et surtout dans notre fédération il n'y a pas de cotisations

"C'est l'association loi 1901 sans but lucratif Reunionplus" qui gèrera le dispositif, les futurs responsables de sections seront tiré au sort par les adhérents d'un secteur donné d'une ville par exemple, ou d'un quartier pour les plus grandes villes, chaque secteur est rattaché à la fédération départementale qui est une association loi 1901 sans but lucratif et qui aura bientôt sa Webtv et se bénévoles journalistes d'investigations.

Tous les travailleurs peuvent faire partie de cette fédération depuis les avocats, médecins, juges, les travailleurs des administrations publiques et privés tous les travailleurs qui ont besoin de se défendre peuvent bénéficier de nos services sans contreparties aucunes....

Faire jouer à fond la solidarité, "c'est le Fédéralisme à portée de tous, vote par tirage au sor"t, l'essentiel, comme l'ont fait les grecs en créant la démocratie, qui n'existe plus depuis 1789 dans tous les pays dits démocrates c'est l'olygarchie qui s'amuse avec l'argent des riches et des banques qui, seuls, peuvent se payer une élection, notre mouvement ne tient pas compte de l'argent mais de la volonté du peuple a vivre ensemble et a décider de son devenir ceci est valable pour tous les départements français, qui le désirent...

Faites passer cette info a tous vos amis/es, afin qu'eux en fassent autant, et nous aurons gagnés le premiere bataille visant à l'émancipation....voire beaucoup plus....

Pour en savoir plus et signer la pétition Avaaz, copier ces liens dans votre navigateur et parlez-en autour de vous

http://www.avaaz.org/fr/petition/Changer_le_monde_du_travail//?launch

un document Pdf a lire absolument pour comprendre pas mal de choses...

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/centralite_du_tirage_au_sort_en_democratie.pdf

15.Posté par Bénévol''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 10/09/2013 20:20

Post 14: Ou rêve?

16.Posté par Le Saint le 10/09/2013 20:41

Pauvre post 14, on voit que tu connais pas grand chose d'un syndicat. Apporte la preuve de tes dires. Mon syndicat n'a pas de subvention.

17.Posté par KOZEMAN974 le 10/09/2013 22:44

Bien dit Ivan le grand, tu as raison de rester... Grace à toi et aux camarades qui veulent être calife à la place du calife, on pourra enfin rigoler un peu. D'ailleurs, je voulais féliciter l'intersyndical qui a brillé par sa faible mobilisation. C'est étrange, j'ai l'impression qu'avant la CGTR était capable de mobiliser 4000 personnes en défilant toute seule... Aujourd'hui, à 6 syndicats, vous arrivez à peine à 2000...

18.Posté par Expedit le 11/09/2013 08:15

Post 14
Un syndicat gardien cochon i gaigne pas subvention na rien k ca meme ici la rénion
Pour info j'ai été dans une administration responsable syndical pendant des années et j'ai bénéficier comme tous les autres de mes deux jours de libertés syndicales mensuelles...

Les syndicats sont-ils réellement là pour nous aider et contrer le gouvernement? Nous pouvons penser sinon qu’ils défendent avant tout leur business et de ce fait, tout l’argent qu’ils touchent grâce à l’état,ce qui représente une grande partie de leurs finances. Un billet en a déjà parlé sur le blog, les syndicats touchent de grosses sommes de la part des partis politiques (à lire ou relire absolument), et un rapport est sorti depuis, le rapport Perruchot.

Le rapport Perruchot sur les finances des syndicats reproche aux organisations patronales de puiser dans les fonds des organismes paritaires et aux centrales syndicales de trop vivre aux crochets de l'Etat, selon Le Point, qui a décidé jeudi de le mettre intégralement en ligne.– Le rapport Perruchot sur les finances des syndicats reproche aux organisations patronales de puiser dans les fonds des organismes paritaires et aux centrales syndicales de trop vivre aux crochets de l’Etat, selon Le Point.

Le rapport Perruchot du nom du député Nouveau Centre rapporteur de la commission d’enquête, a été enterré en novembre 2011 par les élus, sans autre forme de procès, à quelques mois de l’élection présidentielle.

Mais Le Point a décidé jeudi de le mettre intégralement en ligne.

Selon l’hebdomadaire, le rapport Perruchot « dresse, entre les lignes, un rapport consternant de la vie syndicale en France. A base de combines et de faux-semblants ».

Les syndicats patronaux, Medef, CGPME et UPA sont visés pour la part importante des sommes liées à la gestion des organismes paritaires dans leurs ressources.

« Force est de constater que ces financements représentent une part très importante des ressources de certaines organisations d’employeurs, en particulier des confédérations représentatives au niveau national », dit le texte.

Ces financements sont « en principe affectés à des objectifs spécifiques », mais « ils peuvent aussi couvrir des dépenses sans rapport évident », et servir au fonctionnement courant et à la promotion des organisations patronales, ajoute le texte.

Outre les syndicat patronaux et ouvriers, il épingle le syndicat agricole dominant, la FNSEA, qui aurait un art éprouvé pour confondre fonds publics et militantisme.

Le document rappelle que la France compte seulement 8% de syndiqués et huit « grands » syndicats.

Source: Reuters

19.Posté par Bangkok le 11/09/2013 17:57

Yvan le thailandais n'est pas encor démissionné d'office ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >