Social

CFDT: Le congrès de novembre 2015 contesté en interne


CFDT: Le congrès de novembre 2015 contesté en interne
Il y a de l’eau dans le gaz au sein de la CFDT. Pierre Savigny, l'un des dirigeants de l'organisation, s’exprime dans un communiqué pour dénoncer une "manipulation des sections" et des "illégalités" dans le déroulement du congrès du 6 novembre 2015. 

Le militant dénonce tout d'abord un congrès "antidémocratique", estimant que "beaucoup de sections ont été manipulées à des fins tout simplement d’éliminer tous les militants qui n’étaient pas d’accord avec la ligne directrice des dirigeants sortants". Il estime d'ailleurs avoir été "bâillonné et empêché de fonctionner".

Pierre Savigny évoque ensuite des illégalités dans le déroulement du dernier congrès. "Ils ont en effet pris le pouvoir dans des conditions folles et illégales, les plus extravagantes. Ils n’ont respecté ni les statuts, ni le droit général. Cela s’appelle un holdup sur notre syndicat du Bâtiment et TP", juge-t-il.

Il explique ainsi que deux listes devaient être fusionnées (l’une composée de l’exécutif sortant et contenant 4 salariés non adhérents à la CFDT, et l’autre menée par lui-même, "suite aux sollicitations de nombreux militants").  

"Nous organiserons un vrai congrès"

Alors que les porteurs de mandat devaient être désignés après fusion des deux listes, "les organisateurs du congrès, pressés d’en découdre avec les opposants, avaient fait voter la composition du Conseil Syndical sur leur propre liste", s'indigne-t-il. Il ajoute "La seule irrégularité du dépôt d’une liste avec des non-adhérents à notre organisation syndicale aurait dû entraîner son illégalité et par là même son élimination". 

Le militant syndical estime que ceux qui ont géré la dernière mandature ont entraîné la perte de 500 adhérents et annonce pour conclure : "Si rien n’est proposé pour sauver le syndicat d’ici un mois, nous organiserons un vrai congrès avec renouvellement des statuts et une vraie orientation pour de véritables changements."
Mardi 16 Février 2016 - 11:10
Lu 907 fois




1.Posté par pas étonnée le 16/02/2016 12:50
je ne suis pas étonnée de cette situation au sein de la CFDT. Il existe véritablement une volonté de faire barrage à tous ceux qui ne suivent pas les directives imposées. On parle de démocratie mais ce n'est qu'une façade.

Merci à celles et ceux qui s'engagent dans ce genre de démarche contestataire. Les adhérents ont le droit de savoir.

2.Posté par copain copine le 16/02/2016 20:18
Fo virer la Coco et et ces petites copines.
Cette Coco qui se prend pour une patronne, une baronne avec l'argent des adhérents.
Bravo Monsieur de nous faire partager votre avis

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales