Economie

CCIR: Deux journées d'ateliers pour préparer "l'entrepreneur du futur"


À l’occasion de ses 185 ans, la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion organise les mercredi 18 et jeudi 19 mai 2016 différents ateliers dédiés au futur de l’entreprise. Le but : partager sur des innovations dans trois grands secteurs d’activités, à savoir le commerce, l’industrie ou encore les services et lancer un message positif aux acteurs économiques en leur permettant de se projeter dans un avenir innovant.

Entreprise connectée ? Entreprise collaborative ? Entreprise réactive ? Internet des gens, des objets, Big Data, comment intégrer ces mutations technologiques permanentes sans perdre notre humanité, comment apprendre demain ?…sont quelques uns des thèmes à réflexion qui seront abordés lors des ateliers organisés durant ces deux jours.

Pour le président de la CCIR, Ibrahim Patel, "entre le passé, le présent et le futur, on ne peut plus faire du commerce comme il y a 20 ans". "Les intermédiaires d’avant qui passaient avec une valise pour prendre commande ont été remplacés aujourd’hui par Internet", martèle patron de la chambre consulaire.

Face à ce constat, la Chambre de commerce possède "tous les outils nécessaires" et "a un rôle à jouer" auprès des quelque 34.000 entreprises (sur plus de 60.000 à La Réunion) sous sa coupe.

D’où le lancement de ces deux journées de sensibilisation les 18 et 19 prochains, où plus de 24 ateliers axés autour du numérique, sur l’innovation, le e-commerce ou encore de l’industrie, seront proposés aux participants.

Plus d'un millier de personnes déjà inscrites

Ainsi, les participants à ces différents ateliers, réunis autour de 9 pôles, pourront s’informer sur les formalités liées à l’import-export, la connectivité dans la zone Océan Indien, l’accessibilité numérique pour les personnes en situation de handicap, la présentation du passage de la boutik traditionnelle au commerce digital, ou encore les nouvelles formes de collaboration entre les entreprises et les porteurs de projets.

Les participants pourront également interpeller les intervenants sur les changements intervenus avec la Loi Macron et la (probable) future loi El Khomri.

Des ateliers "indispensables" estime le président de la CCIR, qui constate encore une certaine méconnaissance de pas mal d’entreprises sur les outils dont elles pourraient bénéficier, passant du coup à côté d’aides et de dispositifs facilitant leur développement.

"Nous sommes là pour informer nos entreprises, c’est notre rôle. D’ici à 20 ans, l’évolution va se faire à vitesse grand V par rapport à la technologie qui nous entoure", poursuit Ibrahim Patel. "La Chambre de commerce a donc décidé à travers la tenue de ces 24 ateliers, de sensibiliser les entrepreneurs aux nouvelles manières de faire du commerce. Notre rôle est de ne plus regarder ce qui se passe aujourd’hui mais de préparer au mieux le futur des entreprises", ajoute Ibrahim Patel, qui se félicite que plus "d’un millier de personnes se sont déjà inscrites" à ces deux journées d’ateliers.
 
Jeudi 12 Mai 2016 - 15:33
SI
Lu 850 fois




1.Posté par Oui le 12/05/2016 16:12
Encore du fric foutu en l'air !!

2.Posté par GIRONDIN le 12/05/2016 18:38
entre le passé, le présent et le futur, on ne peut plus faire du commerce comme il y a 20 ans". "Les intermédiaires d’avant qui passaient avec une valise pour prendre commande ont été remplacés aujourd’hui par Internet"

En sortant de sa chambre il devrait regarder dans la cour. Certains doivent-ils passer du 20ème siècle à 2040 en 24 stages ? 😁

3.Posté par Louis Pariot le 12/05/2016 18:52
L'entrepreneur du futur c'est celui qui entreprend sans mendier des subventions chaque année.....
Il trouve ses financements dans le privé et puis il entreprend.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales