Politique

CAsud, Civis, TCO : Un syndicat mixte pour gérer ensemble les déchets


CAsud, Civis, TCO : Un syndicat mixte pour gérer ensemble les déchets
En décembre dernier, un séminaire, réunissant au Port les présidents et cadres des trois intercommunalités que sont la CAsud, la Civis et le TCO, avait donné lieu à la signature d'un protocole d'accord.

Les trois établissements publics avaient décidé de se regrouper sur ce volet décidément encombrant. On en sait un plus ces derniers jours sur la forme de ce syndicat mixte. L'objectif de cette nouvelle gouvernance étant d'engager une stratégie commune et se tourner résolument vers un traitement des déchets en "multi-filières".

Après le TCO lundi, c'est au tour des élus de la CAsud d'avoir approuvé en conseil communautaire ce mercredi la création du syndicat mixte.

Des sites quasi saturés et non réglementaires

La réalité prend de vitesse les décideurs. Le centre de Pierrefonds sur le territoire de la Civis, qui accueille environ 240.000 tonnes de déchets par an, arrive à saturation. Ses déchets proviennent de l’ensemble des territoires des microrégions Ouest et Sud. Le constat rappelle l'urgence de cette question.

Les deux seuls sites de traitement de l'île doivent fermer entre 2015 et 2017. Pire, ces équipements sont non conformes aux prescriptions réglementaires. L'objectif affiché, aujourd'hui, est de rompre avec le tout-enfouissement ou incinération qui prévaut.

Le syndicat mixte devra réfléchir à la valorisation par réutilisation ou recyclage des déchets ménagers. La "valorisation énergétique" des déchets, y compris la production et la vente de cette énergie, est également envisagée. En ligne de mire donc, un outil de traitement en filières distinguées pour ces déchets des populations de l'Ouest et du Sud.

A ce jour, la CAsud bénéficie, en terme d'équipement, d'une plateforme de broyage de déchets verts, la Civis du centre de traitement et de valorisation de Pierrefonds et le TCO d'un centre de transit, d'une plateforme de compostage au Port et d'une autre de broyage des déchets verts à Saint-Leu.

Opérationnel le 1er janvier 2014

Le syndicat mixte devrait être opérationnel pour le 1er janvier 2014. Son mode de gouvernance, outre deux délégués par intercommunalités, fera intervenir deux élus du Département et deux de la Région. Les deux collectivités sont à ce titre complémentaires dans ce domaine.

La première collectivité a en charge le Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux, la seconde est compétente en matière d'exploitation des énergies renouvelables et en charge d'établir le Plan Régional d'élimination des déchets industriels spéciaux (PREDIS) et le Plan Régional des déchets autres que ménagers et assimilés (PREDAMA).
Vendredi 12 Avril 2013 - 06:54
LG
Lu 1409 fois




1.Posté par mi marche ec Melenchon le 12/04/2013 06:59
comme quoi Schivardi avait raison en denoncant les communauté de communes, gouffres à gabagie non democratiques alors que les syndicats de communes repondaient mieux a ce genre de theme.

2.Posté par Vite Mélanchon... ou Le Pen ????? le 12/04/2013 07:38
Encore une couche supplémentaire dans le mille feuilles ....

Quand on voit le coût en frais de fonctionnement de ces "usines à gaz"censées produire de l'énergie, véritables chasses gardées de nos chers élu-e-s cumulards qui y placent leurs H/F de paille incompétents mais serviles et très bien payés, qui pompent le fric des CON sommateurs que nous sommes avec les taxes d'enlèvement en constante augmentation de nos ordures ménagères et qui ne produisent que des tas de merdes immondes...

On ne peut que souhaiter un grand coup de balai pour tout nettoyer !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales