Social

CAF, CGSS et CCAS sous le même toit... à Saint-Joseph

Le député-maire Patrick Lebreton a procédé à l'inauguration officielle du Pôle social de Saint-Joseph ce matin. Pour la commune, cela signifie le regroupement des différents services sociaux publics à savoir la Caisse des allocations familiales, la Caisse générale de sécurité sociale et le Centre d'action communal de Saint-Joseph.


CAF, CGSS et CCAS sous le même toit... à Saint-Joseph
Sept ans après le lancement d'un Pôle de développement économique et trois ans après l'inauguration d'un Pôle emploi, la municipalité de Saint-Joseph a présenté son dernier né en matière de solidarité, le Pôle social. Situé au cœur de la ville, cette instance regroupant la Caf, la CGSS et le CCAS devrait permettre une centralisation accrue des informations et une meilleure accessibilité face à un public en difficulté.

CAF, CGSS et CCAS sous le même toit... à Saint-Joseph
Quand solidarité rime avec proximité

Le 20 octobre 2009, l'opération "Gare routière" livrait une cinquantaine de logements locatifs sociaux et de 1.590 m2 de bureaux (Voir "Saint-Joseph : L'opération 'Gare routière' livrée "). Restait alors à finaliser l'installation de ces trois services sociaux publics en un site unique. D'autant plus que l'antenne Sud de la CGSS était jusqu'à ce jour présente à Saint-Pierre.
"Regrouper ces établissements ici nous permet de rendre plus visible les actions lancées par la commune et ses partenaires", explique le député-maire Patrick Lebreton, avant d'ajouter qu'"il ne faut pas oublier l'investissement dans l'humain". Il était accompagné pour l'occasion du président du conseil d'administration de la CGSS depuis plus de trois ans, Philippe Doki-Thonon.

4 millions d'euros et 1.245 m2

D'un coût de 4 millions d'euros et d'une surface de 1.245 m2, le Pôle social fait partie intégrante du Plan de renouvellement urbain (PRU) de la commune. Celui-ci permettant "la mise en œuvre d'une politique cohérente d'accompagnement urbain", selon Patrick Lebreton.

Service d'Aide sociale légale et habitat social avec le Centre communal d'action sociale, accueil des enfants dans les structures prévues à cet effet ou prestation relative à la restauration scolaire pour la CGSS et accompagnement des familles à travers la Caf, le Pôle social devrait avoir un bel avenir devant lui. Un avenir lié à la démarche de proximité et de solidarité auprès de citoyens de plus en plus exposés aux effets de la crise.
Vendredi 23 Avril 2010 - 14:57
Ludovic Robert
Lu 3721 fois




1.Posté par bibe le 23/04/2010 18:21
c'est bien ça !

2.Posté par citoyen le 23/04/2010 20:44
avant de conclure de quelconque convention; est-ce que les collectivités telles la CAF ou la CGSS se sont assurées que les CCAS appliquent la règlementation en matière du droit de travail, de la législation en vigueur?? Il parait que les CCAS sont des boites où la règlementation est bafouée les emplois avec des CDD permanents; ce qui a valu à la commune de st-louis d'être condamnée. Il faut que les instances paritaires qui y siègent s'impliquent dans les relations qui lient donc ces diverses institutions pour veiller au respect des lois en vigueur ou dénoncer les infractions aux codes.

3.Posté par tisentinel le 24/04/2010 09:09
Que du beau monde représentatif des institutions concernées + invités + citoyens st-joséphois .
Mais,si on voit bien en premier plan le président et et le directeur de la CGSS,il semble que leurs homologues de la CAF brillent par leur absence . Et ça mérite une "moque en tôle",car les dirigeants de la CAF se devaient d'honorer leur présence à cette inauguration.
St Joseph c'est loin,et son 1er magistrat est socialiste .....M le président de la CAF n'aurait certainement pas été absent auprès de JL Lagourgue ou de D Robert !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales