Social

CAF-CGSS : Une délégation de l'intersyndicale reçue par Gélita Hoarau à Saint-Pierre

Les salariés grévistes de la CAF et de la CGSS se tournent désormais vers les parlementaires réunionnais afin de faire entendre leurs revendications après les échec des dernières négociations. Ce premier pas vers les politiques a débuté ce matin, vers 10 heures, à la permanence de la sénatrice Gélita Hoarau à Saint-Pierre. Alors que le conflit entre dans son 20ème jour, l'intersyndicale reste mobilisée et devrait rencontrer plusieurs députés de la Réunion.


CAF-CGSS : Une délégation de l'intersyndicale reçue par Gélita Hoarau à Saint-Pierre
Responsabiliser les politiques sur l'importance de ce mouvement social : c'est le message que souhaite faire passer la délégation de l'intersyndicale CAF-CGSS après avoir rencontré la sénatrice communiste Gélita Hoarau ce matin.

Après une heure de réunion, les membres de la délégation syndicale de la CAF et de la CGSS ont obtenu un engagement de la part de la parlementaire du Palais du Luxembourg : "Nous demandons aux parlementaires de réveiller les ministères sur le danger dans un avenir proche pour la population. Il faut que les hommes politiques prennent aussi leurs responsabilités face à ce conflit social qui dure depuis 20 jours. Personne ne nous écoute. On ne négocie avec personne depuis le 16 avril et le gouvernement fait la sourde oreille. Gélita Hoarau nous a indiqué qu'elle prenait ce dossier en main..." déclare un des membres de la délégation, Roland Bax.

A l'heure actuelle, très peu de salariés non-grévistes ont repris le travail dans le département. En théorie, la CAF ne peut rester fermée plus de trois jours. En théorie seulement car cela fait déjà 20 jours que cette contestation est née. Pour les manifestants comme pour les membres de la délégation intersyndicale, l'impression de ne pas être écouté prédomine : "On a jamais pu réellement discuter... C'est de la discrimination" selon un des grévistes de la Caisse d'allocations familiales.

Les primo-demandeurs fortement pénalisés

Pour les prestataires d'allocations diverses, c'est aujourd'hui que devrait intervenir le déclenchement des versements. Seuls les primo-demandeurs ayant déposé un dossier récemment et les transferts de dossiers connaissent des blocages importants en raison du non-traitement de leurs dossiers. Pour les salariés, l'objectif n'en est pas moins clair, c'est l'égalité des droits avec les Antilles qui est visée. Une égalité qui, selon la délégation reçue ce matin, n'est pas prise en compte avec l'avenant de 1950 et l'histoire même de l'île avec l'utilisation du franc CFA.

Après Gélita Hoarau et Nassima Dindar, l'intersyndicale attends toujours une réponse des députés locaux comme Didier Robert ou encore Patrick Lebreton en vue d'une réunion.
Mercredi 6 Mai 2009 - 10:15
Ludovic Robert
Lu 844 fois




1.Posté par Marc le 06/05/2009 10:50
Je suis non gréviste et je suis contre la position de la direction CGSS: tous les matins vers 8h-9h ils viennent constater l'impossibilité d'entrer dans les locaux sous prétexte que l'électricité et les lignes téléphoniques ont été coupés mais la vérité c'est qu'ils ne veulent pas créer de conflits entre les grévistes et les non-grévistes. je ne veux pas non plus entrer en conflit avec mes collègues mais j'estime que les assurés ont droit à un service minimum et que c'est à la direction de rétablir les conditions de sécurité.Je suis par ailleurs convaincu que si une partie du personnel pouvait entrer travailler, beaucoup d'entre nous qui n'ont pas tranché sous prétexte de la fermeture des locaux viendrait travailler. Aussi je souligne l'importance que les non grévistes viennent devant la CGSS vers 9h parce que c'est à la seule condition que nous soyons nombreux que la direction se décidera à assurer un service minimum

2.Posté par boyer le 06/05/2009 13:24
1. Posté par Marc

Les jaunes, toujours les jaunes....tsss

3.Posté par THE DUDE le 06/05/2009 17:38
Certes, la direction ne veut pas laisser travailler les non-grévistes, ceux-ci pouvant traiter les primo-demandes. Mais pas pour éviter un conflit. Il n'y aura pas de conflit. Les grévistes veulent juste montrer leur détermination. D'ailleurs, ils veulent que les non-grévistes travaillent au lieu d'avoir des vacances gratuites.
Non. La direction a des ordres. Monter la population réunionnaise contre les grévistes.
De toute façon, on peut traiter les primo-demandes dans un autre bâtiment et y donner rendez-vous à la population (ce qui serait inutile étant donné que les grévistes sont prêts à laisser les non-grévistes travailler mais bon !).
Au lieu de cela, les non-grévistes rentrent tous les jours chez eux à 9h00.
Strictement rien n'est tenté ,par la direction, pour les primo-demandeurs.
Vous ne trouvez pas ça BIZARRE?
Les hommes et femmes au pouvoir sont tout à fait capables de faire ça.
Voyez les policiers en civil qui vont casser dans les manifs en métropole pour discréditer le mouvement.
TROP CLASSIQUE !

4.Posté par une réunionnaise de saint pierre le 06/05/2009 18:42
post 3, c'est du n'importe quoi là.Vous ne savez plus quoi inventer pour alimenter votre dérive.Ce n'est pas dans l'étique d'une direction de se comporter comme vous dites, c'est vous qui bloquez la situation en n' acceptant pas l'accord proposé par votre direction, qui vous propose une bonne assiette bien remplie quand meme.Ce que vous oubliez c'est que les non grévistes eux aussi, ils commencent à s'exprimer.En plus, il y en a parmi vous qui traitent sur le forum les gens de la population avec un non respect qui fait froid dans le dos,des termes comme "ta vie de merde", "nous allons mettre à genoux la population devant nous" : vous trouvez ca bien, vous vous prenez pour qui? Parce que vous travaillez là, ca vous donne le droit de traiter la population réunionnaise de cette facon, insultante.Là, vous ne savez plus quoi faire, vous courez à droite, à gauche, devant, derrière, voir les élus, pourquoi faire?Maintenant la guadeloupe et la Réunion sont alignés concernant salaires, vous voulez toujours gagner plus qu'eux pour les dépasser à nouveau, et si eux aussi il s'y mette, on en finirait plus.je trouve que vous devriez vous mettre autour d'une table et de signer et de se rmettre au travail.Ce serait un comportement intelligent et constructive pour notre ile, et pour tous les gramounes qui dépendent de vous et qui vous regardent à la télé.Sur un autre article,caf 4,25%, post 8 occupaou 5:5:09 22h26 tiens des propos lui aussi pas possibles en créoles en plus.Depuis le début j'ai constate que vous étes insultants, tous sans exception.Pourquoi voulez vous que la population se met à défiler dans la rue à vos cotés, pour vous défendre, ou prends créoles pour couillons?pour des gens qui ne réfléchissent pas?Je n'ai pas entendu la guadeloupe abaisser sa population comme vous dans les médias, meme les plus pauvres, comment ca se fait que vous étes ainsi?Qui vous a donné ce statut de vous croire supérieur a la population?

5.Posté par THE DUDE le 07/05/2009 06:50
Le coût de la vie est plus élevé à la Réunion. Mais le préfet et l'UCANSS ne veulent pas donner de chiffres.
Tous les grévistes qui s'expriment dans les forums ne sont pas tous insultants vis à vis du reste de la population. Mais certains sont un peu fatigués d'être insultés pour une grève que les autres réunionnais, à leur place, auraient , en majorité, faite. Plus de 2000 agents CAF et CGSS (dont une majorité en grève), c'est un bon échantillon statistique de la population.

6.Posté par THE DUDE le 08/05/2009 00:14
La vie est plus chère à la Réunion par rapport à la métropole mais aussi par rapport aux Antilles.
Aux Antilles, la consultation chez les médecins, les médicaments, l'essence, de nombreux produits,...sont moins chers qu'à la Réunion.
Les agents de la CAF et de la CGSS des Antilles ont obtenu une augmentation de salaire et un alignement à leur Fonction Publique.
Ok, ils touchent maintenant à peu près pareil qu'à la Réunion mais le coût de la vie n'est pas le même. D’où l’indexation qui fait que les fonctionnaires à la Réunion touchent plus qu’aux Antilles.
VOUS FERIEZ QUOI A LA PLACE DES GREVISTES?
Maintenant on les déteste et on leur reproche de mettre des gens dans la merde.
Mais une grève comme celle-ci est, toute proportion gardée, comme une "mini guerre". Tu ne peux pas faire de courbettes, ni de cadeaux à ton ennemi (là je parle des négociateurs en face)
Depuis plus de 20 jours le directeur de la CGSS décide chaque matin de ne pas faire bosser les non-grévistes. Ensuite on fait retomber ça sur les grévistes.
Mais faite-les bosser !
Maintenant n'allez pas me dire qu'il n'y a pas de solution pour régler les primo-demandes et les cas d'urgence. Il fallait commencer par faire bosser les non-grévistes il y a 20 jours.
Pour éviter le chaos total et verser la plupart des minimas sociaux, là NO PROBLEMO !
Mais pour faire bosser les non-grévistes et traiter les cas d'urgence ( à l'ancienne s'il le faut), il n'y a plus personne. Pour ensuite dire que ce n'est la faute QUE DES GREVISTES.
POURQUOI? Laisser pourrir la situation.
Le directeur de la CGSS l'a avancé comme argument pour faire céder les grévistes la semaine dernière: "Cen'est pas Renard et l'UCANSS que vous avez en face de vous. C'est HORTEFEUX en personne. Stoppez le mouvement. C'est un mur." Mais à part ça, il était d'accord pour trouver la revendication légitime.
Les grévistes ne veulent pas que la situation pourrisse. Ils vont se la prendre dans la gueule au retour. Ils ne sont pas cons.
Mais les gros zozos en face, eux, ils prennent bien leur temps entre chaque cycle de négociation.
Croyez-vous qu'ils auraient avancé des arguments pour dire que ce mouvement est illégitime?
Non! Ils laissent la population et certain médias s'échauffer contre les grévistes. Jusqu’à ce que le mouvement s’effondre.
J' affirme qu'on veut laisser pourrir la situation pour que la pression de l'opinion fasse sombrer le conflit.
Certains vont dire que je pète les plombs, que je ne sais plus quoi trouver. La théorie du complot etc. Moi je leur répond: "Ouvrez les yeux !". Les Hortefeux et compagnie sont tout à fait capable de faire cela s'ils l'estiment nécessaire ou juste possible. Regardez dernièrement les flics en civil qui se font passer pour des des casseurs (Canard Enchaîné). Regardez les leaders syndicaux et autres "nuisibles" mis sur écoute. L'affaire du RSTA alors que la Réunion a beaucoup plus besoin du RSA que la métropole, les billets d'avion ici par rapport aux Antilles, la baisse du prix de l'essence financée à la Réunion (mais pas aux Antilles) par le Département et la Région (donc le contribuable local: Bravo Mr le Préfet et merci Radio F.!)Etc.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales