Social

CAF-CGSS : Les syndicats refusent les propositions des directions


CAF-CGSS : Les syndicats refusent les propositions des directions
Hier soir, à 22 heures, les directions de la CAF, de la CGSS et de la Direction Régionale du Service Médical ont évoqué l'évolution des négociations avec l'intersyndicale des personnels de la Sécurité Sociale.

"Les directeurs de la CGSS, de la CAF et de la Direction Régionale du Service Médical ont été destinataires d'un mandat de négociation chiffré qui a permis d'ouvrir des négociations avec l'intersyndicale des personnels de la Sécurité Sociale le 27 avril 2009 à 10h30", affirme le communiqué.

Cependant, après deux jours de négociations, la proposition des directions de majorer les rémunérations les plus basses, à hauteur en moyenne de 7%, a été refusée par l'intersyndicale.

Le résultat s'est avéré le même concernant l'autre proposition attribuant à tous les agents et cadres un nombre identique de points et de mesures conduisant à une majoration moyenne des salaires de 5%.

Ainsi, le communiqué des directions confirme que "en l'état actuel, les directions constatent une suspension des négociations et regrettent les conséquences de cette situation."

A 20 heures, l'espoir était encore permis et la préfecture s'exprimait alors : "Au total, il s’agit d’une proposition de hausse globale de 5% de la masse salariale des agents et cadres des caisses de la Réunion, soit une augmentation mensuelle moyenne au minimum de 110 euros pouvant aller jusqu’à 200 euros par salarié. Des propositions ont été faites par les directeurs des caisses locales pour favoriser les niveaux de salaires les moins élevés, ce qui concerne 75% des effectifs. Ces propositions qui aboutiraient à une hausse de rémunération de 6,25 à plus de 8% en moyenne pour ces catégories. 
Cet effort constitue une réponse significative en considération aux demandes des salariés. Il existe une base de discussion entre les partenaires locaux pour convenir des modalités les plus justes de répartition de cet apport. Le Préfet appelle donc maintenant les partenaires à conclure, dans un esprit de responsabilité, un accord local, en veillant au respect du principe du dialogue social et de la liberté du travail".

Le mouvement se poursuit en conséquence du côté des salariés grévistes... Ils avaient annoncé que si aucune issue n'était trouvée à l'occasion de ces négociations, ils seraient prêts à durcir le mouvement par des actions de blocage des routes notamment...
Mercredi 29 Avril 2009 - 07:28
Melanie Roddier
Lu 968 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales