Social

CAF-CGSS : Les grévistes favorables à une reprise des négociations à partir de 5%

L'assemblée générale s'est tenue dans le gymnase de la Sécurité Sociale ce matin. L'objectif était de faire le point sur les propositions faites hier lors de la réunion de conciliation et d'avoir l'opinion des grévistes sur un éventuel retour à la table des négociations. A l'unanimité, ils ont décidé de reprendre les négociations avec les dirigeants des deux caisses, qui eux attendent le mandat de Paris.


Lueur d'espoir pour l'ensemble des grévistes CAF-CGSS, ce matin, au sortir de l'assemblée générale. Sous les applaudissements, les grévistes confirment leur accord pour que les portes-parole de l'intersyndicale retournent à la table des négociations. Elles reprendront dès que la tutelle parisienne donnera un nouveau mandat aux directeurs de la CAF et de la CGSS.
La revendication reste la même depuis le début du mouvement à savoir la modification de "l'avenant 50 avec 10% d'augmentation". "Le gouvernement refuse catégoriquement de revenir sur cet avenant 50 et les discussions portent sur un accord local" rappelle Chryslène Moutiama, porte-parole de l'intersyndicale CAF.

5% de la masse salariale

Sur cet accord local, un budget serait alloué à hauteur de 5% de la masse salariale. Sa répartition sera définie en réunion avec les dirigeants des deux caisses, qui attendent "le feu vert" de Paris pour négocier à nouveau.
Ce matin, le chiffre de 7% a été avancé. Il n'en serait rien pour l'heure. Chryslène Moutiama indique "qu'aujourd'hui, nous ne sommes pas sûr que la tutelle parisienne accepte les 5% et nous sommes pour l'heure à 3,5%", d'où les pourparlers entre dirigeants régionaux et l'Ucanss avant un retour à une table ronde.
Mercredi 13 Mai 2009 - 14:15
Magali Payet
Lu 886 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales