Culture

C2C : "On reste accessibles !"

Le groupe électro du moment, C2C, est en concert ce soir au Kabardock. C2C, c'est l'histoire de quatre jeunes Nantais, quatre fois champions du monde de DJ par équipe: 20Syl, Greem, Pfel et Atom. Le groupe est incontournable en cette rentrée et nous avons voulu en savoir un peu plus sur la sensation du moment. Aussi cool sur scène qu’entre deux interviews, Atom et Greem ont accepté de répondre à nos questions. Rencontre.


C2C : "On reste accessibles !"

Les débuts 

 

Atom : Le groupe s'est monté en 1998. Au départ c'était un hobby, au même titre que le skateboard et on s'est dit que c'était intéressant de faire des trucs à quatre comme les autres collectifs de DJs. 

 

Greem : En 2001, on nous a branché pour faire une compétition de battle hip-hop à Grenoble et c'est à ce moment que le déclic a eu véritablement lieu pour faire les DMC (championnat du monde de deejaying). On a remporté le titre mondial entre 2003 et 2006. Suite à cela, entre 2006 et 2010, on a marqué une pause pour C2C. On s'est concentré sur nos projets parallèles comme Beat Torrent ou Hocus Pocus pour remplir un cycle. 
 

Pourquoi avoir attendu 14 ans pour sortir le premier album de C2C ? 

 

Greem : On était tous occupé sur nos projets personnels, qui nous prenaient beaucoup de temps et on voulait se concentrer sur une chose à la fois. 

 

Quelle différence faites vous entre la musique de C2C et celle de Beat Torrent / Hocus Pocus ? 

 

Greem : On est moins dans des formats. Avec Hocus Pocus on est plus dans un cadre hip-hop, même si c'est inspiré de pas mal de black-music voire soul-jazz : cela suit un cadre assez défini. 


Beat Torrent c'est plus classifié dans l'électro, quelque chose qui va être assez énergique pour faire danser les gens. En tout cas les gens l'identifie comme ça. 


C2C, c'est autre chose : on a une plus grand liberté, on se permet plus de choses que l'on ne ferait pas dans ces formations là. C'est le principe même du projet. Déjà à l'époque des battles et des championnats du monde,  on était connu pour mélanger plusieurs styles comme de la bossa nova, du blues voire de la musique indienne. 

 

 Comment vous avez construit l'album Tetra ? 

 

Atom : "Il n'y a pas eu de schéma spécifique, on s'est réuni et on a trouvé ce créneau. La matière brute ça a été une centaine de maquettes  qui ont servi pour isoler quinze morceaux. Quand l'EP est sorti en janvier 2012, l'album était quasiment terminé". 

 

Êtes-vous surpris du succès de l'album ? 

 

Atom : On était assez confiants sur la qualité et super fiers du travail fourni. D'autre part on savait qu'il y avait un certain public qui nous attendait sur les concerts d'Hocus Pocus et de Beat Torrent. On se rendait compte qu'il y avait une attente. C'est vrai qu'il se passe quelque chose depuis plusieurs mois, mais s'attendre à ce succès, non…Le morceau "Down the road", nous a beaucoup porté c'est vrai, mais j'aurais plutôt misé sur d'autres morceaux. 

 

Quelles sont vos références musicales ? 

 

Atom : On a tous commencé par le rap des années 90 Us et Français, et ça nous a toujours influencé. 

 

Greem : Dans la production, des gens comme DJ Premier, Pete Rock, De la Soul nous ont profondément marqués. C'est de sonorités très chaudes, très organiques, et il allaient chercher dans des samples de jazz, de funk ou de soul. 

 

Et peu plus loin également avec les Beastie Boys, qui étaient plus rock'n'roll et qui nous ont influencés sur la manière de faire de la musique. 

 

Le dernier concert qui vous a marqué ? 

 

Atom : En général c'est sur les dates que l'on fait forcément…C'est marrant car ils sont là justement mais The Shoes, leur live est vraiment pas mal !

 

Greem : Il y a General Elektriks à chaque fois où on kiffe grave ! 

 

 Comment voyez-vous le futur de C2C ? 

 

Greem : Ben bien, regarde on est là, soleil, piscine…(rires). On s'achète une maison ici  , on se met dans un studio et on enregistre un autre album…

 

Atom : Concrètement je pense que cela va faire un an que l'on travaille sur l'album Tetra, que l'on tourne…En 2013 on espère tourner plus à l'étranger notamment aux Etats-Unis. L'album sort là bas donc  je pense que des choses vont se faire. 


Entre mi-février et mi-mars on fait la tournée des Zénith en France et après une tournée en Allemagne et aux Pays-Bas, le plus important pour nous c'est de développer notre groupe à l'international. 


On ne ferme pas la porte à Hocus Pocus et Beat Torrent, bref, on ne sait pas encore pour le moment. 

 

Un message à faire passer à vos fans locaux ? 

 

Greem : C'est un plaisir de jouer là, et on espère faire venir à la fin du show dans le public pour des dédicaces. On reste accessibles ! 

Samedi 15 Décembre 2012 - 17:02
S.I
Lu 1211 fois




1.Posté par cool le 15/12/2012 16:51 (depuis mobile)
Maintenant faut juste espere quil me reste 3 places de dispo au guichet pour ce soir...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales