Société

C'est le BaZart à Saint-Paul !


C'est le BaZart à Saint-Paul !
Les Français produisent actuellement deux fois plus de déchets qu'il y a 40 ans. La masse de déchets croît de 1 à 2% par an et par habitant en France. Autres chiffres : la Réunion produit 488.000 tonnes de déchets par an ce qui donne 340 kilos par an et par habitant, soit environ 1 kilo par jour et par personne.

Face à ce constat qui nous concerne tous, l'organisation du BaZart entre en lutte, en mêlant art et recyclage des déchets. Une initiative locale qui s'inscrit dans la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) initiée par l'Ademe et le ministère de l'Ecologie.

Offrir une "seconde vie" aux objets

Le BaZart, 3e édition, c'est un week-end de défi artistique, culturel et populaire, consistant à créer des œuvres à partir de matériaux de récupération. Des déchets stockés sous la voûte du "wonder Building" du parc Expobat de Saint-Paul.

Cette recherche sur le détournement d’objets et la création de nouveaux objets se déroule "en live" devant le public. C'est l'association AIR qui organise la récupération de déchets avec l'appui du TCO, notamment, et de partenaires privés.

Les artistes invités, qu'ils soient peintres, sculpteurs, plasticiens, designers, stylistes, grapheurs, fées de la récup ou autres bricoleurs de génie se voient attribuer un espace de travail à leur arrivée. Ils restent sur site "en résidence obligatoire" de ce vendredi 14h jusqu'au dimanche 18h.

Les sessions de travail artistique sont cadrées et définies dans le règlement de la manifestation pour arriver à un minimum de 20 heures de création sur deux journées et 1/2 de manifestation.

Les créations réalisées doivent comporter une part d'au moins 60% des matériaux récupérés fournis par l'association AIR. Les matériaux utilisés par les artistes durant la manifestation sont pesés afin de pouvoir quantifier la quantité de déchets ainsi recyclée.

De 32 artistes en 2010, 52 en 2011, cette année la manifestation offre au public 75 artistes en charge de vous étonner. Au-delà de l'aspect artistique évident, le message reste le même. Il commence à percer dans les foyers réunionnais : "réduisons nos déchets, ça déborde !"

-------
Tout le programme à voir ici
Vendredi 23 Novembre 2012 - 13:38
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1557 fois




1.Posté par Pourquoi pas ? le 23/11/2012 12:58
Il y avait bien un mec en métropole qui vendait une crotte de chien dans un sachet d'eau
Lui aussi se disait artiste

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales