Faits-divers

"C’est l’histoire d’un mec…" … Un père indigne


Correctionnelle Sud – 22/09/2015 : Après une procédure de divorce en 2005, qui l’avait vu condamner à payer 175 euros mensuels de pension alimentaire à son ex, pour leur fils, Antoine F. a disparu de la circulation à partir de 2008. De temps à autre, il avait généreusement concédé 50 euros, 60 euros, de la main à la main, à la mère de son fils quand par hasard il la croisait dans la rue.

Autant dire qu’au long de toutes ces années, il n’a jamais souscrit à ses obligations de géniteur.

Florence, qui ne survit que grâce à de maigres prestations sociales, prend contact avec un huissier qui lui recommande chaudement de faire appel à un détective privé. Ce qu’elle fait, pour apprendre plus tard que son ex est en métropole où il a refait sa vie, qu’il travaille et possède même deux voitures.

"Sollicité" par la Justice, l’indélicat personnage prétend que c’est parce qu’il n’a aucun contact avec son enfant qu’il ne paie rien. Curieux raisonnement qui revient quasiment à mettre le refus de casquer sur les épaules du marmaille.

Une première condamnation lui intimant de payer, en 2012, ne change rien à l’affaire : toujours pas d’argent. Seule concession du triste sire, il veut bien payer un billet d’avion pour que son fils vienne le voir.

Ce que le Président a jugé quelque peu léger, insuffisant, en le condamnant sans mollesse : 4 mois avec sursis et mise à l’épreuve pendant 2 ans ; obligation de continuer à travailler pour ne pas échapper à ses devoirs (chose fréquente par ici) ; paiement des pensions non versées depuis toutes ces années ; et 3 000 euros de dommages-intérêts.

Le Président Grillet n’a pas suivi le Parquet qui sollicitait la suspension du permis de conduire en guise de peine complémentaire (si, c’est prévu par le Code) pendant 4 mois. Précisant même avec un petit sourire :
"Laissons-lui son véhicule pour qu’il puisse effectivement continuer à travailler ".

Logique, y’a pas à dire, logique !
Mercredi 23 Septembre 2015 - 09:52
Jules Bénard
Lu 3333 fois




1.Posté par Caffreman le 23/09/2015 16:30
Si mon ex me quitte pour son galant en emportant justement ma progeniture et m`empeche de le voir malgré un ordre de la cour, est ce que moi je dois payer une pension alimentaire?

2.Posté par papoune le 23/09/2015 18:39
caffreman, crois tu que c'est l'enfant qui doit payer pour les erreurs de ses parents?
Sais tu que tu peux exiger de faire respecter tes droits de visite?

3.Posté par Fabiho le 23/09/2015 18:47
@2 : oui, car comme son nom l'indique, c'est une pension alimentaire. Si votre ex est parti avec le concurrent, vous n'y pouvez rien. Si elle vous empêche de voir votre progéniture, vous y pouvez qq chose (via la police et la justice). Mais dans tous les cas, vos enfants n'y sont pour rien !

4.Posté par palas le 23/09/2015 20:39 (depuis mobile)
Moi mm femme. Je ss que les meres doi assuré il y a beaucoup aide pour

5.Posté par Caffreman le 23/09/2015 20:45
@2 et 3
Les enfants ne sont certes pour rien , mais juste envoyer la pension et ne pas voir son enfant c`est un peu dure. En pensant que l`argent sera certainement investit en cadeau pour le galant aussi pendant que L'Enfant manger de la M...
Les autorités ne font que donner des ordres mais s`appliquent rarement à les faire respecter.

6.Posté par futurjuriste le 24/09/2015 16:08 (depuis mobile)
A tous les réfractaires je tiens à rappeler que le non paiement de la pension alimentaire équivaut à un abandon de famille qui est pénalement sanctionné à deux ans d''emprisonnement et 15 000 euros d''amande art 227-3 code pénal
A bon entendeur

7.Posté par Flo le 24/09/2015 18:34 (depuis mobile)
Alors qu''on m''explique comment cette "pauvre" dame qui ne touche que les minimas a fait pour payer un détective privé parce que moi aussi le papa de mes petit na jamais payer de pension et en travaillant moi même je n''ai pas de quoi payer qui que soi

8.Posté par papoune le 24/09/2015 21:27
FLO, que cette dame soit pauvre ou milliardaire , ce n'est pas le problème! elle n'a pas fait les gosses toute seule, le père doit aider à subvenir aux besoins de ses enfants .

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales