Politique

Budget primitif : passes d'armes entre la majorité et l'opposition régionales

Les passes d'armes entre la majorité et l'opposition régionale ont commencé. Si pour Camille Sudre, premier vice-président de la Région Réunion, “ce budget est celui de la transition”, pour l'opposition, “c'est un budget de fin de mandat”.


Budget primitif : passes d'armes entre la majorité et l'opposition régionales
Nous allons continuer à investir 60 % de notre budget, sans augmenter la fiscalité et les dépenses et sans avoir recours à l'emprunt pour 2010”, a exposé Camille Sudre. “Nous présentons un bilan correct et ce malgré tous les transferts effectués par l'Etat, et toutes les charges supplémentaires qui ont grevé notre budget”, a poursuivi le premier vice-président de la Région Réunion.

L'opposition par la voix de Dominique Fournel, a “dénoncé un budget insincère et peu fiable. Nous proposons de ne pas inscrire les lignes qui ne seront pas utilisées : les 82 millions d'euros de la section culture, “c'est la somme engagée ces six dernières années par la collectivité locale”. En filigrane, ce sont surtout les 67 millions d'euros inscrits pour la MCUR qui sont pointés du doigt.

L'autre critique des conseillers régionaux UMP et apparentés, porte sur le projet tram-train “qui aujourd'hui n'est pas réalisable”, selon Dominique Fournel. Paulet Payet a été plus incisif contre la gestion de la majorité régionale, lors de son intervention. “Votre collectivité s'est détachée des attentes de la population”.

C'est Pierre Vergès qui a répondu à l'opposition. “On a dit que le tram-train se fera, il se fera, à moins bien sûr d'admettre l'hypothèse absurde que vous serez élus dans quelques semaines”. Thierry Sam-Chit-Chong (UMP et apparentés) a répliqué : “Je ne conçois pas le choix des électeurs comme une absurdité”.

Pierre Vergès a aussi “rétabli la vérité sur la participation des entreprises réunionnaises à la réalisation du tram-train. 522 millions d'euros seront réservés aux entreprises qui ne feront pas partie du groupement d'entreprise, comme GTOI. Il ne faut pas raconter n'importe quoi. Il ne faut pas spéculer et dire qu'il y a des choses qui ne se feront pas”.

“Nous sommes déterminés sur ce projet et sur celui de la MCUR. Il est vrai que nous avons attendu pour nous engager, mais nous voulons être sûrs dans nos décisions. C'est pour cette raison que nous avons renoncé à nous engager dans le projet Ravenal, à cause de l'incertitude institutionnelle de Madagascar”, a expliqué Pierre Vergès, troisième vice-président de la Région Réunion.
Vendredi 29 Janvier 2010 - 10:10
Jismy Ramoudou
Lu 912 fois




1.Posté par patrick le 29/01/2010 11:20
les assemblées de la région reflètent-elles la vie politique? en tout cas, tout tourne autour des projets de la région. Dommage que l'opposition ne propose rien. On peut toujours critiquer mais force est de constater que la région a des projets et des réalisations. J 'attends de voir ce qu'il y a en face. c'est pour l'instant le néant. dommage...

2.Posté par piment vert le 29/01/2010 12:53
Quelle suffisance, quel mépris des Verges sénior et junior envers les électeurs et l'opposition.
La Région Réunion est en train de glisser dangereusement vers la dictature affichée, vers le népotisme d'une famille aux poches pleines d'argent public. Ce qui était caché, se révèle au grand jour.

3.Posté par Expliquer au petit robert le 29/01/2010 13:02
Quelqu'un pourrait expliquait au petit robert du Tampon métier cumulard, comment fonctionne le conseil régional. Il ne connaît pas. Il faudra aussi l'expliquer le fonctionnement de la commune, de l'assemblée nationale ( où il est transparent ) et le fonctionnement des SEM.

4.Posté par olivier974 le 29/01/2010 15:16
ben on siat comment fonctionne les SEM, puisque elles sont pratiquement toute sous l'autorité des socialos et des communistes. La présidence de ses SEM où de parfait absents touchent en tre 5 000 et 10 000 euros. C'est beau de parler de partage des richesses. on s'aperçoit surtout qu'elles sont partagées par un clan ! Quand à dire que l'opposition ne propose rien c'es tout de même un peu fort de café ! Les primes au particuliers pour s'équiper en solaire, la continuation de Gerri, la fin des usines à fioul, l'accroissement des projets hoteliers pour arriver à 10 000 lits, remplacer la machine à sous des verges (IRT) par un organisme efficace géré par les professionnels, Déplafonner les aides aux entreprises du tourisme pour qu'elles puissent investir et donner de l'emploi, faire de Pierrefond une plateforme ouverte sur l'océan indien, arrêter les dépenses inutiles comme les 67 millions d'euros de cette année de la MCUR, comme le site internet de l'IRT à 800 000 euros, comme le loyer du splendide batiment dans les chics quartier de Paris de l'IRT ... N'en plaise à Paul Verges, son programme n'est pas la seule voie pour la réunion ... heureusement !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales