Société

Budget du Tampon: La Chambre régionale des comptes saisie par le préfet


Budget du Tampon: La Chambre régionale des comptes saisie par le préfet
Comme nous le laissions entendre dès hier, le préfet de la Réunion a finalement pris sa décision concernant la situation financière du Tampon. Le budget ayant été voté en déséquilibre, il va saisir la chambre Régionale des Comptes.

L'entrevue entre Paulet Payet et Michel Lalande, hier à la préfecture, n'aura donc pas permis au Tampon d'éviter cette situation. Le Préfet a désormais un mois pour saisir la CRC, qui elle-même, aura un moins pour établir des préconisations budgétaires...

Le maire du Tampon appelle la population, inquiète pour sa feuille d'imposition, à rester sereine...
Mardi 17 Avril 2012 - 07:54
.
Lu 1946 fois




1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 17/04/2012 09:34
Donc, le Préfet LALANDE " sait " saisir la Chambre régionale des comptes... Pas pour tout...; pas pour tout ce qui devrait être le souci de Christian ROUX et son équipe de magistrats somnolents: le scandale de la construction illégale à la Réunion.

2.Posté par Plaine des cafres le 17/04/2012 10:06
Les 28 du club DR ont décidé de plomber la mairie et avec eux les Tamponnais.......
c'est grave

3.Posté par William le 17/04/2012 10:12
Il faudra également un jour s'occuper des collectivités qui présentent des budgets en équilibre mais qui ne sont pas sincères... (sur-évaluation des recettes par exemple)
La sincérité du budget est un principe important des règles de finances publiques.

4.Posté par alain le 17/04/2012 10:41
quelle insolence M. Le Prefet.

Alors que vous etiez interpellé sur les detournements au SDIS, vous n'avez pas réagi. Une facture de plus de 60 000€ a été payé sans controle aucune. La presse en a parler, qu'avez vous fait. Doit on comprendre qu'il y a deux poids deux mesures?
Pourquoi n'avez vous pas demander à la chambre régional de saisir la justice, alors meme dans son rapport, elle fait reference.
Quelle différence y a t-il entre le directeur du SDIS et le maire du tampon?

5.Posté par Punching-ball le 17/04/2012 11:24
A force de prendre des coups, je trouve que ce Préfet a un visage tuméfié ! Il serait temps d'en changer...

6.Posté par quand on veut, on peut! le 17/04/2012 11:35
Les ficelles sont vraiment énormes! La mairie du Tampon contrôlée par la CRC ; quand on veut se débarasser de son chien, on dit qu'il a la rage! C'est vrai que c'était l'urgence du moment. Il n'y a absolument aucune autre collectivité à La Réunion qui mériterait d'être contrôlée avant le Tampon ??!!!!
Pitié, arrêtons de prendre les citoyens et les con-tribuables pour ce qu'ils ne sont pas!!!!

7.Posté par missriviéroise97421 le 17/04/2012 11:47
à saint louis, la situation budgétaire l'é plus catastrophique que le tampon, et la préfet l'a même pas mis cette commune sous tutelle - le maire y suive même pas les recommandations de la chambre régionale des comptes, la commune l'é ds le rouge cloclo y donne subventions aux club de foot, l'é pas sérieux tt ça!, et le préfet lu préfère occupe à lu la commune tampon, et saint louis??? ben les impôts va continuer d'augmenter pour pouvoir combler le trou et nou sera toujours baisé!!! -

8.Posté par Morpionos le 17/04/2012 13:22 (depuis mobile)
Pourquoi st louis lé surendetté ? Demande Cyrille pourquoi il a embaucher 600personnes avant les elections 2008 !!! Alors qu'il savait que la commune navé pa lé moyens.

9.Posté par le peuple tu paye et tu la ferme le 17/04/2012 17:39
pour temps ya de l argent des millions € un simple exemple sanctionner les fraudes qui facilite a certain ! le citoyens s 'apauvrit ; la mairie ne doit plus s'enrichir sur le dos des contribuables puisque il paye les taxes pour comblé le manque des mairie !

C'est une politique violente et injuste que celle qui apauvrit le citoyen

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales