Politique

Bruno Mamindy-Pajany : "Je sens un essoufflement dans le camp d'en face"


La campagne bat son plein à Sainte-Rose. À deux jours du premier tour des municipales, qui se déroulera ce dimanche, le maire sortant de la commune, Bruno Mamindy Pajany, croit en ses chances de victoire face au sénateur socialiste Michel Vergoz. Il a livré à la rédaction de Zinfos 974 son sentiment avant l'échéance cruciale de dimanche.

Petit rappel : le Conseil d'État avait annulé le 7 mai dernier les élections municipales de mars 2014 dans la localité de l'Est, suite au recours de Michel Vergoz pour des "irrégularités constatées pendant le second tour". Conséquence, une délégation spéciale avait été instituée par arrêté préfectoral le 18 mai et chargée de remplir les fonctions du conseil municipal.

Depuis cette date, la campagne des municipales à Sainte-Rose a été tendue et marquée par de nombreux accrochages entre les camps Mamindy-Pajany/Vergoz. Le 9 juin dernier, des tags pro-Vergoz avaient été découverts sur les murs de l'école de la Rivière de l'Est. Deux semaines auparavant, Michel Vergoz avait dû faire appel aux gendarmes après avoir été pris à partie par des militants de Bruno Mamindy-Pajany.  

Malgré tout, pour le maire sortant, la campagne s'est relativement "bien déroulée", même s'il reconnaît que les élections sont toujours "difficiles" à Sainte-Rose.

"Nous avons effectué un maximum de rencontres avec de la population en privilégiant le porte à porte", indique Bruno Mamindy-Pajany. "Nous sommes dans un contexte particulier à Sainte-Rose, poursuit-il, une commune rurale où le taux de chômage atteint les 30 voire les 40%... Dans ma commune, la vie a toujours été axée autour de la mairie depuis des générations, mais on ne peut pas compter uniquement sur elle. Moi et mon équipe nous nous attelons à changer ces habitudes".

S'il affirme avoir "retenu la leçon" lors de sa défaite aux dernières départementales, Bruno Mamindy-Pajany assure "avoir retrouvé le contact avec la population", même s'il se dit "conscient" de la difficulté qui l'attend. "Le camp d'en face est en confiance après sa victoire dans le canton 8", déclare-t-il.

"Néanmoins, ajoute le maire sortant, cette défaite a également remobilisé nos militants, qui continuent à fournir un travail intensif. On sent que les gens veulent discuter avec leur maire. Je sens que dans le camp d'en face, il y a malgré tout un essoufflement, peut-être par excès de confiance". Le premier magistrat de la commune de l'Est tient à rappeler que "sur le terrain, Pajany a toujours gagné contre Vergoz".

Interrogé sur les tensions qui ont émaillé cette campagne, le maire sortant affirme n'avoir rien à se reprocher et assure subir des "provocations" des partisans de son adversaire, particulièrement "sur les réseaux sociaux". "Pour l'instant ça va, face aux gros bras d'en face...", glisse-t-il également.

Et il termine en indiquant que pour dimanche, "ça passe ou ça casse" : "Michel Vergoz a fait son travail durant cette campagne, a nous de faire le nôtre". 

Comme il n'y a que deux candidats pour cette élection, il n'y aura pas de second tour et le futur maire de Sainte-Rose sera connu dès dimanche soir.
Vendredi 3 Juillet 2015 - 06:39
SI
Lu 1750 fois




1.Posté par noe le 03/07/2015 08:06
Va-t-il bénéficier du recul du PS dans l'opinion ?

On sait que le PS s'étouffe au nivo national ... Au gouvernement , ils se sont octroyés 10% d'augmentation de leurs salaires alors que le peuple meurt de faim ...

2.Posté par JEAN NARC le 03/07/2015 08:41
La peur de perdre et que tout le monde découvre que la gestion de la ville a été catastrophée
C'est pourquoi je ne voterai pas pour lui je suis très déçu, il tient pas ses promesses

3.Posté par SHAN SHY le 03/07/2015 09:56
LE BILAN DU PRESIDENT SOCIALISTE HOLLANDE N'EST PAS AUX RENDEZ-VOUS
MARIAGE POUR TOUS, SUPPRESSION DE LA FISCALITE SUR LES HEURES SUPPLEMENTAIRE, PLUS GRAND POUVOIR ACCORDE AUX PATRONS, REMISE EN CAUSE DES DROITS DES TRAVAILLEURS, SUPPRESSION DES AIDES AUX COLLECTIVITES (CONSEIL DEPARTEMENTALE, REGIONNALE, MAIRIE). ETC.... ETC.

Mr LE SENATEUR VERGOZ VOUS QUI VOTER LES LOIS AUX SENAT ET QUI APPROUVE LA POLITIQUE DU GOUVERNEMENT SOCIALISTE COMMENT ALLEZ-VOUS
FAIRE SI VOU ETES MAIRE EN ETANT SENATEUR

SANCTIONNONS DES A PRESENT CE GOUVERNEMENT SOCIALISTE ET SANCTIONNONS LE CANDIDAT SOCIALISTE VERGOZ ZN VOTANT MAMINDY-PAJANY DIMANCHE 5 JUILLET 2015

4.Posté par R I P O S T E le 03/07/2015 12:30
"Je sens un essoufflement dans le camp d'en face"

L'expression du visage de Bruno Mamindy-Pajany en dit long , la perte est plus de son côté hihihihihi

5.Posté par Julien le 03/07/2015 12:45
Tout sauf un PS.
Surtout Vergoz qui agit en bon soldat et vote toutes les lois soutenues par le gouvernement et qu'il a pu dénoncer sous Sarkosy.

6.Posté par Ange le 03/07/2015 14:35
Bref..... L'argent du citoyen. Celui là même qui travaille pas . ... Ah non . pas lui. l'autre ..;

Celui qui gagne beaucoup d'argent......

Je comprend plus ...qui paye ?

7.Posté par maçonnerie le 03/07/2015 18:41
un coup de ventoline et ça repart !!

8.Posté par julie le 03/07/2015 21:16
on se prends pleins la gueule du gouvernement PS alors Sainte Rose, reprenons notre pays en main, arrêtons de nous laissez manipuler par le socialiste. M. Pajany est quelqu' un de responsable ne vous laissez pas aveuglé par Vergoz.

9.Posté par Julien le 03/07/2015 21:38 (depuis mobile)
Le PS ... Que reste t-il de socialiste encore?
Rien.

10.Posté par Porto le 03/07/2015 21:53
Et si cet essoufflement était fort justement l’accalmie qui précède une tempête qui peut se révéler violente et dévastatrice ! Méfiance donc !

11.Posté par PS PLR LPA même combat le 04/07/2015 07:29
Toutes la Réunion a les yeux sur Sainte Rose .
Ce seras la HONTE si Vergoz lé élu dimanche
La HONTE POUR Ste Rose.
Vergoz i cautionne le gouvernement il vote avec le gouvernement
c'est un supo de Hollande
Sainte Rosiens fait pas honte la Réunion par pitié.
Boug la lé fière , regarde comment cause , li lé pas la avec le ptit créole li ve juste un place Maire

12.Posté par alain hoareau le 04/07/2015 13:44
Pauvre Pajany, cela sent bien la fin d'un règne.
Insolent, manque de respect par rapport aux employées communales, dictateur, caractériel... il n'aura pas marqué son passage à Ste-Rose, il faut en finir. Sainte-Rose a besoin d'un vraie politique de développement.

13.Posté par Ange le 04/07/2015 13:44
On vote à St Rose Dimanche ?

Dimanche là la ?

Fais attention l'effet papillon. On est jamais à l'abris d'une surprise.

Vergoz. Pajany si j'ai bien compris.

Bon oui et alors ? Y'en a un qui ...... non . Bon tant pis.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales