Social

"Bring back our girls": Rassemblement pour les Nigérianes enlevées, à Champ Fleuri


"Bring back our girls": Rassemblement pour les Nigérianes enlevées, à Champ Fleuri
Plus de 150 personnes se sont rassemblées ce samedi après-midi sur le parvis des Droits de l'Homme à Champ Fleuri, Saint-Denis, pour soutenir le mouvement "Bring back our girls" et dénoncer l'enlèvement des 220 jeunes filles au Nigéria par l'organisation islamiste armée, Boko Haram.

Des membres du public, des associations et des personnalités politiques comme Ericka Bareigts, députée, Huguette Bello, présidente de l'Union des femmes réunionnaise, Yolaine Costes candidate UMP aux élections européennes, ainsi que Valérie Filain, journaliste à Réunion 1ère à l'origine du soutien "Bring back our girls" au sein de la chaine publique, sont venus soutenir la députée Monique Orphé qui a pris l'initiative d'organiser le rassemblement.

"Cette manifestation sert à refuser la banalisation, a-t-elle annoncé, derrière notre télé, avec tous ces enlèvements, on a tendance à ne plus réagir. Ce mouvement, "Rend' nout zenfans", rappelle la solidarité dont nous sommes capables de faire preuve, et la chance que nous avons de vivre dans cette belle république qu'est la France".

"Avec cette mobilisation apolitique, La Réunion a décidé d'apporter sa pierre à l'édifice", a ajouté Valérie Filain.

39 millions d'adolescentes déscolarisées dans le monde

Huguette Bello a livré un discours émouvant et indigné. "C'est un cri de colère et de rage. Nous avons droit à la protestation et le devoir de révolte. Ces femmes sont au mieux des animaux et au pire des objets. Leur douleur est notre douleur", a-t-elle affirmé avant de donner quelques prénoms de ces jeunes filles âgées entre 11 et 15 ans et rappeler qu'elles seront vendues, violées ou mariées.

La Ligue des Droits de l'Homme et la Ligue de l'enseignement ont aussi apporté leur soutien.

Monique Oprhé a rappelé le sort des femmes dans le monde et les 39 millions d'adolescentes déscolarisées.

Les lycéennes enlevées sont toujours introuvables et l’incapacité des autorités nigérianes à localiser est de plus en plus critiquée.

"Bring back our girls": Rassemblement pour les Nigérianes enlevées, à Champ Fleuri

"Bring back our girls": Rassemblement pour les Nigérianes enlevées, à Champ Fleuri

"Bring back our girls": Rassemblement pour les Nigérianes enlevées, à Champ Fleuri

"Bring back our girls": Rassemblement pour les Nigérianes enlevées, à Champ Fleuri

"Bring back our girls": Rassemblement pour les Nigérianes enlevées, à Champ Fleuri

"Bring back our girls": Rassemblement pour les Nigérianes enlevées, à Champ Fleuri
Samedi 17 Mai 2014 - 16:11
SH
Lu 1656 fois




1.Posté par noe le 17/05/2014 19:16
Je suis là aussi pour apporter mon soutien à cette association ... Je n'ai jamais aimé les mecs qui agissent par la force , la contrainte ...Ces macros-machos doivent être combattus avec vigueur et sans leur chercher des circonstances atténuantes !
Malheureusement souvent chez nous , nos pseudos juges laissent faire , sont trop laxistes vis-à-vis des violences faites aux femmes en se disant " elles ont cherché leur malheurs , leurs coups , leur totochement !
Les machos seront tj libres d'agir !

2.Posté par #ImYourVoice le 17/05/2014 19:23
Il y a quelques semaines au Venezuela il y avait des jeunes femmes qui ont été tuées. Leur slogan était #ImYourVoice ! Aviez-vous entendu une voix médiatique locale pour dénoncer le meurtre de ces personnes ?

3.Posté par le taz le 17/05/2014 20:51
ces gens là, qui sont dans l'émotion, et de plus dans une auto-publicité autour d'un évènement, joue à 100% le jeu de bokoarame.
contre productif.
les forces spéciales, qui elles peuvent intervenir, n'ont pas besoin de ça, ni ici, ni ailleurs chez les gogos qui se la jouent perso en utilisant ce drame.



4.Posté par fôte dans le titre le 17/05/2014 20:53
oups petit cours d'orthographe et de géographie pour zinfos :
Au Nigéria, les femmes sont les Nigérianes
Au Niger, les femmes sont les Nigériennes

5.Posté par David Asmodee le 17/05/2014 21:36
Lol. Ils tirent tous des gueules d'enterrement alors qu'au fond, ils n'en ont rien à péter. Ils sont tous là pour faire de la récupération politique.

6.Posté par sandrine le 17/05/2014 23:36
Hum David, qu'est ce que j'aimerais té récupérer!!!

7.Posté par Christian le 17/05/2014 23:52
C'est très bien. Mais j'estime que toutes les puissances militaires internationales devraient pouvoir intervenir beaucoup plus rapidement pour mettre une bonne raclée à ces kidnappeurs d'enfants. Déjà un mois que ces jeunes sont manipulés.

8.Posté par David Asmodee le 18/05/2014 09:47
@6 #bringbackourdavidasmodee :-)

9.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 18/05/2014 10:55
@7 ces pauvres puissances militaires comme par hasard n'arrivent pas à localiser les terroristes...hummm
@2 le terroriste "islamiste" est beaucoup plus vendeur que beaucoup plus de massacre à travers le monde, les services secrets occidentaux forment ces zozos et un beau jour ils ne veulent plus être manipulés et ils deviennent comme par hasard des "islamistes".

10.Posté par Antipode le 18/05/2014 11:01
Lorsqu'on est une secte connue/reconnue/suivie par les forces de sécurité ;) on n'enlève pas +200 individus sans l'accord voire le soutient des autorités ;) la plupart de ce genre de crime il faut remonter la trace de l'argent et les intérêts géopolitiques ! De plus les vilageois savent où tout ce petit monde est stationné mais il faut le temps d'émouvoir les occidentaux pour avoir leur accord impérieux (dans le sens impérialiste) d'intervenir...

11.Posté par Amiral la Po le 18/05/2014 11:17
Que font les Emirats Arabes Unis?Que fait le Qatar?Que fait l'Arabie Saoudite et autres pays mulsumans du golfe?????....sans parler de l'Indonésie et autres Malaisie etc etc....
Silence inquiètant comme d'habitude quand il s'agit de sauver ses confrères musulmans.....

12.Posté par Choupette le 18/05/2014 11:22
" ... le sort des femmes dans le mode ..."

Lapsus révélateur.

La faute est soit dans l'article, soit dans le mot.


13.Posté par Allan le 18/05/2014 11:22
On a tous une pensée pour ces pauvres filles pour le sort terrible qui leur est réservé.
Mais est ce que ces manifestants du samedi ont la moindre idée pour tenter d'enrayer la montée des extrémistes en France, dont une mouvance est annoncée à près de 25%au prochaines élections européennes. Apparemment ce n'est pas leur souci et quand ils réagiront ce sera trop tard et il ne leur restera plus que leurs yeux pour pleurer.

14.Posté par lastic le 18/05/2014 11:40
C'est mieux que le "m'as tu vu" de Reunion Première publié ici il y a quelques jours. Ceci dit je pense qu'il y a quelque chose de mals!!ain. En effet pourquoi suivre ce mouvement médiatique alors qu'il y a tant de malheurs dans le monde et autour de nous qui passent sous silence ? La conclusion que l'on peut deduire reste quand même la volonté d'une récupération politique ou médiatique de la part de ces personnes. Ce n'est pas ainsi que vous allez rèsoudre ce malheur !

15.Posté par Bayoune le 18/05/2014 11:41
Et si comme par hasard on va gratter un peu plus loin que la propagande merdiatique occidentale pour tenter de trouver inn ti brin de vérité dans tout ce complot contre le peuple Nigérian, et ces fillettes otages. Si en fait, les pays occidentaux jouaient un peu le rôle du pompier du Maïdo, ils mettraient le feu, et sous le prétexte de bonne volonté et d'aide de solidarité ou d'hypocrisie, ils mobilisaient leur adepte, sorte de groupie, plus facile à mobiliser sur l’étranger, exécrable, parce que baptisé secte musulmane - la franc maçonnerie était hier de la partie, au moins un qui était sur la place de Champfleury un maçon Sankouler biyin sir, qui s'est révélé sans gène vis à vis de l'assistance. Na riyin in dalon du LPLP la sèye armonte lo kouran a contresens en déclarant au micro qu'il refusait de se baigner dans ce grand bain de l'hypocrisie de ceux venus en mission verser une larme de crocodile sur ces enfants martyrs d’un conflit qui les dépasse. Il a évoqué ces enfants du Pakistan, de l’Afghanistan – qui n’ont plus le temps de mourir, mais qui crèvent, déchiquetés par les drones de l’Occident, et de l’Impérialisme des USA. Il a sans doute oublié d’évoquer les enfants Palestiniens massacrés, enlevés, qui pourrissent dans les prisons sionistes d’Israël, pour qui personne ne se mobilise. Après tout, ce ne sont que des arabes, des non chrétien !!!

Il donnait une info, qu'en fin de compte, les boko Haram n'était pas une secte musulmane, mais une secte officine de l'occident, de la CIA de l'Impérialisme Etasunien pour pénétrer l'Afrique, ce continent riche pour établir leur Africom, une sorte d'Otan pour garder la main sur les richesses de l'Afrique. Personne la pa parlé de cette intervention à la TV ou dann zournal. Peur être que ce sujet qui dénonçait la manipulation des cerveaux pour faire accepter leur crime en Afrique lété pa a lorde du zour konm la fé romarké la Valérie Fillain dosi son trantéin. Lo dalon la terminé an dizan wi, i fo rann bann zanfan là o zafrikin, mé kan na mobilze anou pou donn manzé zanfan la Réniyon la faim. Silence radio konm di kréol.
Pou rouve zot ziyé, ces informations alternatives valent autant que celles des merdias de la blanchitude http://reseauinternational.net/boko-haram-marin-cia/

16.Posté par @Im your voice le 18/05/2014 12:04
@post2 Im your voice
Pourquoi tu t'es pas bougé plus que cela au lieu de critiquer derrière ton écran ?

17.Posté par Merci à celles et ceux qui montrent la voie le 18/05/2014 12:44
Ce n'est pas parce que la mobilisation se fait internationalement que nous devons rester en marge.
Merci à celles qui ont pensé à franciser ou créoliser le slogan.
C'est bien aux politiques, aux artistes, aux intellectuels et aux journalistes, de montrer la voie chaque fois que nécessaire.
Arrêter de critiquer ou alors faites donc un peu.

18.Posté par franc le 18/05/2014 14:14
La Greenwhite Coalition

Comme son nom l’indique, elle a choisi les couleurs du drapeau nigérian pour défendre les intérêts supérieurs de la nation nigériane contre les projets des USA visant à détruire notre pays.

Dans les jours et mois qui viennent la Greenwhite Coalition informera par plusieurs voies légales l’opinion publique nigériane afin d’empêcher que notre pays passe sous la botte US-américaine. Cet article est le premier de toute une série.

Nous mettons les USA en garde ; nous ne permettrons pas que nos femmes deviennent des veuves et nos enfants des orphelins comme en Irak et ailleurs. Nous ne voulons pas devenir une nation de réfugiés réduits à attendre l’aide de prétendues ONG humanitaires. Le Nigéria doit prendre sa place au soleil.

19.Posté par GANGO le 18/05/2014 14:17
taisez vous occupée vous de chez vous île de la Réunion avant tout autre actions est surtout vérifié enquêté faite des recherches pour les infos de l’extérieure c'est simple NON !

20.Posté par Madmarx le 18/05/2014 14:50
Au lieu de perdre du temps a dire bringbackourgirl aller au nigeria et essayer de retrouver les filles arrété de brassé du vent.
C michelle obama qui a commencé pourtant son mari barack na rien a fait il juste condanné les actes de boko mais sans plus. Agissez plutot .
Voir tout ces bouffons avec leur hastag lol.

21.Posté par Choupette le 18/05/2014 15:11
19.Posté par GANGO

Si vous donniez des liens, ce serait mieux encore.

Par exemple, des liens sur lesquels sont diffusés les témoignages des petites qui ont réussi à se sauver.

J'ai l'impression qu'on ne sera pas déçu du voyage ... .

22.Posté par Frigidaire le 18/05/2014 19:13
Y avait-il des représentants musulmans et surtout Mahorais ?

23.Posté par MARGOZE974 le 18/05/2014 19:25
Ce ne sont pas plutôt des Nigérianes et non des Nigériennes
Le Niger et le Nigéria n'ont rien n'a voir, les journalistes devraient le savoir

24.Posté par mali le 18/05/2014 19:57
C'est inquiétant de voir que le sort des ces jeunes filles soit suspendu au bon vouloir d'un illuminé. Il faut agir!
Toutefois, on peut s'interroger sur la motivation et la crédibilité de certaines à l'image d'une valérie filain qui sorte dan fénoir tout d'un coup, comme si à part ça na poin rien de grave dan le monde ou la Rényon pou fé bouz a nou.
Nou pé osi balay dovan nout porte : la moitié la Rényon i viv sou le seuil de pauvreté, 30% réyoné i trouv pa travay dan zot péi, in takon do moun i manz pi a zot faim i touch moin de 500 euros par mois, la violence intra familiale i arèt pa augmenté avec problèm lalcool, la drogue, la place lo kaf touzour au bas de l'échelle dan nout péi , l'obésité ke la pou fabrik in génération d'enfants malades... ma arèt là. Ma di certains que l'occasion sorte déor i mank pa. Alon bouz in pé pou nou ti péi osi!

25.Posté par areteksa le 18/05/2014 20:19
Kemi Seba nous dévoile le dessous de l'affaire

26.Posté par pfff n''''importe quoi le 18/05/2014 22:16
band d'ippocrite avec la miser ek probleme demoune la pou fais un polimique dessus. prend tout jeune fille qui vive dans la violence. conjugale, qui vive dans l'obligation de vendre a zote pour que zote y gagne vive et faire grandir sont zenfant ek toute problème quotidien . règle avent problème la réunion aux lieux, pleur sur la souffrance demoune pour gagne la voix pou z'election

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales