Société

Bras-Panon : 30ème congrès départemental de la FCPE

Ce week-end se tenait le 30ème congrès départemental de la FCPE CDPE 974 à Bras-Panon. Un week-end qui a permis d'élire le nouveau conseil d'administration de la fédération des parents d'élèves pour cette année scolaire 2011-2012. Voici le communiqué


Bras-Panon : 30ème congrès départemental de la FCPE
Le congrès départemental de la FCPE CDPE 974 s’est tenu, ce samedi 15 octobre au Lycée de Bras - Panon avec une participation de 82 % de conseils locaux déclarés.

L’occasion pour la fédération départementale de présenter et voter le rapport moral, le rapport d’activités et le rapport financier de l’année scolaire 2010-2011, d’élire des administrateurs et le bureau 2011-2012. L’ordre du jour proposé et les différents rapports ont été adoptés à l’unanimité. Un point statutaire a été mis à l’ordre du jour sur la situation de 3 administrateurs du CDPE inscrites sur des listes autonomes ou ayant des responsabilités dans une autre association de parents d’élèves. A l’unanimité des congressistes moins une abstention ont voté pour que ces personnes soient remplacées.

C’était aussi l’occasion de faire un point sur notre participation au Congrès National à Nancy, où les spécificités des ultramarins ont été prises en compté dans le Projet Educatif National et les actions menées par notre fédération départementale mentionnées dans le rapport d’activités national ainsi que sur nos interventions dans les débats lors de ce congrès. La fédération et le Président Jean-Jacques HAZAN nous proposent de candidater à un poste d’administrateur national.

L’ensemble des candidatures adressées au CDPE 974 pour le renouvellement du tiers sortant ont été validés en tenant compte de leur affiliation au CDPE 974 et de l’accord de leur conseil Local. Lors du vote, les congressistes ont procédé au renouvellement des administrateurs sortants et de même au remplacement de 3 membres.

Le nouveau Conseil d’Administration de la FCPE-CDPE 974 pour l’année scolaire 2011-12 se compose ainsi :

Bureau :

- Président : SOUPRAYENMESTRY Patrice (réélu)
- 1er Vice-président : OUMANA Jean Odel
- 2ème Vice-président : LEFEVRE Jean René
- Secrétaire Générale : CLAIN Nicole
- Secrétaire Général-Adjointe : VITRY Suzelle
- Trésorière : COURTOIS Nathalie
- Trésorier-Adjoint : JUPPIN DE FONDAUMIERE Fabrice.

Administrateurs & Administratrices:

AQUILIMEBA Reine Claude, BRUGEILLE Frédérique, CHAZOT Solange, COYETTE Raymond, HOAREAU Christine, LEBRETON Jean Hugues, LORICOURT Franco, LOUTCHMIA Pascal, SARPEDON Jean François, SINAPIN Nathalie, ATCHICANON Dominique.

Le Conseil d’Administration est composé de 18 membres dont 8 femmes. Il est à noter que 3 d’entre elles occupent des postes au bureau, respectivement, Secrétaire Générale, Secrétaire Générale- Adjointe et de Trésorière. La FCPE s’est attachée à donner des responsabilités aux femmes.

L’après-midi, une plénière s’est déroulée sur le non remplacement des heures d’enseignement, et a permis d’apporter des réponses aux questions des parents d’élèves. L’occasion pour nous de rappeler les textes existants en la matière et inciter nos élus dans les instances des établissements de réclamer aux responsables, un état des lieux et aussi à inciter les parents d’élèves à être plus vigilant sur le non remplacement des heures d’enseignements et de les faire remonter sur le site national de la FCPE : http://ouyapacours.fcpe.asso.fr

La motion sur la non-participation des parents d’élèves FCPE de la journée académique des parents a été lue à l’assemblée et votée à l’unanimité par l’ensemble des congressistes.

Des commissions de travail seront créées afin de permettre aux conseils locaux de travailler sur différents thèmes et problématiques. Pour la FCPE, la formation des parents revêt un caractère essentiel afin d’assumer pleinement leur rôle dans les instances et au sein de la communauté éducative. Pour la FCPE, le droit à l’Education doit être respecté. Il incombe aux gouvernements de remplir leurs obligations à la fois légales et politiques pour offrir une éducation de bonne qualité à tous et de mettre en place et de contrôler plus efficacement les stratégies dans le domaine de l’éducation. L’éducation est un outil puissant qui permet à des adultes et des enfants économiquement et socialement marginalisés de sortir de la pauvreté et d’être des citoyens à part entière.
Lundi 17 Octobre 2011 - 10:59
.
Lu 1140 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales