Faits-divers

Braquage à Sainte-Marie: "Je croyais que j’allais me prendre une balle dans le dos"

Deux hommes cagoulés et armés ont fait irruption dans le Mcdonald's de Sainte-Marie hier soir. Des coups de feu ont retenti, des dizaines de personnes affolées sont sortie en courant... Anaïs raconte.


C’est le genre d’incident auquel on ne s’attend certainement pas. Et encore moins au McDonald’s de Sainte-Marie à 23h30 un samedi soir, à table, alors que l'on dine avec cinq membres de sa famille. Et pourtant, Anaïs, 25 ans, a vécu un moment de frayeur comme elle n’en a jamais connue.

"Le braqueur me regardait, son fusil braqué en ma direction"

La jeune femme raconte : "On a entendu un premier coup de feu mais on n’a pas compris, on croyait qu’un ballon avait pété, même si le bruit était trop fort pour être ça". C’est au deuxième coup de feu qu’elle a compris qu’il y avait un danger. "C’est à ce moment-là qu’on a vu deux hommes cagoulés se diriger vers les caisses. Ils ont dit à tout le monde de se baisser, ce que les gens ont d’abord fait, puis tout le monde s’est mis à courir". Selon elle, il y avait une quarantaine de clients.

Sa famille a donc fait de même. Mais Anaïs avait pris du retard. Non loin de l’entrée côté Drive, et alors que quelques personnes seulement se trouvaient encore à l’intérieur du fast-food, elle s’apprête à sortir. Mais l’un des hommes la voit et la fixe du regard : "Le braqueur me regardait, son fusil braqué en ma direction, raconte-t-elle, donc je me suis retournée et j’ai couru".
 
"Je croyais que j’allais me prendre une balle dans le dos"
 
Ayant vu le "long fusil" qu’il tenait, elle explique : "On ne réfléchit plus. Je croyais que j’allais me prendre une balle dans le dos, mais j’ai continué à courir". Après coup, elle avoue : "J’ai d’abord cru un attentat. Puis ils étaient près des caisses, mais sur le moment on a juste trop peur".
 
Elle parvient donc à sortir du McDonalds mais trébuche, tombe au niveau des jeux d’enfants et se blesse. "Mon cousin était juste devant moi donc il est revenu me chercher et malgré la douleur, j’ai continué à courir". Cette chute, elle découvrira chez SOS Médecins, lui a entrainé une fracture au pied.
 
"Ma cousine est tombée avec son bébé dans les bras"

Dans l’affolement, ce n’est pas la seule à être tombée : "Ma cousine est tombée avec son bébé. Heureusement, elle n’a qu’une éraflure et le bébé n’a rien. Mais ils sont traumatisés".
 
Malgré des calmants prescrits par le médecin et une nuit (blanche) de repos, Anaïs n’est pas bien aujourd’hui. "On est encore choqués et affolés. Je n’ai pas envie de retourner sur les lieux ni même de sortir".
 
Les deux braqueurs sont actuellement recherchés. "Ça m’inquiète car ils pourraient faire ça ailleurs. Ça aurait pu être plus grave", ajoute-t-elle.
 
Cette animatrice périscolaire est en arrêt maladie pendant une semaine, puis en congés. Elle compte porter plainte à la gendarmerie de Sainte-Marie: "Ce n’est pas vrai qu’il n’y a eu aucun blessé, moi j’ai été blessée".
 
Dimanche 16 Juillet 2017 - 17:31
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 21007 fois




1.Posté par anna le 16/07/2017 23:21

oui il y en a qui vont en profiter pour demander de l'argent

2.Posté par noe974 le 17/07/2017 08:57

Trop d'armes circulent chez nous !
On les retrouvera très vite , ces braqueurs ... mais la justice les relâchera aussi très vite !

3.Posté par lilou le 17/07/2017 09:28 (depuis mobile)

C''est pas marrant, je voudrais bien t-y voir.

4.Posté par @ 1.Posté par anna le 16/07/2017 23:21 le 17/07/2017 10:01

Ouais ben toi tu en as déjà profité pour dire d'énormes conneries !

5.Posté par brisen le 17/07/2017 15:10

la mal bouffe ne plaise pas a certain

6.Posté par Anissa Bouraly le 17/07/2017 18:23

Braquage à Sainte-Marie: "Je croyais que j’allais me prendre une balle dans le dos"


Dans le dos, ça va.
Y'a pire.

Suivez mon regard.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Septembre 2017 - 08:02 Le forcené de la Saline les Bains remis en liberté

Dimanche 24 Septembre 2017 - 07:38 Il kidnappe le bébé de son ex