Economie

Braderie et soldes font-elles bon ménage à Saint-Paul?

Les soldes ont lieu jusqu'au 8 mars dans toute l'île. A Saint-Paul, la braderie commerciale commence, elle, ce vendredi pour se terminer le 17 février. Est-ce stratégique de confondre les deux événements ? Une partie des commerçants rouspète sur cette confusion des genres.


Ismaël Rizzo se dit favorable à une animation en plus des soldes
Ismaël Rizzo se dit favorable à une animation en plus des soldes
"Les soldes marchent bien en elles-mêmes. Je ne vois pas pourquoi on programme cette année la braderie en même temps", témoigne un commerçant saint-paulois. "L'année dernière, la braderie intervenait au mois de mars et était calquée sur la dernière semaine des soldes uniquement. C'était déjà mieux agencé même si l'on sait tous que tout le monde se rue sur les articles dès les 1er jours des soldes. Après ça se tasse, constate une autre professionnelle. Quitte à faire une braderie, autant la faire à un autre moment".

Perturbés par ce qu'ils appellent un "manque de concertation", ces commerçants s'en prennent aussi ouvertement aux forains qui prennent place lors des braderies. Les rues étant piétonisées, "les forains entrent en concurrence avec nos commerces. Même si l'on peut placer nos marchandises en dehors, il nous faut encore débourser 6 euros le mètre carré d'emplacement. Avec 10m pour 10 jours de braderie, ça me fait 600 euros à sortir", regrette cette commerçante.

Ismaël Rizzo, président de l'association des commerçants de Saint-Paul, s'attache à répondre aux critiques sur le calendrier 2013. "Depuis 2011, on a fait successivement la braderie en novembre pour ne pas pénaliser nos ventes de Noël, ensuite en mars l'année dernière. Malheureusement, l'association des commerçants du Port nous a fait la gueule", sourit-il. La braderie du Port se déroule en effet aussi en… mars. "Si c'était une ville éloignée de Saint-Paul, ça n'aurait pas posé de problème", ajoute Ismaël Rizzo qui regrette le couac de l'an passé.

"La ville : elle meurt !"

Quant au manque supposé de concertation avec les commerçants, le président de l'association rappelle que lors des réunions de l'association fin 2012, pas moins de 70% des commerçants présents ont approuvé la tenue de cette braderie calquée sur les soldes. "Ceux qui sont contents, on ne les entend pas. C'est la minorité, qui d'ailleurs ne vient pas aux réunions, qui rale", se défend-il. "Vous croyez que Saint-Paul va attirer du monde si l'on ne fait rien. On est concurrencé par une zone commerciale à quelques kilomètres du centre-ville. Voyez aussi l'exemple de Saint-Denis qui organise ses "nuits des soldes". La ville : elle meurt ! Il faut bouger", exhorte-t-il. C'est donc résolument vers cette voie du toujours plus que l'association souhaite redynamiser le centre.

En bon lobbyiste, Ismaël Rizzo griffe gentiment le service économique de la ville qui a augmenté de quelques centimes cette année le tarif des carreaux de braderie. "C'est une augmentation qui est toute minime mais j'espère que la mairie saura utiliser cette cagnotte pour réinvestir sur l'attractivité du centre-ville". Le message est passé.

Braderie et soldes font-elles bon ménage à Saint-Paul?
Vendredi 8 Février 2013 - 11:34
L.Grondin
Lu 1847 fois




1.Posté par Patate a durand le 08/02/2013 10:50
A St Denis ils ont trouvé la solution avec l'association du centre-ville KAREO, il y a une vrai concertation entre la ville, les commerçants, la CCIR et des métiers avec les budgets qui vont avec.
Mme BELLO devrait en faire autant c'est un outil qui lui serait utile...

2.Posté par ZembroKaf le 08/02/2013 12:54
Euhhh il existe encore un centre-ville à Saint Paul....je croyais que c'était "savanah" ???

3.Posté par requin le 08/02/2013 14:23
elle est ou le syndicat des forains? on ne les entend pas rouspiller sur les tarifs des emplacements, la peur frotte à zot à bello. Zot i prefere attend st louis po nir fé desordre. band kapon

4.Posté par moi même le 08/02/2013 14:46
ZembroKaf > Va faire un tour en "centre-ville" de Saint Marie pour te convaincre qu'il y a bien un centre-ville à Saint-Paul xD

5.Posté par Saintpaulois le 08/02/2013 15:43
Centre ville Saint-Paul na trop de peti kaniar i sort chépa ou, i met l'effé apré i fé peur le moune. Moi mi sava plu en ville mi préfèr fé les courses dan la zone Savanna même si parfois mi doit payer un peu plus cher. Lest dommage mais c'est l'insécurité qui fait fuir le client.

6.Posté par kafrinedofé le 10/02/2013 21:22
i[u[deja commence par fé de vrais soldes ek ptits prix kar lé trop trop cher pou dis que na soldes en ce moment, ma regarde site y vende linge pour commercant ben lo bande robe 25e et aprés y mette 10e en solde bana y achete sa 1.50e hahaha et la créole y crois lo prix lé pas cher ]u]i

7.Posté par law-thu patrick secrétaire du Syndicat des Commerçants Non Sédentaires de la Réunion le 17/02/2013 10:31
Votre analyse n'est pas dépourvu de sens Mr le Président. Notre Syndicat (SCNSR) à toujours proné la concertation et oeuvre dans ce sens. Les commerçants sédentaires et non non sédentaires livrent le même combat et il serait idiot de chercher à nous opposer. Les démaches que nous avons entreprises vont bientôt permettre cette concertation nécessaire au bon équilibre des actions commerciales au coeur de ville. Collectivités et commerçants se doivent de corriger un certains nombre d'erreurs passées dans un seul but, rendre plus efficace le positionnement de ces braderies. Nous avons déjà suggéré de réduire le nombre de jours. En effet, 10 jours de braderie reste une opération trop longue, qui perturbe le traffic de la ville et demeure inéfficace commercialement parlant. 2 x 5 jours permettrait de mieux répartir les manifestations sur tout le département. Cela permettrait, entre autre, de dynamiser les communes éparses qui réclament elles aussi un peu d'animation. Cela entrerait dans le cadre d'un programe de développement des hauts cher à nos élus et nous serions alors beaucoup mieux entendus.
Notre organisation reste à votre disposition pour échanger nos points de vues. Je suis certain que nous nous découvrirons beaucoup de points d'accord, nous pourrons ainsi travailler dans un esprit d'ouverture dans l'intérêt commun. Le manque de dialogue engendre des incompréhensions qui souvent dégénèrent et créent des situations ambigues qui la plupart du temps n'ont pas lieu d'exister.
En ce qui nous concerne, nous aurons grand plaisir à vous rencontrer avec les responsables de la Mairie de St-Paul qui nous ont d'ores et déjà manifestés leur intention de nous associer aux futurs débats.
Confraternellement.

8.Posté par law-thu patrick secrétaire du Syndicat des Commerçants Non Sédentaires de la Réunion le 17/02/2013 11:13
Je m'adresserai maintenant à ce monsieur ou madame "REQUIN" qui sous couvert d'annonymat se paie le luxe de critiquer les actions de notre Syndicat. Je remarque que vous faites preuve d'un trés grand courage en signant "requin" à moins que c'est là votre vraie nature. Sachez médisante bête que nous avons rencontrer, en personne, Madame la Député Maire en date du 7 février 2013 et parlementer pendant plus d'une heure avec 4 éminants membres de la Mairie de St-Paul. Vous pourrez juger trés bientôt que ce Syndicat auquel vous semblez ne pas appartenir, ou pire, auquel vous appartenez mais n'avez pas la décence que lui faire part de votre opinion en face, aura fait bien plus que de vociférer des injures gratuites, il AGIT, lui.
Si je répond à votre commentaire, c'est uniquement pour dénoncer aussi les éternels insatisfaits, qui parmi les nôtres, ont choisi la facilité en usant de la calomnie, au lieu de partager notre juste combat.
Si vous appartenez à ces commerçants sédentaires qui cultivent encore l'idée que seul les sédentaitaires ont accès au domaine public, je suis au regret de devoir vous dire que vous avez de graves laccunes en matière de droit public, vous l'apprendrez bientôt. Les petits "forains que nous sommes vous en fera la démonstration et la leçon.

Sachez que votre commentaire m'a donner encore plus la rage de réussir ce que nous entreprenons. j'ai, grâce à vous, maintenant tellement envie de vous donner tord à vous et à tous ceux qui murmurent dans la pénombre. J'aurai je l'espère, médisante bête, l'occasion de vous rencontrer au grand jour, si cela ne vous effaie pas de trop. Car loin d'être un prédateur, votre tentative à vouloir montrer des dents est restée vaine et j'emmets de gros doute sur le fait qu'ils soient en état de croquer quiconque. Sachez que nous acceptons également au sein de notre organisation des repentis, pour peu qu'ils fassent la preuve de leur courage, ce qui ne semble pas être votre qualité première.
A votre prochaine intervention, signez vos écrits, et vous serez peut être digne d'appartenir à notre Fédération.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales