Economie

Braderie du Port: fini les discriminations tarifaires


Sulliman Mall, le président de l'ACP
Sulliman Mall, le président de l'ACP
La braderie commerciale du Port commence demain samedi 9 août. Les dernières éditions avaient été marquées par des tiraillements entre commerçants sédentaires et commerçants non sédentaires.

Mardi dernier en conseil municipal, il y avait donc urgence à statuer pour éviter que le scénario se reproduise. "Les choses ont été clarifiées", s'est félicité le maire Olivier Hoarau. Une convention de partenariat entre la ville et l'association des commerçants du Port (ACP) vient mettre tout le monde sur un même pied d'égalité.

Le montant de la redevance d'occupation du domaine public à percevoir par la ville est fixé à 2,5 euros par mètre linéaire et par jour. Une participation forfaitaire de 150 euros pour la durée de la manifestation ira également dans les caisses de la collectivité. En contrepartie celle-ci prend en charge la sécurité à hauteur de 46.000 euros maximum.

Braderie du Port: fini les discriminations tarifaires
En tant qu'association organisatrice, l'ACP sera autorisée à percevoir un droit de participation auprès des commerçants participants à la quinzaine, qu'ils soient sédentaires ou non. Son montant est fixé à 600 euros. "C'est une participation qui vient nous aider à organiser l'événement et à couvrir les frais de communication", affirme Sulliman Mall, le président de l'association des commerçants du Port.

Les différences de traitement tarifaire entre commerçants et forains ne sera donc qu'un mauvais souvenir. "Tout le monde paiera le même prix", ajoute le président. La convention signée avec la mairie est formelle à ce titre : un article précise que "l'ACP s'engage à n'opérer aucune discrimination entre les commerçants sédentaires et les non-sédentaires".

Si les choses rentrent dans l'ordre au Port, le syndicat des commerçants non sédentaires de la Réunion (SCNSR) livre bataille dans plusieurs communes où les pratiques tarifaires mises en place par les associations de commerçants avec les municipalités restent discriminatoires. Le préfet avait même été obligé de rappeler la loi aux communes retardataires en publiant une circulaire le 5 février 2013.
Vendredi 8 Août 2014 - 07:53
LG
Lu 2101 fois




1.Posté par noe le 08/08/2014 10:52
Les discriminations ne sont pas bonnes pour les affaires !
Tout le monde doit etre à la meme enseigne ... c'est cela la vraie "égalité" !
"Le premier des bons ménages est celui qu'on fait avec sa conscience." - (Albert Einstein)

2.Posté par jean Jouhis le 08/08/2014 23:48
mdr noe
"Le premier des bons ménages est celui qu'on fait avec sa conscience." - (Albert Einstein)

albert n aurait JAMAIS fait une telle phrase incomprehensible !

tu pensais a Moise ?

3.Posté par Titi974 le 09/08/2014 09:09
Pour 2 mètres linéaires, l'association des commerçants du Port perçoit, 600 € pour les 15 jours soit 40 € par jour

Pour 2 mètres linéaires, la mairie doit percevoir par jour, 2,5 € X 2 mètres , soit 5 € .
.
Soit pour 15 jours = 5 € X 15 jours, soit 75 € pour les 15 jours revient à la mairie. Or la mairie réclame 150 €, je ne pense pas que la braderie dure 30 jours
En réalité, je ne crois pas qu'elle dure 15 jours , même si !

Pour l'association des commerçants, elle récolte pour elle 600 € - 150 € de la mairie soit 450 par forain qui a un emplacement de 2 mètres linéaires, il y a des forains qui ont plus de 5 mètres linéaires.
Là, c'est plus clair, la tarification est plus clair, mais, on voit que cette association a opacifié gros doigt la méthode pour continuer la magouille, à moins que je ne comprends rien !
En contrepartie la mairie prend en charge la sécurité à hauteur de 46.000 euros maximums ! Est-ce que cela voudrait dire que la sécurité revient à plus de 46 000 €  ???????????.


On truande toute l'année, ensuite on fait carême, et une fois le carême fini, on re-truande !

J'espère que le Syndicat des commerçants non-sédentaires portera plainte contre la mairie et l'association pour je suis sûr que çà magouille encore, je crois crois pas qu'il faut laisser la gestion des manifestations sur les emplacements publics aux mains des privés  et je ne pense pas que je suis aigris

4.Posté par môvélang le 09/08/2014 09:38
ce Sulliman Mall, le président de l'ACP n'a pas honte de mettre sa photo dans le journal ?

5.Posté par KISSA Ladi le 10/08/2014 19:52
ET que dit le syndicat des commerçants non-sédentaire de la Réunion à propos des bulletins d'inscriptions pour la braderie de saint Denis, blanc pour les dionysiens et jaunes pour les étrangers ( tiens!! tiens çà me rappelle une étoile çà ! chut!!!!!! ???????

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales