Société

Braderie du Port : Le maire dépassé par ses vigiles?


Olivier Hoarau a-t-il du mal à gérer les vigiles de la mairie ? La récente braderie commerciale, qui s’installe comme chaque année en avril sur l’avenue de la Commune de Paris, semble l’indiquer selon des sources internes. Une version balayée par le maire.
 
Selon nos informateurs, les agents assurant la sécurité de la fête du 5 au 17 avril ont eu la surprise de voir débarquer les fonctionnaires de la direction du Travail. Ce contrôle a eu lieu le 8 avril sur site.
 
Plusieurs d’entre eux auraient été épinglés par les inspecteurs, ce que la direction du Travail ne confirme pas, se contentant de dire que le silence prévaut lorsqu’une enquête est en cours.
 
Si la descente des inspecteurs n’est pas étonnante sur ce type d’événements et pour un secteur, celui de la sécurité, très souvent montré du doigt, c’est aussi le choix de la société agréée pour assurer cette sécurité qui est mise en doute.
 
Selon nos informateurs, après un coup de pression des agents de sécurité de la mairie, c’est au final une société "amie" de ces mêmes gros bras qui aurait été choisie pour la braderie. Une confusion privé/public qui poserait forcément problème.
 
Le maire n’avait pas souhaité donner suite à une première sollicitation quelques jours après le contrôle du 8 avril. C’est donc en marge de la conférence de presse de ce mardi 28 avril qu’il a bien voulu nous répondre.
 
S’il confirme qu’un contrôle a bien eu lieu ce 8 avril sur la braderie, Olivier Hoarau s’oppose à ces tentatives de déstabilisation.
 
"De ce que l’on m’a remonté, personne n’a été épinglé. Tous les agents étaient en règle dans le cadre de ce métier, tant du côté de leur formation, leur carte professionnelle, leur tenue, etc. Donc ça relève d’une rumeur qui a pour seul objet d’accuser notre ville. Laissons ça à des amateurs. Vous avez affaire à des pros dans l’organisation de ces fêtes foraines. On tombe dans les commérages et on est prêt à tout pour vouloir salir l’action d’Olivier Hoarau. Ça relève d’un petit groupe. Ça ne vaut pas la peine de s’étendre parce que Le Port a envie de passer à autre chose et de ne plus entendre parler de ce petit groupe-là", a-t-il commenté.
 
Mercredi 29 Avril 2015 - 11:16
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3906 fois




1.Posté par noe le 29/04/2015 13:09
Le maire du Port est encore un ti jeunot qui ne connaît rien en politique ...
Il ne sait que rester cloitrer dans son bureau à blaguer avec ses secrétaires ...

La politique de la ville est une affaire sérieuse ...
Pourquoi les portois ont voté pour ce bambin ?

2.Posté par laraison le 29/04/2015 14:03
Ou se trouve la Police Municipal annoncée par ce maire ,

3.Posté par Mamitu le 29/04/2015 14:57
Ce service de sécurité devrait apprendre le code de la route. Ou alors, la mairie devrait apprendre à mettre des barrières pour boucher les rues quand il y a ce genre de braderie, car c'était soi-disant des rues piétonnes qui ne le sont pas en temps normal. Une déviation avait été installée, mais j'ai dû m'arrêter pour laisser passer des piétons, alors qu'ils ne traversaient même pas sur un passage protégé.

4.Posté par un bambin? le 30/04/2015 09:42
Je préfère avoir voté pour un "bambin" que pour un de la bande de séniles et de fils à papa qui composent ce qui reste du PCR d'aujourd'hui.
A son âge le "bambin" aura la pratique et le terrain pour pratiquer et apprendre. " c'est en forgeant que l'on devient forgeron"

5.Posté par Portois le 30/04/2015 18:34
Tout le monde le sait que ce maire ne controle rien, c'est pas la première fois, rapelez-vous l'incident de la RN4, puis celui avec les vigiles de Jumbo et d'autres. Vous arrivez devant la mairie vous devez comme dans les citées du 93 envahies par le trafic de drogue montrer patte blanche à des caniars tatoués et bedonnants, aucun uniforme ni tenue, il y a que chez nous qu'on peut voir des trucs pareils.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales