Société

Bourse du CROUS : Il n'y en aura pas pour tout le monde...

Aujourd'hui, mercredi 30 avril, est le dernier jour pour déposer les demandes de bourses au CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires). Dépendant du financement de l'Etat, le CROUS Réunion peine à satisfaire la demande toujours croissante d'étudiants de l'enseignement supérieur, en difficultés. Plus de 16.000 demandes de bourse ont été déposées l'année dernière et Stéphane Maillot, président de l'Unef (Union nationale des étudiants de France) et vice-président du CROUS, tire la sonnette d'alarme.


source : crous-réunion.fr
source : crous-réunion.fr
Vous aviez jusqu'aujourd'hui, mercredi 30 avril, pour effectuer vos demandes de bourses au CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires). Le CROUS propose aux étudiants de l'enseignement supérieur des subventions et des aides au logement, qu'ils soient boursiers sur critères sociaux ou non.

Mais suite aux restrictions budgétaires, la bourse au logement attribuée aux élèves non-boursiers était menacée de disparition. L'Unef (Union Nationale des Étudiants de France), scandalisée par les restrictions imposées par Bercy et mettant en péril une aide à la première dépenses des étudiants, est "montée au créneau", selon Stéphane Maillot, président de l'Union et vice-président du CROUS.

Finalement, cette proposition a été abandonnée, mais pour l'Unef qui "reste vigilante", ce n'est pas suffisant. "François Hollande avait promis une meilleure vie pour les étudiants en 2017, mais c'est dès la rentrée prochaine que leurs conditions doivent être améliorées. Il est indispensable de commencer les négociations avec le ministère avant", affirme-t-il. D'après lui, "l'Unef n'acceptera pas que les étudiants soient encore en difficulté cette année. Ils doivent être accompagnés".

Deux fois plus de boursiers à la Réunion

Le CROUS a enregistré en moyenne plus de 16.000 dépositions de bourses en 2013. Le budget est attribué aux départements en fonction de la situation sociale de ceux-ci. Ainsi, la Réunion fait partie des 10 CROUS de France qui ont gardé une dotation budgétaire constante tandis que les 18 autres ont dû revoir leur financement à la baisse.

Seulement le nombre d'élèves boursiers de l'île ne cesse de croitre. Ils étaient déjà 50% des étudiants réunionnais à demander des aides de l'Etat il y a quelques années et aujourd'hui ils sont plus de 56%. Au niveau national, 25% des étudiants sont boursiers.

La demande toujours plus grande de bourses, peut aussi s'expliquer par la réforme de juillet 2013, soutenue par l'Unef, de la modification des conditions d'attribution de celles-ci. Dorénavant, plus d'étudiants ont accès aux aides sociales, mais les moyens du CROUS ne suivent pas forcément.

Les 44% d'étudiants restants sont "livrés à eux-mêmes et condamné à dépenser dans le privé, ce qui est vite intenable" car "à quelques euros au dessus du plafond" fixé par l’État, ils sont considérés comme non-boursiers, explique Stéphane Maillot.

Il ajoute que "ce ne sont pas les parents qui sont dans les amphithéâtres" et que cette situation est difficile pour ces élèves qui "ne peuvent pas toujours être épauler financièrement par des proches". De plus, une enquête de l'Unef établie au premier semestre 2012 dévoilait que de moins en moins de parents payaient les dépenses de leurs enfants étudiants.

1100 chambres pour plus de 18.000 élèves

Même si, en 2012, 53 millions d’euros avaient été investis au niveau national pour le logement par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, aujourd'hui il n'y a encore que 1100 chambres pour plus de 18.000 étudiants à la Réunion, et ce depuis 2013. Selon le président de l'Unef, plus de 5.000 demandes de logements sont déposées chaque années pour une possibilité de 1080 attributions en moyenne.

Un rapport parlementaire datant de 2004 imposait aux Académies une capacité d'accueil des étudiants d'un minimum de 10%. L'Académie de la Réunion n'a qu'une capacité de 6%. Stéphane Maillot assure cependant que "malgré son retard important", le CROUS est "en voie d'y arriver".

En novembre 2013, le sous-directeur du CNOUS (Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires) en charge du logement "avait pris un engagement très ferme" selon lui, pour que d'ici 2017, à la Réunion, plus de 500 logements CROUS soient mis à disposition des étudiants.

Mais Stéphane Maillot insiste sur le fait que "les 10% seront difficiles à atteindre" pour la Réunion qui aura du mal à se rattraper, notamment parce que "la population étudiante va augmenter plus vite que les moyens".
Mercredi 30 Avril 2014 - 14:45
Lu 1118 fois




1.Posté par ah bon le 01/05/2014 08:49
"Bourse du CROUS : Il n'y en aura pas pour tout le monde... "

il n'y en a jamais eu pour tout le monde! Ni les bourses ni les chambres en cité U...ce n'est pas un scoop..

2.Posté par dadou le 01/05/2014 08:51
une demande doit etre deposée meme si on sait pertinement qu'il y aura rejet car il faut cette decision pour d'autres aides et il ya engorgemnt des services!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales