Faits-divers

Bombe factice Maurice-Paris: Une Réunionnaise dénonce son interrogatoire


Son interrogatoire suite à la découverte d'une bombe factice sur le vol Maurice-Paris du 20 décembre dernier a été un "calvaire" a indiqué hier sur les ondes de Freedom, repris par Le Quotidien, une passagère réunionnaise du vol Air France 463.

En effet, cette dernière, qui voyageait en compagnie de son bébé et de son oncle, s'est montrée très critique vis-à-vis des enquêteurs kenyans, qui l'auraient traitée comme une suspecte, après qu'ils aient découvert un détonateur sous le siège de cette dernière.

C'est en arrivant sur le sol kényan que la jeune femme se rend compte qu'elle reçoit un traitement à part par rapport aux autres passagers. "La jeune femme se souvient de l'interminable attente , de l'incompréhension car elle ne parle pas bien anglais , et de la peur de ne pas rentrer en France", écrit Le Quotidien.

La jeune mère de famille compte demander des réparations à Air France pour le préjudice physique et moral subi et pense faire appel à un avocat prochainement.

 
Mardi 19 Janvier 2016 - 07:29
Lu 2994 fois




1.Posté par Eno2016 le 19/01/2016 07:40
Cette dame avait peut-être une mine patibulaire et arrogante et cela a déclenché chez les flics des soupçons ... C'est normal !
Dans les conditions de peur extrême , de colère ... vaut mieux baisser les yeux et sourire en tranche papaye ... et non un sourire de gangsters et prétentieux !

Cela la corrigera pour plus tard !

2.Posté par Légadiamb le 19/01/2016 08:03
Il faut faire payer le cow boy pied noir!

3.Posté par Thierry le 19/01/2016 08:12
La vie peut basculer ... sans avertissement et sans ne rien y comprendre.

Etre accusé et devenir le coupable à la place de l'autre.

4.Posté par lastic le 19/01/2016 09:04 (depuis mobile)
Vous avez raison il faut demander des réparations à Air France.

5.Posté par candide le 19/01/2016 12:05
Air France n'a rien à voir dans l'affaire, si quelqu'un est monté avec une bombe, il faut chercher la responsabilité ailleurs... Tout est bon pour se faire un peu de publicité et tenter d'avoir de l'argent facile...
Pourquoi n'attaque-t-elle pas les autorités kényanes ou celui qui s'est baladé avec la bombe parce que c'est bien de là que vient le problème non ???

6.Posté par Zbob le 19/01/2016 12:19
C'est à la police kenyane qu'il faut demander réparation ( bon courage!) pas à Air. France ...

7.Posté par Loulou le 19/01/2016 14:29
C'est à Taubira qu'il faut demander réparation. C'est à cause d'elle et du laxisme des socialiste qu'i y a autant d'incivilités qui perturbent la vie des gens...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales