Politique

Bois Blanc: Thierry Robert réagit au feu vert du préfet

Alors que le préfet a donné son feu vert pour l'ouverture de la carrière de Bois Blanc, Thierry Robert a réagi en publiant un communiqué sur sa page Facebook. Le voici :


L’annonce de la signature par la Préfecture du PIG (Programme d’Intérêt Général) sur la carrière de Bois Blanc n’est pas une surprise. Depuis l’ouverture du chantier de la nouvelle route en mer, l’alerte a été donnée sur les moyens qu’allaient employer les multinationales et leurs relais locaux - Colas avec sa filiale GTOI et bien sûr la SCPR - pour éviter à tout prix l’arrivée à La Réunion de sociétés concurrentes.

Cette décision intervient après plusieurs années de procédures : deux enquêtes publiques, un avis défavorable du commissaire enquêteur, un avis avec 5 réserves équivalent à un avis négatif de la commission d'enquête, un référendum dans lequel la population a indiqué sa vive opposition au projet, plusieurs manifestations rassemblant à chaque fois des milliers de personnes, la signature par des milliers de Réunionnaises et de Réunionnais de pétitions. Elle intervient après les multiples alertes lancées et les courriers échangés avec les Ministères, tant de ce gouvernement que du précédent. Les messages ont également été passés auprès de la préfecture et de ses occupants successifs.
 
Avec la signature de ce PIG, force est de constater que les intérêts financiers des grandes sociétés supplantent l’intérêt général. Cette décision va à l'encontre des agriculteurs qui ne pourront plus faire procéder à l’extraction des andains comme elle va à l'encontre des populations riveraines de la carrière de Bois-Blanc qui risquent de connaître pendant des dizaines d’années des nuisances sonores et des pollutions qui altèreront leur santé.
 
En outre, l’ouverture de cette carrière n’était en aucun cas une impérieuse nécessité pour la poursuite du chantier de la nouvelle route en mer. D’autres carrières ont été ouvertes, et les sondages ont montré qu’elles étaient à même de fournir les matériaux, tant en qualité qu’en quantité.
 
Mon engagement auprès de la population est clair : tout mettre en œuvre pour que ce projet désastreux et inutile ne se fasse pas. Cette décision de la Préfecture aura bien évidemment des conséquences.
 
En premier lieu, les communes concernées, notamment Saint-Leu, comme elle l’a fait depuis des années, engagera des recours et utilisera toutes les procédures possibles. Les conseils de la mairie se sont d’ores et déjà emparés de ce dossier.
 
En second lieu, c’est la question des rapports entre une collectivité d’Outre-mer et l’Etat ; en effet, malgré les avis défavorables émis lors des enquêtes publiques ou par des organisations référentes, la seule réponse de l’Etat a été le recours à des dérogations, et la mise à l’écart de la volonté populaire. On pourrait croire être revenus au temps de la colonie.
 
Enfin et c'est à espérer, la poursuite de la mobilisation de la population, des associations de protection de l’environnement ou pour la santé des habitants.
 
Cette route – baptisée « la route la plus chère du monde » par la presse nationale – continuera à faire parler d’elle, tant elle est un exemple d’accumulations d’erreurs, d’aberrations, d’approximations et de manœuvres en tous genres.
 
Ce chantier de la nouvelle route en mer doit se poursuivre, c’est une évidence, mais il n’est pas pour autant question d’accepter qu’elle se réalise au détriment de l’intérêt général, dans le non respect des règles élémentaires de procédures, quelles qu’elles soient.
 
La bataille sera donc juridique, politique et citoyenne.
 
Thierry Robert
Député-maire de Saint-Leu
Jeudi 3 Août 2017 - 18:31
Zinfos974
Lu 2860 fois




1.Posté par Interro? le 03/08/2017 18:47

Je croyais que M ROBERT avait démissionné de son poste de maire suite à la loi de non cumule.

2.Posté par Jean le 03/08/2017 18:48 (depuis mobile)

La signature du maire ?

3.Posté par Macron le 03/08/2017 19:35

C'est fini mon ti toutou, c'est le préfet ton supérieur hiérarchique ! Tu dois l'écouter maintenant sinon tu seras pour de vrai derrière les barreaux , pas ceux de la préfecture.

4.Posté par COCODELO le 03/08/2017 20:29

Tant d'inepties dans un seul communiqué..

5.Posté par Rémy le 03/08/2017 20:32

Evidemment !!!!Monsieur le ministre de l'outre-mer euh de la bêtise....

6.Posté par GIRONDIN le 03/08/2017 22:15

Vous avez raison de défendre les intérêts de votre circonscription.
Des nouvelles du maire de l'étang Salé ?

Vivement 2025 pour la fin de l'hypothétique fin de chantier sans roche.

NRL Nou Riron Lontan © ®



7.Posté par TICOQ le 04/08/2017 00:15

j'ai des Kleenex en réserve si t'en as besoin Titi !

8.Posté par stef le 04/08/2017 06:47

C'est de la poudre aux yeux. Maintenant qu'il a préféré la place de Député à celle de Maire il va doucement se retiré et dire que c'est son remplacant qui n'a rien fait.
Y a de la magouille sur cette NRL mais n'êtes pas le sauveur que vous voulez faire croire.
Certaines entreprises sont là en pays conquis; "on leur donne du boulot,ils ont intêret à fermer leurs gueules ces couillons de créoles".Des politiciens jouent le jeu par crainte et pour remplir leurs poches. En attendant j'espère sincèrement me tromper sur votre compte M.Thierry Robert.

9.Posté par Doudou le 04/08/2017 07:42 (depuis mobile)

Thierry l incapable...
Tous ca pour rien.

10.Posté par DIMI le 04/08/2017 08:34

il a toujours bluffé sur cette affaire de carrière , son remplaçant fera ce que le préfet demande , mr ROBERT sera dédouané de toutes responsabilités et que des camions qui sont dans les activités de robert et compagnie gagneront de l' argent aux nez et a la barbes des st leusiens .... affaire a suivre vu qu'il n'a plus d'activité officielle sur st leu ,, mais il y a bien quelqu'un qui commande sans être a la barre .....

11.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 04/08/2017 12:42

Il serait peut etre bon que les medias cessent de mettre en avant ce clown , ça nous ferait des vacances !!!!!

12.Posté par Pamphlétaire le 04/08/2017 15:34

Moi, j'en perds mon latin (Ne pas parvenir à expliquer ou à comprendre quelque chose)!

Les industries extractives sont régies par le code minier pour les mines et par le code de l'environnement pour les carrières. Les carrières sont des Installations Classées pour la Protection de l'Environnement (ICPE).

Le régime des carrières

Les substances non mentionnées comme relevant des mines sont considérées par défaut comme des substances de carrière. Elles relèvent de la rubrique 2510 de la nomenclature des installations classées

Les produits de carrières sont en majorité utilisés dans le secteur du bâtiment et des travaux publics : roches dures concassées, sables et graviers alluvionnaires, roches ornementales...

Dans le cas où les méfaits sur l'environnement et engendrés par les millions de tonnes de roches enlevées de leur milieu naturel auraient été dévoilés dès le début des études du projet de la NRL, certainement que les travaux de la NRL n'auraient jamais eu lieu.

Mais ne désespérons pas et soyons optimistes : avec l'argent récolté par le péage de la NRL, il pourra peut-être servir à agrémenter la zone endolorie par la carrière et l'extraction des roches une fois les travaux achevés, n'est-ce-pas?

13.Posté par belocs le 04/08/2017 15:51

Hypocrisie.
Tout le monde savait que le Préfet allait prendre une décision favorable pour l'ouverture de cette carrière. Le dossier était déja ficelé dans les conclusions du commissaire enquêteur. Relisez le document et vous verrez qu'à aucun moment ne figure la mention "avis défavorable" qui aurait pu remettre en cause l'ouverture de la carrière. Il y a eu des reserves qui seront prises en considération, mais tout était bien bouclé. Aujourdhui, certaines personnes cherchent à nous faire croire qu'il est encore possible de faire marche arrière, mais il ne faut pas réver, et ceux qui sont en train de brasser de l'air actuellement vous mentent. Même une bataille juridique ne remettra pas en cause ce dossier, puisque qu'il a été bien ficellé juridiquement.
Je ne suis pas un fan des agitateurs actuels qui trompent la population ou qui n'ont pas tous les éléments d'appréciations pour porter un jugement, mais j'ai juste vécu une expérience dans ce domaine et je peux vous assurer que le Préfet s'appuie aussi sur l'avis du commissaire enquêteur qui a fait son travail de recueille d'informations lors des consultations prévues à cette effet. C'est au moment de l'enquête public qu'il fallait contester en masse sur les registres prévus à cet effet en Mairie, le rapport aurait été négatif.
Bon courage zot toute

14.Posté par belocs le 04/08/2017 16:06

HYPOCRISIE suite.

Juste pour dire que tout cela c de l'enfumage, tout le monde le savait et au final c le peuple qui trinque. C à la mode en ce moment. Comment un député aussi gadiam la pu fé roule à lu dans la farine?

15.Posté par momo le 04/08/2017 16:50

si le prefet avait dit NON mr robert aurait dit OUI ! POUR TENTER D EXISTER CE mr saute sur tout ce qui bouge

16.Posté par JPP le 04/08/2017 19:01

On aime ou on aime pas TR ça on ne peut l’empêcher mais quand on voit certains commentaires, ces gens semblent oublier que ce Mr a été élu maire et député haut la main. Donc comme couillon, j'en connais des pires. Respectez la démocratie et les gens qui ont voté pour lui. Critiquez mais ne soyez pas terre à terre. Il est ingénieur ce monsieur donc certainement moins con que beaucoup d'entre nous. Respectez le même si vous ne l'aimez pas et ne partagez pas ses idées. C'est ça la démocratie

17.Posté par chavria le 04/08/2017 22:19

Les prérogatives des préfets restent l'un des avatars de la République française! La décentralisation na pas fait céder le dernier bastion, vestige de la déconcentration administrative exercée bien avant! Le préfet, personnage non élu de la République est le fer de lance de la presque toute puissance de l'Etat ! I est souhaitable que dans une VIème République à inventer cet artifice napoléonien disparaisse!!!

18.Posté par ernest le 05/08/2017 02:20

Cette carrière est un désastre pour l'environnement et cela serait aussi très préjudiciable pour les riverains pour leur santé avec le bruit, les poussières... On comprend parfaitement car les riverains subissent de tels désagréments avec l'énorme chantier du lycée Nord Bois de Nèfles très coûteux qui n’était pas un projet vraiment indispensable alors qu’il y a suffisamment de lycées dans le Nord. On n’a pas demandé l’avis aux riverains car cet énorme chantier provoque pas mal de nuisances : bruit, beaucoup de poussière qui rentre même dans les habitations, avec les vibrations de terrains pouvant créer éventuellement des fissures dans les murs des habitations, on aurait préferré que cette zone soit réaménagée en jolis espaces verdoyants, agréables, calmes, avec un parcours sentier pour les promeneurs, marre du bêton qui défigure le paysage. Puis, cela va entraîner bien des inconvénients avec des embouteillages monstres surtout aux heures de travail, avec un réseau routier qui est mal adapté pour un gros trafic avec des camions en plus, engins, etc.... : rues étroites avec des virages, .....

19.Posté par Le Jacobin le 05/08/2017 09:16

Il est dépité de n'être plus le Maire de St Leu, il nous rassure il n'ira pas s'allonger sur son matelas en carton devant la préfecture aux yeux des enfants sortants de l'école. La colonisation à du bon Monsieur Thierry Robert elle vous fait Député de la colonie, étant assis à la table de vos Maîtres à Paris vous avez un langage bien convenu concernant la carrière de Bois Blanc, vous parlez procédure et non grève de la faim ce qui prouve que le ridicule ne tue pas.

20.Posté par JORI le 05/08/2017 11:44 (depuis mobile)

Lequel de ces auteurs de commentaires est directement concerné par cette carrière ??.

21.Posté par @ 18 le 07/08/2017 15:12

Ingénieur .... là ou la fé rire mes dents oté !!! Le boug y gagne même pas faire une phrase en français et lé ingénieur ... arêt ot délire oté !!!

22.Posté par Thierry le Destructeur le 07/08/2017 15:14

après avoir tenté de détruire notre tourisme aujourd'hui Thierry le Destructeur veut démolir l'emploi !!! Et dire que nana des gens qui votent po un gars kom ça ...

23.Posté par @ 12 le 07/08/2017 15:38

Pensez à vous renseigner avec d'écrire des inepties !
Il n'y aura pas de péage sur cette route ! Pour y mettre un péage il eut fallut que nous ayons une autre alternative pour faire ce trajet ... la D41 est trop dangereuse pour une utilisation plus intense et la route des Plaines n'est, elle, pas appropriée à tous les véhicules ...

Au lieu de jouer au savant, recherchez la Vérité, il vous libèrera !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter