Blog de Pierrot
Marre qu'on me prenne pour un con...
Y en a qui vont me reprocher d'être bien intransigeant avec Michel Sapin, mais je l'assume totalement...

Je ne supporte plus de voir ce Guignol venir régulièrement sortir des âneries à la télévision, en balançant des chiffres dont il sait pertinemment qu'ils ne seront jamais tenus. Aujourd'hui, il n'a pas hésité une fois de plus à nous annoncer 1% de croissance pour l'année prochaine, chiffre immédiatement contesté par le Haut Conseil des Finances Publiques... Pas le genre d'institution pourtant à avoir l'habitude de contredire des ministres !

Marre de voir les chiffres de retour du déficit à 3% de nouveau repoussé à... 2017, et non plus en 2015 comme initialement prévu !

Marre d'entendre le même Michel Sapin nous annoncer, la bouche en coeur, que les impôts n'augmenteront pas l'an prochain, tout en révélant quelques minutes plus tard une nouvelle taxe de 2 centimes sur le gasoil (qui ramènera quand même 800 millions d'euros dans les caisses de l'Etat), et une augmentation de 3 euros de la redevance audiovisuelle (pour environ 300 millions) et de 10 centimes du timbre pour lettres prioritaires. Une augmentation historique de 7%, la plus importante jamais intervenue en une seule fois !

Marre qu'on me prenne pour un con ! Marre qu'on me raconte des salades !

Je ne conteste pas qu'on doive pas faire des efforts. On ne sortira pas de la crise sans du sang et des larmes. Mais dans ce cas, qu'on nous dise les choses clairement...

Finalement, c'est bien dans la mentalité socialiste de ne jamais appeler un chat, un chat. Rappelez-vous : c'est François Mitterrand qui avait décidé qu'il ne fallait plus dire aveugle mais mal voyant, plus dire femme de ménage mais technicienne de surface... Et tout à l'avenant !

Pour moi, ce n'est que de l'hypocrisie...


Mercredi 1 Octobre 2014 | Commentaires (10)
CASUD : TAK remplace Cyrille Hamilcaro par un communiste...
Le rapprochement d'André Thien-Ah-Koon avec le PCR ne date pas d'hier. Très exactement de l'année 2000, au moment de la "bidep", où TAK n'avait pas hésité à s'allier avec Paul Vergès pour soutenir un département autonome dans le Sud.

A l'époque, il avait présenté ce rapprochement comme une alliance de circonstance avec son ennemi d'hier. Faut croire que les liens tissés étaient bien plus forts que ce qu'il voulait laisser entendre car dix ans plus tard, en 2010, André Thien-Ah-Koon franchissait à nouveau le Rubicon en s'alliant entre les deux tours des régionales à la liste menée par Paul Vergès, dans le but de se faire élire conseiller régional.

Aujourd'hui qu'il a été réélu maire du Tampon, et par voie de conséquence président de la CASUD, la Communauté d'Agglomération du Sud de l'Ile de la Réunion, il contribue à recycler d'anciens cadres communistes chassés de leurs terres à la suite de malheurs électoraux.

Demain matin, Doris Carassou, l'ancien directeur général des services de la mairie de la Possession du temps de Roland Robert, va prendre ses fonctions de directeur général adjoint à la CASUD, en remplacement de Cyrille Hamilcaro qui occupait le poste précédemment. Une grande réunion est prévue en présence de TAK afin de présenter le nouveau cadre à l'ensemble du personnel.

Dites moi qui sont vos amis et je vous dirai qui vous êtes...


Mardi 30 Septembre 2014 | Commentaires (19)
François Hollande trouve sans doute que les Françaises font trop d'enfants...
La natalité est sans doute l'un des derniers secteurs à afficher de bons résultats en France. Les Français font beaucoup d'enfants, beaucoup plus que les Allemands par exemple, ce qui permet à nos politiques de s'en glorifier. A les écouter, c'est la garantie d'avoir dans le futur des cotisants pour payer les retraites des générations actuelles.

C'était trop beau et le gouvernement socialiste a donc décidé de s'y attaquer !

Sous le motif officiel de lutter contre le déficit de la Sécurité sociale, il a donc décidé d'un coup de rabot généralisé sur les allocations familiales, où plus de 700 millions d'euros d'économies sont prévus.

Pour arriver à ses fins, il a décidé de diminuer plusieurs prestations, comme le complément de mode de garde, accordé aux ménages qui font appel à une assistant maternelle ou à une nounou à domicile. De même, la prime à la naissance va être divisée par trois à partir du 2e enfant...

Toujours pour faire des économies, le gouvernement va diminuer la durée du congé parental pour les mères de famille.

S'il voulait vraiment diminuer le déficit, il y avait d'autres mesures à prendre, comme celle par exemple de diminuer le nombre de fonctionnaires, notamment dans l’Éducation nationale. Comment en effet expliquer qu'avec un nombre de professeurs bien supérieur à celui des autres pays européens, nous obtenions des résultats bien plus mauvais ?

Mais il est vrai que là, il aurait fallu un vrai courage. Et on sait que ce n'est pas la principale qualité de François Hollande...


Mardi 30 Septembre 2014 | Commentaires (20)
Au Sénat, le vainqueur est…  Paul Vergès !
 Le Sénat est repassé à droite hier, après trois ans d’une alternance d’une médiocrité exceptionnelle, dont le président socialiste, Jean-Pierre Bel, a tiré les conséquences en annonçant depuis plusieurs mois son intention de ne pas se représenter.  Et comme de bien entendu, son ami François Hollande lui a déjà déniché un emploi fictif hautement rémunéré dans un des placards dorés de l’Etat...

Le retour de la droite, voilà qui ne constitue en rien une surprise, après la déroute des socialistes aux dernières municipales et l’impopularité de François Hollande et de son gouvernement aggravée par les dernières affaires qui ont surgi. Qu’il s’agisse du livre de Valérie Trierweiler ou de cet éphémère ministre, dont on finira par se demander à qui finalement ne doit-il pas d’argent !

La surprise, c’est l’entrée au Palais du Luxembourg de deux sénateurs Front national. Une surprise mathématique, car ils ont pu rallier des voix bien au delà des rangs de leurs seuls grands électeurs, mais certainement pas une surprise politique tant la situation de décomposition que connaît La France, et particulièrement de ses élites, jouent pour Marine Le Pen et les siens. Pour 2017  le pire n’est plus à exclure...

Voilà qui fait de Paul Vergès, doyen d’âge des sénateurs, 89 ans depuis le 5 mars, incontestablement le héros de la semaine qui s’ouvre. C’est vers lui que tous les regards vont se tourner. C’est lui qui a présidé au passage historique du Sénat à Gauche, pour la première fois de son histoire, il y a 3 ans. C’est pour cette raison a-t-il d’ailleurs expliqué, qu’il avait entendu les pressions de ses amis antillais et les demandes du Parti socialiste qui l’auraient prié de ne pas démissionner, conformément à son engagement au soir de son élection. De telles suppliques pour un tel événement inédit dans l’histoire de la Vème République ne se rejettent pas et Paul Vergès s’est sacrifié. Ses électeurs et Gélita Hoarau allaient devoir patienter 3 ans, ce qu’ils n’avaient sans doute pas prévu !

Paul Vergès voyant loin, c’est  donc encore lui, aucun parti n’ayant eu l'idée saugrenue de présenter un candidat éligible nonagénaire pour ce renouvellement, qui va présider au retour de la Droite au Sénat cette semaine. On imagine son bonheur et pour rien au monde il ne cédera sa place à Serge Dassault, son cadet d’un mois, qui aurait également aimé présider la séance inaugurale du Sénat.  Notons en passant qu’il n’y a "que" 63 ans qui séparent Paul Vergès du benjamin de l’Assemblée, le sénateur FN du Var, David Rachline. Ce qui permet à Marine Le Pen d’expliquer habilement que son parti est l’espoir de la jeunesse !

Présider  pour la deuxième fois le Sénat, fût-ce au bénéfice de l’âge, est un exploit peu  banal.  Dès lors, on comprend mieux pourquoi Paul Vergès n’a toujours pas respecté son engagement de démissionner. Faire la leçon à ces socialistes, et à ce président de la République, qu’il vilipende désormais, est une satisfaction qui rachète tous les humiliations du PCR. Lui qui a toujours rêvé d’être ministre de La République, le voilà deuxième personnage de l’Etat pour la seconde fois en trois ans, entrant ainsi dans la grande histoire de la Vème République... Paul Vergès aura été ainsi le second élu originaire d’un département d’outre-mer, après le Guyanais Gaston Monnerville, à présider le Sénat,  même s’il n’y a pas de comparaison entre la durée de leurs mandats respectifs.   

Après un tel exploit, nul doute qu’il ne trouvera plus guère de satisfaction à redevenir simple sénateur et qu’il pourra enfin tenir son engagement : démissionner du Sénat !  


Lundi 29 Septembre 2014 | Commentaires (22)
Trop fort, Jumbo Score...
Photo prise hier matin, à Jumbo Score...

De grands panneaux vous informent d'une promotion très spéciale : la boite de céréales Crunch Nestlé de 445g, qui valait 3,50€ est proposée à... 4,05€ !!!

Comprenne qui pourra...

Trop fort, Jumbo Score...


Jeudi 25 Septembre 2014 | Commentaires (22)
Monique Orphé plus réactive sur le tee-shirt de Pardon que sur les manifs de jeunes
Toute la journée d'hier, nous avons essayé de joindre Monique Orphé pour qu'elle réagisse sur les événements du Chaudron. Nous pensions naïvement qu'en tant que députée du secteur et élue à la mairie de Saint-Denis, elle aurait sans doute des choses très intéressantes à nous raconter. Peine perdue. Malgré tous nos appels, Mme la députée est restée aux abonnés absents.

Quelle n'est donc pas notre surprise de recevoir ce soir un communiqué de la même Monique Orphé (voir ci-dessous) réagissant à la vente par Pardon de tee-shirts comportant des inscriptions à caractère raciste, une information datant de plusieurs jours...

Chacun ses priorités dans la vie !

A ce rythme, peut-être recevrons-nous un communiqué commentant les événements du Chaudron dans une semaine...

Monique Orphé plus réactive sur le tee-shirt de Pardon que sur les manifs de jeunes


Jeudi 25 Septembre 2014 | Commentaires (14)
Incidents du Chaudron : les élus se cachent...
C'était prévisible. Après des manifestations qu'on pourrait qualifier d'avertissements devant les mairies annexes du Chaudron, du Moufia, de Montgaillard et enfin de Sainte-Clotilde, on est passé hier soir à l'échelon au dessus avec l'embrasement du quartier du Chaudron, à la nuit tombée.

Oh certes, ils n'étaient pas très nombreux. Tout au plus une quarantaine de jeunes. Mais pour en avoir discuté avec certains de leurs copains qui trainaient hier soir non loin du lieu des événements, ce qu'ils reprochent essentiellement, au-delà du travail qu'ils réclament, c'est l'impossibilité pour eux de rencontrer et de discuter avec des élus.

Et force est de reconnaitre qu'ils ont raison, au moins dans ce domaine. On se souvient que, lorsque les événements ont éclaté pour la première fois il y a une quinzaine de jours au Chaudron, aucun élu n'avait souhaité se déplacer pour venir discuter avec les jeunes. Au final, c'est Didier Annette, qui est directeur de Cabinet et non pas élu, qui a accepté de se déplacer, contribuant par là même à calmer la situation.

Pourquoi cette réticence? Est-ce parce que, pour se faire élire aux dernières municipales, il y a quelques mois, comme les jeunes les en accusent, l'équipe de Gilbert Annette leur aurait promis à chacun un emploi, en échange de leurs votes ? L'équipe du maire s'en défend, à l'image de Gérard Françoise, l'élu de Sainte-Clotilde, qui affirme n'avoir rien promis durant la campagne électorale.

Gérard Françoise a la mémoire un peu courte. Je me souviens encore de Gilbert Annette, promettant sur un plateau de télévision, avant même le démarrage officiel de la campagne, 40.000 emplois aidés aux Réunionnais. Où sont aujourd’hui ces contrats ? Disparus, comme toutes les promesses du gouvernement ?

A qui faut-il le plus en vouloir ? A quelques jeunes qui cassent quelques abris bus pour manifester leur colère devant les promesses non tenues, ou aux élus qui jouent avec leur détresse pour se faire élire à tout prix ?

Quitte ensuite à se terrer comme les tangues, au moindre signe de colère, comptant sur la police pour ramener l'ordre...

Nous avons essayé de joindre des élus toute la journée pour recueillir leurs réactions. Impossible, aucun n'était disponible... Où est Monique Orphée, députée du secteur? Où est passé Gilbert Annette ? Aux abonnés absents...

Pas très courageux, tout ça...


Mercredi 24 Septembre 2014 | Commentaires (24)
Otage en Algérie : l'hypocrisie de Manuel Valls...
A écouter Manuel Valls ce matin sur Europe 1, la France n'engagera "aucune discussion, aucune négociation" avec les ravisseurs d'Hervé Gourdel, touriste français aux mains d'un groupe islamiste depuis dimanche en Algérie. "Si on cède, si on recule d'un pouce" face au terrorisme, "on lui donne cette victoire", a renchéri Manuel Valls depuis l'Allemagne, où il poursuit son voyage officiel.

Ça a l'air tellement sincère qu'on a envie d'y croire. Ce serait oublier les dizaines de millions d'euros versés en rançons en échange de la libération d'otages français, à l'issue de mois de négociations... Pratique que le président Obama a même récemment reproché aux <<français !

On est loin du "aucune discussion, aucune négociation"...

Une fois de plus, François Hollande et son gouvernement disent une chose et font l'inverse. Cette hypocrisie est de plus en plus difficile à supporter !


Mardi 23 Septembre 2014 | Commentaires (20)
Cyrille Hamilcaro porte également plainte contre Michel Dennemont
Cyrille Hamilcaro fait feu de tous bois...

On apprenait ce matin que Michel Dennemont avait porté plainte contre l'ancien maire de Saint-Louis auprès du président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique et du procureur financier pour "prise illégale d'intérêt" et "pantouflage".

Dans un courrier adressé aujourd'hui au procureur de la République de Saint-Pierre, Cyrille Hamilcaro porte à son tour plainte contre Michel Dennemont pour dénonciation calomnieuse, mettant notamment en avant le fait que son conseil municipal, pendant la période où il a été maire, "n'a pris aucun acte positif concernant l'association des maires" et que la cotisation de la commune à l'association a été versée avant son arrivée.

Un nouvel épisode dans la riposte engagée contre ceux qui souhaitent le voir quitter son poste de directeur de l'AMDR (voir par ailleurs nos articles "Cyrille Hamilcaro ne démissionnera pas et menace J-H Ratenon " et "Hamilcaro balance l'intégralité de l'enregistrement audio avec Ratenon ").

Cyrille Hamilcaro porte également plainte contre Michel Dennemont

Cyrille Hamilcaro porte également plainte contre Michel Dennemont


Lundi 22 Septembre 2014 | Commentaires (19)
Cyrille Hamilcaro ne démissionnera pas et menace J-H Ratenon

A peine rentré d'un voyage en métropole et à Mayotte dans le cadre de ses nouvelles fonctions de directeur de l'association des maires du département de la Réunion (AMDR), Cyrille Hamilcaro a pris sa plus belle plume pour écrire deux courriers.

Dans le premier, adressé aux maires de la Réunion, Cyrille Hamilcaro, tout en affirmant respecter son devoir de réserve, apporte des éclaircissements sur la façon dont il a été nommé au poste de directeur et sur le travail qu'il a effectué depuis son arrivée. Mais surtout, il affirme de la manière la plus claire qu'il n'entend pas démissionner de son poste : "Je continuerai à assumer les fonctions qui m'ont été confiées. (...) Je m'engage à travailler non seulement pour l'intérêt général des communes, sans clivage politique, en respectant les missions essentielles de l'AMDR, mais surtout dans la discrétion et sans m’immiscer publiquement dans la vie politique" (voir fin de la page 3 du courrier).
Cyrille Hamilcaro ne démissionnera pas et menace J-H Ratenon

Cyrille Hamilcaro ne démissionnera pas et menace J-H Ratenon

Cyrille Hamilcaro ne démissionnera pas et menace J-H Ratenon

Le deuxième courrier, non daté celui-là, a été envoyé directement par Cyrille Hamilcaro à Jean-Hugues Ratenon. Sur un ton beaucoup plus polémique, il s'en prend vertement au responsable de l'ARCP, portant contre lui plusieurs accusations graves concernant notamment la tentative d'embauche d'une proche ou encore une rumeur concernant une fraude aux Assedic ou des comptes de campagne insincères. Nous avons choisi de ne pas publier ces passages car ils ne contiennent aucune preuve. D'autant que, contacté, Jean-Hugues Ratenon nous a déjà prévenu qu'il comptait porter plainte pour diffamation contre l'ancien maire de Saint-Louis...

Dans la deuxième partie du courrier, Cyrille Hamilcaro prend un ton plus ferme, n'hésitant pas à menacer Jean-Hugues Ratenon d'être capable de mettre plus de manifestants que lui dans la rue au cas où il s'aviserait encore une action publique.

Et dans le même registre, il l'"invite fermement à mettre fin à (son) petit jeu qui n'a de sens que pour (lui) et pour une minorité agissante". Et il conclue en affirmant que "si tu crois que ta pression et celle d'apprentis moralistes vont me faire plier, tu rêves : comme nos ancêtres marron, "je prefère mourir debout que vivre à genoux"...

Suite au prochain épisode...
Cyrille Hamilcaro ne démissionnera pas et menace J-H Ratenon

Cyrille Hamilcaro ne démissionnera pas et menace J-H Ratenon


Lundi 22 Septembre 2014 | Commentaires (45)
1 2 3 4 5 » ... 207



Recevoir le journal de Zinfos

Derniers articles

Blog de Pierrot

Marre qu'on me prenne pour un con...

11 Commentaires - 01/10/2014

CASUD : TAK remplace Cyrille Hamilcaro par un communiste...

21 Commentaires - 30/09/2014

François Hollande trouve sans doute que les Françaises font trop d'enfants...

20 Commentaires - 30/09/2014

Au Sénat, le vainqueur est… Paul Vergès !

22 Commentaires - 29/09/2014

Trop fort, Jumbo Score...

22 Commentaires - 25/09/2014

Monique Orphé plus réactive sur le tee-shirt de Pardon que sur les manifs de jeunes

14 Commentaires - 25/09/2014

Incidents du Chaudron : les élus se cachent...

24 Commentaires - 24/09/2014

Otage en Algérie : l'hypocrisie de Manuel Valls...

20 Commentaires - 23/09/2014

Cyrille Hamilcaro porte également plainte contre Michel Dennemont

19 Commentaires - 22/09/2014

Cyrille Hamilcaro ne démissionnera pas et menace J-H Ratenon

45 Commentaires - 22/09/2014