Blog de Pierrot
On ne trouve pas que des bouts d'aile sur la plage de St-André. Il y a aussi des requins...
Pour faire mon article sur le fait que le préfet n'ait pas bouclé l'accès à la plage de St-André où des emplois verts ont découvert le bout d'aile du Boeing de la Malaysia Airlines, je me suis rendu sur la page Facebook de Me Philippe Creissen car il avait été cité dans un article de 20 Minutes.

Quelle n'a pas été ma surprise d'y découvrir la photo d'un jeune requin séchant au soleil parmi les galets...

Commentaire de l'avocat dionysien : "Rencontre en ramassant du bois ; ‪#‎MH370‬ Les journalistes de ‪#‎CNN‬ devraient rester prudent !"

L'histoire ne dit pas comment ce bébé requin s'est retrouvé en aussi fâcheuse posture...


Vendredi 31 Juillet 2015 | Commentaires (7)
On vient en famille voir le lieu où l'aile a été découverte
On vient en famille voir le lieu où l'aile a été découverte
Des dizaines de curieux ont ratissé aujourd'hui la plage de Bois Rouge à Saint-André, dans l'espoir d'avoir eux aussi leur quart d'heure de gloire et de pouvoir passer sur Freedom pour annoncer la découverte d'un nouveau trophée en provenance du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Et top du top, qui sait, de pouvoir eux aussi passer sur CNN et toutes les chaines internationales présentes à la Réunion si leur trouvaille sortait de l'ordinaire...

Des journaux, comme 20 Minutes, s'étonnent qu'une protection n'ait pas été mise en place.

Comment est-il possible que ce brave emploi vert qui a découvert deux bouteilles avec des inscriptions en malaisien et en chinois ait pu tranquillement porter sa trouvaille jusqu'à Saint-Denis dans les studios de Freedom ce matin, avant même de les remettre aux policiers? Si le Préfet avait pris la précaution de sécuriser toute la zone, à l'instar d'une scène de crime, une telle mésaventure aurait été impossible.

Quelles garanties a-t-on qu'une famille n'ait pas trouvé un indice capital et ne l'ait pas tranquillement ramené à la maison comme souvenir?

Le journaliste de 20 Minutes a recueilli le témoignage de Me Philippe Creissen, le célèbre avocat dionysien, qui habite Saint-André, et qui raconte : "En remontant du rivage avec mon 4X4 plein de bois rejeté par la mer, j’ai croisé des gendarmes et des policiers. Nous nous sommes gentiment dit bonjour, mais personne ne m’a rien demandé".

D'ailleurs, l'avocat précise qu'il a trouvé sur le rivage un flacon de produit pour les cheveux au mode d’emploi entièrement rédigé en idéogrammes. "C’est forcément un produit qui n’est pas destiné à la vente en France puisqu’il ne comporte aucune indication en français, ni aucune mention des normes CE (communauté européenne), ce qui est contraire à la réglementation française". Me Creissen ne précise pas s'il a remis l'objet aux forces de l'ordre...

Pas sûr que les familles des victimes apprécieraient de savoir que des inconnus sont en train de ratisser les rivages de la Réunion dans l'espoir de pouvoir piller ce qu'ils découvriraient...

Le dernier lieu de balade à la mode
Le dernier lieu de balade à la mode

Les policiers sont présents, mais passent au milieu des curieux et des photographes sans les inquiéter
Les policiers sont présents, mais passent au milieu des curieux et des photographes sans les inquiéter

La presse nationale aussi s'étonne que le site de la découverte n'ait pas été sécurisé
La presse nationale aussi s'étonne que le site de la découverte n'ait pas été sécurisé



Vendredi 31 Juillet 2015 | Commentaires (2)
Débris d'avion : BFM aussi fait dans le sensationnel
J'ai narré ce matin comment un site d'information australien avait raconté que les 10 experts dépêchés à la Réunion pour enquêter sur la découverte d'un bout d'aile avaient dû être évacués devant la menace de des nuages de cendres volcaniques que notre brave Piton de la Fournaise risquait de cracher !

Ces "journalistes" australiens avaient au moins l'excuse d'être loin, de ne pas avoir de correspondant sur place et de ne pas connaitre notre langue.

Mais que dire de BFMTV qui a pourtant dépêché une équipe sur place et qui ose affirmer dans un tweet que l'éruption du Piton de la Fournaise risquait "de compliquer la suite des recherches concernant les débris d'avion retrouvés au large de l'île"...

A ce niveau là, c'est juste pitoyable...


Vendredi 31 Juillet 2015 | Commentaires (8)
Selon un journal australien, les enquêteurs pour l'avion évacués à cause de l'éruption volcanique !
Il fallait s'attendre à ce que des journalistes -ou tout au moins certains qui se prétendent journalistes- déforment, grossissent et fassent du sensationnel à partir de ce qui se passe actuellement à la Réunion !

Un journal australien, News.com.au pour ne pas le citer, titre que "les enquêteurs examinant un morceau de débris soupçonné appartenir au vol MH370 de la Malaysia Airlines ont été forcés provisoirement à fuir le site où la partie a rejetée".

Le journal poursuit qu'"une évacuation est en cours sur le côté du Sud-Est d'île de Réunion, du fait que le volcan Piton de la Fournaise, inscrit au patrimoine mondial, a enregistré une activité sismique inhabituelle".

Pour faire "sérieux", le journal rappelle que "les scientifiques de l'observatoire volcanique de l'île, l'OVPF, ont averti qu'une éruption était "imminente et probable".

Tant qu'à faire, histoire d'enrober son papier, le journaliste ajoute que les "10 experts en aviation malaisiens récemment arrivés à la Réunion hier matin ont été évacués presque immédiatement".

Dernière précision : "Le volcan est situé au sud de Saint-André, où les débris d'avion ont été retrouvés. Il n'est pas évident qu'une éruption puisse affecter la sonde. Mais les nuages de cendre volcaniques pourraient forcer les recherches aériennes à être retardées indéfiniment".

Reste à voir ce qu'ils vont écrire, maintenant que le volcan est effectivement entré en éruption...

Gageons qu'il va s'en trouver un pour dire que la lave a recouvert l'ile et effacé toutes traces des débris de l'avion...


Vendredi 31 Juillet 2015 | Commentaires (15)
Copie du mail envoyé par la Préfecture à la presse locale
Copie du mail envoyé par la Préfecture à la presse locale
La découverte de ce qui apparait de plus en plus comme un morceau du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014 au large de l'Australie prend une dimension que personne ne soupçonnait à l'origine.

Les journalistes étrangers et les experts des pays concernés débarquent en continu sur notre île. Et dans le même temps, les conventions internationales applicables en cas d'accident d'avion s'appliquent automatiquement. Première conséquence : ce n'est plus le Préfet de la Réunion qui est l'interlocuteur des journalistes, mais directement le ministère des Affaires étrangères à Paris. Ce qui ne nous facilite pas le travail.

D'après nos informations, le bout d'aile ayant été trouvé sur son territoire, la France a tout naturellement confié l'enquête au pôle d'instruction du tribunal de grande instance de Paris qui a délivré une commission rogatoire. Mais, dès lors qu'il sera prouvé que la pièce retrouvée à Saint-André provient bien du Boeing malaisien et en application de la convention internationale signée par la France sur les "Enquêtes sur les accidents et incidents d'aviation", Paris perdra la maîtrise de l'enquête au profit de "l’État d’immatriculation, de l’État de l'exploitant, de l'Etat de conception ou de l'Etat de construction". En l'occurrence, dans le cas présent de la Malaisie et de l'Australie.

L'enquête française sera donc coordonnée avec l'enquête internationale conduite par les experts malaisiens et australiens.

On comprend mieux pourquoi c'est le ministère des Affaires étrangères qui a directement pris les choses en main. Nous n'en avons pas vraiment conscience, mais la Réunion est placée depuis hier matin au centre d'une énorme affaire internationale...

Aile d'avion retrouvée : La Réunion au coeur d'une énorme affaire internationale


Aile d'avion retrouvée : La Réunion au coeur d'une énorme affaire internationale


Jeudi 30 Juillet 2015 | Commentaires (26)
La base américaine de Diego Garcia
La base américaine de Diego Garcia
La découverte hier matin à Saint-André d'un morceau d'aile qui pourrait appartenir au Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014 va relancer l'enquête sur la disparition de cet avion qui demeure le plus grand mystère de l'histoire de l'aviation.

Le Boeing 777 avait disparu après son décollage de Kuala Lumpur en direction de Pékin. On sait seulement que l'appareil a changé brusquement de cap une heure après son décollage, sans aucune explication, avant de virer vers l'ouest, puis le sud en direction de l'océan Indien, où il aurait fini par s'écraser après plusieurs heures de vol, faute de carburant.

La zone de recherche initiale située dans l'océan Indien au large de l'Australie a été étendue en avril dernier, passant de 60.000 km2 à 120.000 km2. Jusque-là, 50.000 km2 ont déjà été passés au peigne fin. En vain.

Disparition du MH370 : La piste de Diego Garcia relancée ?
D'autres hypothèses situent le crash à proximité de la base américaine de Diego Garcia

C'est l’écrivain français à succès Marc Dugain, qui a mené une enquête de plusieurs mois, qui le premier a évoqué cette possibilité. Selon lui, un faisceau d’éléments prouverait que l’appareil, qui transportait 239 passagers, se serait écrasé non loin de Diego Garcia, une île britannique de l’océan Indien abritant une base aérienne stratégique de l’armée américaine. Une thèse que les États-Unis ont toujours rejetée.

Pour son enquête, Marc Dugain a recueilli les témoignages d’habitants de l’archipel voisin des Maldives. Ils affirment avoir vu, ce fameux 8 mars, un avion se dirigeant anormalement vers Diego Garcia. "J’ai vu un avion énorme nous survoler à basse altitude. Il faisait beaucoup de bruit. Il a fait un virage au sud-est et il a continué à la même altitude. J’ai vu des stries rouges et bleues sur une couleur blanche [les couleurs de la compagnie Malaysia Airlines]", rapporte un pêcheur de l’île de Kudahuvadhoo, à l’extrême sud de l’archipel. Plusieurs autres témoins délivrent le même récit, mais les autorités ont toujours refusé de leur accorder du crédit.

Parmi les hypothèses avancées par Marc Duguain pour expliquer la présence de l'avion sur cette route inhabituelle : la prise de contrôle à distance de l'appareil par des "hackers", ce qui serait aujourd'hui techniquement possible. Et l'auteur évoque également le possibilité que l'avion ait pu avoir été abattu par les Américains cherchant à protéger leur base de Diego Garcia.
 



Jeudi 30 Juillet 2015 | Commentaires (10)
Si c'est un Boeing 777, c'est celui de la Malaysia Airlines...
Selon CNN, les experts de Boeing auraient confirmé cette nuit (heure de la Réunion), au vu des photos qu'ils ont pu consulter, que le morceau d'aile retrouvé hier matin sur une plage de Saint-André serait bien un flaperon provenant d'un Boeing 777.

Si cette information devait être confirmée, ce serait la preuve que ce débris serait le premier élément retrouvé du crash du vol MH370, disparu en mer le 8 mars 2014 au large de l'Australie, le plus grand mystère de l'histoire de l'aviation, puisque Boeing confirme que c'est le seul accident survenu en mer à l'un de ses 777.

Les recherches pour retrouver la carcasse de l'avion se poursuivent à proximité de l'Australie, mais ne mobilisent plus autant de moyens qu'au plus fort de l'enquête quand 26 pays étaient impliqués, 21 satellites, 13 avions et des dizaines de bateaux et d'hélicoptères.


Jeudi 30 Juillet 2015 | Commentaires (11)
Quand une pub suggère qu'une femme doit toujours être impeccablement épilée, à disposition de son Mâle...
Pub incitant les femmes à goûter à l'épilation définitive découverte ce matin dans le JIR : "Maintenant je suis prête à tout moment"...

L'image suggérée est qu'une fois épilée dans l'institut à l'origine de la pub, Mesdames vous serez prêtes à tout moment à satisfaire aux désirs lubriques de votre cher et tendre...

Quelle meilleure illustration d'une image que l'on croyait révolue de la femme transformée en simple objet sexuel, à la disposition de son Mâle...


Jeudi 30 Juillet 2015 | Commentaires (17)
Le débris d'aile de St-André fait l'ouverture du JT de CNN
Pour une fois, on ne parle pas de la Réunion à l'étranger pour ses requins.

Les télés et journaux du monde entier ont évoqué la découverte d'un débris d'aile ce matin sur une plage de Saint-André, certains n'hésitant pas à faire le lien avec la disparition du Boeing 777 de la Malaysian Airlines en mars 2014 au large de l'Australie.

Top du top : la Réunion a même fait l'ouverture du JT de CNN, la référence en matière d'information dans le monde entier !

Le "Breaking news" de la chaine américaine d'information en continu CNN

...et le journal télévisé de la chaine australienne 7 News


Mercredi 29 Juillet 2015 | Commentaires (10)
Edwy Plenel : Choquant ou pas choquant ?
Certains s'étonnent sur Facebook qu'Edwy Plenel ait pu faire sa conférence hier soir sur la laïcité dans le cadre d'une fête religieuse, la célébration de la fête de l'Eïd, et avec une banderolle au dessus de la tête proclamant "Eid Moubaarak".

En fait, même si l'on peut comprendre que certains aient été interpellés, la chose n'est pas aussi choquante qu'il n'y parait.

Tout d'abord, le thème de la conférence était plus vaste que la simple laïcité puisqu'il était question de : "Nos causes communes : la République, la laïcité et l'égalité".

Mais surtout, c'est oublier un peu vite que la laïcité n'est pas un combat contre une religion. La laïcité, c'est le principe issu de la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l'État, et donc l'impartialité ou la neutralité de l'État à l'égard des confessions religieuses.

Que je sache, Edwy Plenel ne parlait pas au nom de l'Etat. Et à aucun moment il ne s'est agi hier soir de faire du prosélytisme en faveur d'une religion ou de chercher à démontrer que les lois religieuses étaient supérieures aux lois de l'Etat...

 


Mercredi 29 Juillet 2015 | Commentaires (20)
1 2 3 4 5 » ... 250



Recevoir le journal de Zinfos

Derniers articles

Blog de Pierrot

On ne trouve pas que des bouts d'aile sur la plage de St-André. Il y a aussi des requins...

7 Commentaires - 31/07/2015

Comment se fait-il que le Préfet n'ait pas interdit l'accès à la plage de St-André ?

2 Commentaires - 31/07/2015

Débris d'avion : BFM aussi fait dans le sensationnel

8 Commentaires - 31/07/2015

Selon un journal australien, les enquêteurs pour l'avion évacués à cause de l'éruption volcanique !

15 Commentaires - 31/07/2015

Aile d'avion retrouvée : La Réunion au coeur d'une énorme affaire internationale

26 Commentaires - 30/07/2015

Disparition du MH370 : La piste de Diego Garcia relancée ?

10 Commentaires - 30/07/2015

Si c'est un Boeing 777, c'est celui de la Malaysia Airlines...

11 Commentaires - 30/07/2015

Quand une pub suggère qu'une femme doit toujours être impeccablement épilée, à disposition de son Mâle...

17 Commentaires - 30/07/2015

Le débris d'aile de St-André fait l'ouverture du JT de CNN

10 Commentaires - 29/07/2015

Edwy Plenel : Choquant ou pas choquant ?

20 Commentaires - 29/07/2015