Faits-divers

Blocage de 40 camions devant la DEAL: Les transporteurs obtiennent gain de cause


La FNTR (Fédération nationale des transports routiers) l'avait annoncé... Mais l'entreprise Transgroup OI l'a fait. Une quarantaine de camions se sont garés devant la DEAL (Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement) à Saint-Denis ce vendredi pour manifester leur colère suite à la fermeture du chantier de la carrière des Orangers à Saint-Anne. Une mobilisation qui a porté ses fruits et permis la signature d'un accord.

C'est dans le cadre de la construction de la nouvelle route du littoral qu'une suspension a été mise en place à cause d'un dépassement de la limite de la surface exploitable autorisée. Des roches ont en effet été extraites sur trois hectares au lieu d'un seul. "Nous ne demandons pas à ce que le chantier soit rouvert tout de suite mais seulement que ce soit nous qui transportons les roches qui restent pour remettre le site en état", explique Didier Hoareau, responsable de Transgroup OI.

Une remise en état qui aurait été déléguée à d'autres acteurs, entraînant la perte du transport de 150.000 tonnes pour 70 transporteurs. "Toutes ces personnes travaillent depuis mars. Et là nous devons leur dire qu'ils n'ont plus rien?" demande-t-il. Sans le transport de ces andins, la perte financière serait selon lui de 450.000 euros par mois.

Bernard Caroupaye et la FNTR avaient menacé en début de semaine de mettre 200 à 300 camions dans la rue si rien n'avait été débloqué lundi mais Transgroup OI n'a pas souhaité attendre et a décidé de mobiliser plus de 40 camions pour forcer la main de la DEAL.

"Nous avons signé un accord avec la DEAL pour que ce soit nous qui déplaçons les roches. Ça nous permettra de respirer pendant deux mois, le temps que les négociations aboutissent pour reprendre le travail habituel sur le chantier", ajoute-t-il.

Depuis le 12 janvier, les transporteurs attendent de reprendre leur activité. Le transport des roches devrait reprendre lundi. Si Didier Hoareau se dit satisfait, il avoue néanmoins qu'ils ont "peur tous les jours". "S'ils exportent le travail à Madagascar, c'est fini pour nous. On est toujours inquiets pour la profession".


Blocage de 40 camions devant la DEAL: Les transporteurs obtiennent gain de cause
Vendredi 16 Janvier 2015 - 14:09
SH
Lu 1607 fois




1.Posté par noe le 16/01/2015 14:47
Souvent il faut la manière forte pour faire avancer les choses ... C'est curieux !

Ailleurs c'est le terrorisme et chez nous , c'est le blocage par des camions !

2.Posté par Bourbon KID le 16/01/2015 14:54

Philosophie française : si tu bloques ça débloque...

3.Posté par pistil le 16/01/2015 14:59
Il faut cesser de faire des blocus contre la nouvelle route du littoral.
Cela ne sert qu'à ralentir le chantier !

4.Posté par BRAVO le 16/01/2015 15:04
BRAVO, je félicite tous les acteurs de cette réunion qui ont su trouver un terrain d'entente et ainsi éviter le blocage des routes. Encore Bravo.

5.Posté par sans déconné le 16/01/2015 15:29
alors résumons ...

on prélève des roches sur une surface sur laquelle l'extraction n'est pas permise pour l'heure..
on bloque avec raison cette extraction..on demande la remise en état (si j'ai bien compris) que l'on confie à d'autres transporteurs que ceux qui ont prélevés sans autorisation ..
et ceux là même obtiennent que ce soit eux qui effectuent la remise en état...


l'Etat a t il des couilles ??? et y a t il plus c... que ces transporteurs ???

6.Posté par Voyous le 16/01/2015 15:53
Ils menacent pour obtenir ce à quoi ils n'ont pas droit
Et le préfet les laisse faire
Il vaut mieux aujourd'hui être un voyou

7.Posté par plus c'est GROS? le 16/01/2015 16:05
une corporation qui décide de la pluie et du beau temps à la Réunion?
marre de ces gens qui avec leurs GROS camions se croient tout permis.
les droits sont ils conditionnés par la grosseur du véhicule à la Réunion?
une extraction illégale et un état qui légaliserai les illégaux? on aimerait que l'état explique.
un état inexistant et tous les CONtribuables qui paient? payer pour ça?

8.Posté par edouard le 16/01/2015 16:50
On aurait passé ce marché aux chinois ils auraient déjà fait le tour de l’ile et nous proposeraient un pont jusqu’à Maurice pour le même prix et on n’aurait pas à engraisser ces voyous

9.Posté par etat kaniar le 16/01/2015 17:45
Quel état kaniar, qui cède à tout, à tout ! Et la loi alors ? Que ces chefs de service soient donc sanctionnés, car ils mettent en danger la bonne marche républicaine

10.Posté par @kaniar le 16/01/2015 23:49
Aaaah tout de suite les grands mots. La loi, la loi....
Mais mon vieux tu sais pas que l'Etat est une femme qui s'ignore, il suffit de lui sortir de gros engins et.... elle se couche! lol
Bon, moi je suis une femme morte ce soir, toutes les copines vont m'étrangler pour avoir oser écrire cela, et oui on n'a même plus le droit de blaguer dans ce pays

11.Posté par Masson le 17/01/2015 02:04
Ils bousillent les routes avec leurs camions !


12.Posté par Met Caro le 17/01/2015 07:26
Ce sont des voyous il mobilise les transporteurs qui ont besoin de travailler et après le boulot Didier hoareau et poinapin qui dégustent combien de camion ils ont acheté depuis ???? La rivière des remparts ont verra qui sont les transporteurs du sud qui vont travailler de trans group OI

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 08:38 La comptable escroc détourne plus de 700.000 euros

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales