Economie

Biotechnologies : Business entre la Réunion et la Chine


Biotechnologies : Business entre la Réunion et la Chine

Depuis hier, à Petite Ile, a lieu la première conférence internationale autour des biotechnologies (santé et bio-médical, agro-alimentaire, bio-énergies, environnement et gestion des déchets). Une manifestation organisée par la Fédération des Associations Chinoises de la Réunion (FAC), en partenariat avec la Région Réunion, la ville de Tianjin (ville-province avec laquelle notre île est jumelée), la ville de Saint-Pierre et le Consulat général de la République populaire de Chine.

51 entreprises (25 de Chine, 20 de la Réunion, 9 de Maurice, 1 d'Inde et 1 de Madagascar) se sont déplacées pour trois jours de visite, de rencontres et d'échanges dans le domaine des biotechnologies. "La Réunion a la possibilité de s'ouvrir sur le monde, et particulièrement sur le marché asiatique", explique Frédéric Cadet, vice-président de la Région Réunion. Parmi ces entreprises, certaines pèsent lourds dans leur domaine, "elles viennent repérer les potentialités d'investissement et cela est très favorable pour nous", souligne-t-il.

La Réunion, un tremplin pour l'accès de la Chine à des gros marchés

Favoriser ce type de partenariat c'est permettre à la Réunion de construire ses relations économiques, technologiques, médicales… dans la zone. "L'intérêt de la Chine est d'accéder à de nouveaux marchés. Mais je rassure nos entrepreneurs locaux, la Chine ne s'intéresse pas à notre petit caillou mais à des marchés plus grands. Nous ne représentons qu'un tremplin pour eux, une zone de stabilité économique et politique. Inversement, notre intérêt est majeur pour développer nos échanges avec l'Asie", précise Frédéric Cadet, chargé des relations internationales, coopération, innovation et recherche à la Région Réunion.

Pour pérenniser ces échanges, la Réunion a deux défis à relever. Elle devra lever les freins que sont l'absence de ligne aérienne avec la Chine et tendre vers un assouplissement des conditions d'entrée des Chinois à la Réunion. Mais dores et déjà, Shangaï 2010 a représenté une occasion inouïe pour notre île : "Des entreprises de la Réunion s'y sont déplacées pour rencontrer des professionnels de Chine. Cette manifestation a globalement permis de mettre en lumière notre île. Sur le site dédié, nous avons recueilli près de 15.000 adresses de Chinois intéressés par la Réunion", affirme Jerry Ah Hee Ayan, président de la Fédération des Associations Chinoises de la Réunion.

Le complexe du "confetti"

Convaincu depuis longtemps du bénéfice d'un partenariat avec la Chine, il est d'ailleurs satisfait des initiatives réunionnaises : "La Région Réunion, le Consulat et notre Fédération sommes en phase. Nous ne devons pas avoir le 'complexe du confetti'. Nous ne sommes pas trop petit, et nous avons même des réponses à apporter aux Chinois, je pense par exemple au domaine environnemental…".

Samedi, à l'occasion de la cérémonie de clôture de cette conférence, un premier bilan sera posé. Combien de "business to business"(B2B) se sont déroulés durant ces trois jours? Quelles sont les intentions de coopération? Pour Frédéric Cadet, "on plante les graines de ce que seront nos relations avec la Chine dans les dix ans qui viennent"…
Jeudi 16 Décembre 2010 - 16:17
Melanie Roddier
Lu 1489 fois




1.Posté par triste reunion le 16/12/2010 17:17
Bravo . Un peu d'espoir sur le plan économique pour la Réunion. On va suivre ça avec attention

2.Posté par SEVERIN le 16/12/2010 23:14
Eh créole moin la mètte in zannonce dan rubrique AUTRE de la part d'un yabe des Yvelines.na person lé curieux pou oir si i rapporte l'arzent ou pa.Laisse tombé bande cinois nous guingne fé in affaire nous même.moin té crois nana bougue i guingne monte in affaire dan nous îles, fé pa passe a nous pou in bande couillon.zoreille la politique la vole a moin alors autant c créole i en profitte.Dar moin in réponse

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales