Faits-divers

Bilan de l'opération Routes Bleues de ce week-end

La Préfecture de la Réunion vient de publier le bilan de l'opération Routes Bleues qui s'est déroulée ce week-end dans notre île. La Préfecture note une diminution de 10% du "nombre total d'infractions relevées par rapport au nombre de contrôles effectués". Voici le communiqué:


Bilan de l'opération Routes Bleues de ce week-end
Dans le cadre du plan départemental de contrôles routiers pour 2011, une opération "Routes Bleues" s’est déroulée les 13, 14 et 15 mai. Cette action, spécifique à la Réunion, vise à médiatiser, des actions de prévention, contrôle et répression faisant intervenir sur le terrain, de manière visible, les forces de Gendarmerie Nationale et de Police Nationale.

Cette opération, la 1ère de l'année 2011, s’est déroulée du vendredi 18h au dimanche 18h. La conduite des 2 roues motorisés, l’alcoolémie, les excès de vitesse et les infractions graves de comportement telles que, la conduite sans permis, l’utilisation interdite du téléphone au volant, étaient les axes de contrôles principaux retenus. Lors de ces trois jours, 18825 véhicules, dont 615 deux roues ont été contrôlés par 810 policiers et gendarmes, sur 200 points répartis sur l’ensemble de l’île.

En ce qui concerne la conduite des 2 roues motorisés, on constate malheureusement une augmentation des usagers roulant sans casque. Par contre, il a été constaté un seul défaut de "Brevet de Sécurité Routière". Tous types de véhicules confondus, il a été relevé un nombre moins important d'infractions à la vitesse (à noter une voiture contrôlée dimanche matin à 202 kms/heure sur la route des Tamarins). Il en est de même pour l’utilisation du téléphone et le défaut de bouclage de la ceinture de sécurité.

Les chiffres les plus préoccupants, concernent l'alcool, car les infractions constatées restent élevés. En effet, le nombre d’alcoolémies positives des conducteurs dépistés se situe à 2,7 %, il est en augmentation par rapport à l’opération de décembre 2010. Le nombre de conducteurs conduisant sans permis de conduire et sans assurance est en très forte diminution.

Toutefois, le nombre total d'infractions relevées par rapport au nombre de contrôles effectués, soit 10%, est en nette diminution, (moyenne des opérations 2009 et 2010: 14%). Ces chiffres ne permettent pas de percevoir une réelle prise en compte de la sécurité dans les comportements des conducteurs. Cette constatation se vérifie dans les chiffres de l’accidentologie enregistrée depuis janvier 2011, à savoir une baisse du nombre de tués mais une augmentation du nombre des accidents et du nombre des blessés.

Ces chiffres viennent corroborer l’impérieuse nécessité des dernières mesures prises par le Gouvernement, à la fois dans la loi du 15 mars 2011 (LOPPSI) et lors du comité interministériel du 11 mai 2011.

Dans le cadre de ces mesures, les forces de l’ordre ont sur décision préfectorale, pendant cette opération "Routes Bleues", fait l’immobilisation de trois motos, en vue de leur confiscation par décision de justice. Les forces de police et de gendarmerie restent plus que jamais mobilisées pour traquer les comportements accidentogènes afin d’améliorer la sécurité sur nos routes.

Bilan de l'opération Routes Bleues de ce week-end
Lundi 16 Mai 2011 - 18:28
Lu 1683 fois




1.Posté par ndldlp le 16/05/2011 19:07
je cite ;

Ces chiffres viennent corroborer l’impérieuse nécessité des dernières mesures prises par le Gouvernement

rigolons un peu :
http://www.rue89.com/2011/05/14/securite-routiere-on-est-dans-lenfumage-complet-203493

2.Posté par ptit crick le 16/05/2011 19:10
lorsqu on dit controle a t on le droit de camouffler une voiture banaliser derriere les arbustes pour nous controler vous vous avez tous les droits et les automolistes les devoirs de payer

3.Posté par noe974 le 16/05/2011 19:37
Très bien , on prend note ...
La prochaine fois , il ne faut rien dire ...
L'effet de surprise !

4.Posté par PP le 16/05/2011 22:48
Il faudrait savoir, sur ce site dès qu'il y a un accident tout le monde s'acorde pour déplorer le nombre de victimes (toujours trop élevé malheureusement) et en parallèle les usagers de la route se plaignent des contrôles visant à réprimander ceux qui ne respectent pas le code de la route.
Alors oui petit crick si vous faites partie des scootéristes ou motards roulant sans casque, ou des automobilistes roulant trop vite ou trop alcoolisés c'est normal que vous fassiez partie de ceux qui paient!
Personellement bien que m'étant fait contrôlé je n'ai rien eu à payer...!

5.Posté par run974 le 17/05/2011 01:22
je tiens a constaté que les gendarmes moins nombreux arrivent a verbaliser plus que les policiers
et pkoi on explique pas aux automobilistes les conséquences et pkoi faire que des controles que les week end bleu???

6.Posté par ptit crick le 17/05/2011 07:20
non post 4
je ne fais que constaté les aléas de la gendarmerie et la police a chaque controle soit cacher derrier un pillone ou les broussailles
ET CHAUFFEUR LIVREUR DEPUIS 1980 AVEC TOUJOURS MES DOUZE POINTS ET JE NE ME RAPPEL MEME PLUS LA DATE DE MON DERNIER PV TOUT MES CONTROLES ETAIENT
NEGATIF

7.Posté par PP le 17/05/2011 14:40
post 6
En quoi le fait que les gendarmes et policiers se "cachent" est il important?
Vu le comportement des usagers de la route je trouve que c'est même moins risqué car ô combien freinent trop rapidement, font des écarts quand ils voient la petite fourgonette bleue?
De toute façon si chacun n'avait rien à se reprocher, je ne vous vise pas particulièrement, les contrôles ne poseraient aucun problème, véhicule visible ou non.
Je pense qu'il y a des règles et que chacun se doit de les respecter.
Les conséquences sont tellement vastes et je pense également qu'il appartient à tout un chacun d'être conscient des conséquences que sa conduite peut engendrer.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales