Economie

Bilan 2009 du Crédit Agricole : Ça va merci !

Le Crédit Agricole a présenté cet après midi un bilan positif de ses résultats pour l'année 2009.


Le directeur général des banques du Crédit Agricole Pierre Martin affichait une très bonne mine cet après-midi lors de la présentation du bilan de l'année 2009, même s'il doit laisser sa place d'ici le mois de mai prochain pour "une retraite bien méritée", a indiqué le nouveau secrétaire général de la Fédération nationale du Crédit Agricole Philippe Brassac, nommé en début d'année 2010.

Malgré la crise boursière "qui s'est traduite dans les comptes" en 2008 et la crise financière de 2009, Pierre Martin souligne quand même une "reprise" dans les activités bancaires. Il assure "maintenir les fondamentaux économiques" dans le but de pouvoir "aider les entreprises en difficulté et préparer l'avenir".

Et de l'avenir, il y en a pour le Caisse Régionale de la Réunion, qui affiche un résultat net en progression, aussi faible soit t-elle : 37,9 millions d'euro, contre 37 millions en 2008, soit une hausse de 2,43%. En métropole, c'est plutôt "la récession et le conflit social" n'a pas hésité à rappeler Pierre Martin.

Le PNB (Produit net bancaire) a progressé de 11%, soit 170,5 millions d'euros. Une augmentation imputable à la reprise des marchés financiers.

Les encours crédits atteignent les 4,11 milliards d'euros en 2009, soit une progression de 0,8%. Une collecte qui s'élève à 3,41 milliards d'euros, soit +5,6%. "Un risque globalement maîtrisé", présentant un taux de CDL (crédit douteux et litigieux) de 3,5% ! Une progression de 0,19 points, ce qui fait dire à Pierre Martin que le résultat net supérieur à ceux des concurrents est donc à relativiser...

Dans les banques, on parle aussi de "solidarité". Le Crédit agricole a épaulé financièrement les entreprises réunionnaises en difficulté à travers un fond d'un montant d'un millions d'euros, qui équivaut à des abandons de créances, des crédits à taux zéro ou encore des plafonnements des taux d'incidence.

Pierre Martin a assuré vouloir "conserver son autonomie locale", ce qui a permis selon lui de "conserver les résultats". Au Crédit agricole, "pas de traders virulents ni d'actionnaires gourmands", ce qui permettrait à la Caisse régionale de "continuer à soutenir les projets locaux".
Vendredi 9 Avril 2010 - 17:34
Karine Maillot
Lu 3181 fois




1.Posté par OZAK le 09/04/2010 18:20
Ben oui à me pomper comme aux autres clients, 1,70€ à chaque pélèvement c'est normal que la caisse y gonfle, quand dans le même temps en métropole tous les rélèvements sont gratuits dans toutes les caisses du crédit agricole.

2.Posté par Le bourreau ne perd pas la tête ! le 09/04/2010 20:06
Ca va bien merci ! Quelle insulte aux entreprises privées de crédit, aux artisans saisis,aux sociétés exécutées. Quelle insulte aux salariés à la carte de paiement bridée ! Quand tout le monde perd de l'argent, le Crédit Agri colle aux bénéfices . Au final c'est bien , mais que penser des banques se faisant du pognon en guillotinant les autres ? Presque 2 ans qu'on crève, artisans et petites entreprises , cassées,brisées, saisies. Moi aussi, j'ai ouvert un compte, ailleurs, en France métropolitaine et je me sais un malin plaisir à payer à ma banque réunionnaise pour un virement manuel sur mon compte franco français ! Parce que j'épargne en dehors komela...........

3.Posté par Eric le 09/04/2010 20:21 (depuis mobile)
La banque verte mon oeil, mr martin ne fait que preter aux grosses entreprises et faire des passes droit, quand vous parlez a un conseiller du CA du barachois, c est comme si on dema de la charite on a tout retire et c est tant mieux ca fait plus 30 ans qu on etait dans cette banque quand meme mais cela ne suffit plus a rien...

4.Posté par Banco ! astalavista le 09/04/2010 20:43
La logique de l'article en référence est de bonne augure ! On pourrait croire,comme en politique,que les beaux discours n'engagent que ceux qui les trouvent justement beaux ! La dure réalité est tout autre, dans mon agence portoise. Il m'a été dit clairement que pour mon prêt ,c'est ni oui, ni non ,mais qu'il fallait attendre que la conjoncture soit plus favorable. Cela fait 7 mois que le comité étudie ! C'est vraiment l'histoire du parapluie qu'on vous prête quand il fait soleil, ou du sachet plastique qu'on vous suggère à la place du préservatif ! N'ayant pas ce crédit pour réaliser mon marché, je me suis secrétement ..... associé à mon concurrent , non retenu dans cet appel d'offre. Une histoire à dormir debout .....

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/04/2010 23:51
dans la formation du PNB, ce qui est intéressant, c'est combien rapportent le placement des dépôts(intérêts perçus), combien rapportent les intérêts des crédits consentis aux acteurs économiques (personnes physiques, morales), combien sont versés aux placements des acteurs économiques (livrets, etc...)..Et ce qui reste pour la banque...avec une visibilité par métier ..

6.Posté par banquophobe le 10/04/2010 06:02
Il y a peu etre un honneur chez les voleurs ,mais il n'y en pas chez les banquiers (quoique leurs deux "métiers" se ressemblent),c'est comme au blackjack ,la banque gagne toujours.

7.Posté par citoyen le 10/04/2010 07:58
5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/04/2010 23:51

Après une longue et très attentive étude de la question, voici mes réponses:

"...combien rapportent le placement des dépôts(intérêts perçus).." => BEAUCOUP

"...combien rapportent les intérêts des crédits consentis aux acteurs économiques (personnes physiques, morales)..." => BEAUCOUP

"..combien sont versés aux placements des acteurs économiques (livrets, etc...).." => PAS GRAND CHOSE

"...ce qui reste pour la banque..." => BEAUCOUP compte tenu de la conjoncture bancaire 2009 dans le rouge au plan national et international

"avec une visibilité par métier" => euh, non, d'habitude, c'est "l'enfumage" des chiffres..

:-)

Plus sérieusement, tout à fait d'accord sur les questions posées. Mais on ne peut pas trouver ça en partie sur internet?

8.Posté par citoyen le 10/04/2010 09:01
6.Posté par banquophobe le 10/04/2010 06:02

"c'est comme au blackjack ,la banque gagne toujours": excellente la formule, je la retiens! ;-)

Comme c'est pour tous les jeux, en réalité, il faudrait plutôt dire:

C'est comme au casino, la banque gagne toujours (ou ne perd jamais, variante)!

9.Posté par le zoreille le 10/04/2010 10:46
Je vais vous en raconter une bien bonne.Il y a quelques mois,à LA RIVIERE ST.LOUIS nous avons voulu avec des profs et des parents d'élèves,creer une association de parents d'elèves.Nous avons élu un bureau et nous avons déposé nos status en préfecture.Il ne nous manquait plus qu'un compte bancaire pour virer les cotisations des adhérants.Nous sommes allés au crédit agricole car c'est le plus près de chez nous.En plus des papiers qu'on nous a demande,il aurait fallu que nous ayons nos comptes personnels chez eux,ce qui n'a rien à voir avec l'école et que nous ayons de gros mouvements d'argent,sinon ça ne vaut pas le coup.He bien ,nous n'avons jamais eu de réponse de leur part et l'association est tombée à l'eau.Vous comprendrez maintenant pourquoi ils font des profits,ils ne prêtent qu'au riches et ils prélèvent aux pauvres.Bravo la banque près de chez vous!

10.Posté par kaflakour le 10/04/2010 11:24
gonflé dis donc en embauchant cdd sur cdd sans jamais renouveler pour ne pas embaucher de cdi c 'est vraiment gonflé, au vue du service proposé on a l'impression que vous êtes en sous effectif mais bon le pactole c est pour les gros patrons!

11.Posté par pik sous le 10/04/2010 19:24
Ils sont forts pour licencier leur personnel qui milite pour l'épanouissement des individus au sein de l'entreprise et qui de surcroît travaille d'arrache-pied pour faire fructifier les gains.!!!!!!!!!!!!!!!

12.Posté par nicolas de lauanay de la perriere le 10/04/2010 20:21 (depuis mobile)
Embauches en cdd...? Pour quel motif? Surcroit d'activite? Encore faudrait I'll calibrer le niveau normal dactivite dune banque...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales