Société

Bientôt une discothèque à la place de l'ancienne piscine du Barachois


Bientôt une discothèque à la place de l'ancienne piscine du Barachois
L'ancienne piscine du Barachois finalise sa transformation. Trois associés ont monté une holding afin de réaliser un complexe scindé en trois parties : Un bar/boîte de nuit, une salle de réception et un restaurant sur le front de mer.

De quoi faire bouger Saint-Denis, à la réputation d'endormie ? "C'est le but", assure les trois associés, Jean-Michel Tierret, Jean Prianon et Claude François, qui s'adressent à une clientèle plutôt haut de gamme.

Ouverture d'une discothèque fin mars 2013

La boîte de nuit ouvrira ses portes fin mars 2013. D'une capacité de 300 personnes, ce club a ciblé en priorité "les cadres et cadres supérieurs" et fait donc dans le "haut de gamme, sans pratiquer des prix excessifs", assure Jean-Michel Tierret, le gérant.

Le décor, "style Opéra Garnier", est soigné, explique le patron. "On a mis le paquet !". "Les bains de minuit" seront ouverts tous les jours de 18h à 5h du matin et comptent se diversifier : "Il y aura des after work, des cours de danse, différentes animations", poursuit Jean-Michel Tierret.

Une salle de réception et un restaurant sur le front de mer à venir

La partie événementiel, dont l'ouverture est prévue pour fin mai 2013, sera une salle de réception consacrée à "tout ce qui est festif", d'après Claude François, gérant de Etb. Mariage, mini-salons, comité d'entreprises, séminaires, concerts seront proposés. La partie traiteur sera assurée, par Jean Prianon et sa société Stella Artois.

Un restaurant sur le front de mer doit voir le jour "dans les deux années qui viennent", souligne Jean Prianon. Le restaurateur est en train de réfléchir à "une structure de standing mais démontable" pour pouvoir enlever l'espace en cas de forte houle. Il s'agira du premier restau er bord de mer à Saint-Denis.

800.000 à 900.000 euros d'investissement

Ce projet, d'un coup initial de 700.000 euros, devrait au final coûter 800 à 900.000 euros aux trois associés.

Un investissement qu'ils espèrent vite rentabiliser. S'ils seront les premiers à s'installer au niveau du Barachois, d'autres lieux nocturnes ou culturels vont suivre (le Gills, le cinéma, un restaurant italien). De quoi donner de l'espoir aux trois associés : "ça va bouger à Saint-Denis !".
Jeudi 31 Janvier 2013 - 16:20
Lu 3203 fois




1.Posté par ASSENJEE.M le 31/01/2013 15:28
Claude François en patron de discothèque!Espérons qu'on dansera sur Alexandrie Alexandra.

2.Posté par noe le 31/01/2013 16:22
Super !
On pourra aller boire un ou plusieurs coups dedans et pour faire descendre l'ivresse , on dansera le séga piqué !

3.Posté par J-L Gajac le 31/01/2013 18:39
Espérons que le couple qui tenait le restaurant Indien Goujerati aura été indemnisé correctement de cette expulsion et pourra relancer un autre restaurant identique ailleurs, à moins que justement ils aient été indemnisés correctement et qu'ils feront le choix de se reposer, ce qu'ils méritent.
Merci en tous cas à eux pour ces repas de qualité pris chez eux depuis deux dizaines d'années.

4.Posté par lup le 31/01/2013 19:24
Les élus il son bon pour autorisé l'ivresse vas vas t' amusé est laisse nous tranquille surtout !

5.Posté par Kalou le 31/01/2013 20:36 (depuis mobile)
je rassure sieur JL Gageac,les époux Rassay n'ont pas été expulsé de leur restaurant goujrat mais ont obtenu une indemnisation de la part des repreneurs et la ville à acepté de prendre leur dette de loyer du à la fermeture de la piscine en 2007.

6.Posté par Elodie le 27/07/2013 09:12
C'est vraiment du vomi cette boîte. Hier soir, dès minuit tu pouvais avoir un bain de vomi. Y a une fille qui était déjà en train de vomir partout: sur un gars, par terre et sur les tables oO.
Pour cause, l'entrée est gratuite pour les habitués (un peu spéciaux), sinon c'est soit sur réservation jusqu'à 1h (bouteille) et après c'est sur bouteille (tout à fait illégal).
Voilà c'est quoi le bain de minuit!!!! Plus jamais.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales