Société

Bientôt des spéléologues péi dans les tunnels de lave


Bientôt des spéléologues péi dans les tunnels de lave
 
Soucieuse de développer l’attrait touristique de l’île à travers le volcan, la Région a récemment voté un budget destiné à former 12 personnes en spéléologie, chargés d''''ici quelques semaines de faire visiter les tunnels de lave de la Fournaise.

Sur le terrain, la direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (D.J.S.C.S.) a constaté l''''''''existence d''''''''une activité de guidage de la part d''''''''Accompagnateurs en Moyenne Montagne (AMM).

D’un point de vue réglementaire, ce type de prestations n''''''''entre pourtant pas dans leur domaine de compétences car ce milieu souterrain est un milieu spécifique qui nécessite, pour y exercer une activité professionnelle d''''''''encadrement ou d''''''''enseignement, d''''''''être titulaire du Brevet d’état d’éducateur spécialisé en spéléologie (BEES - niveau 4 – Lire notre article : Visiter les tunnels de lave : "C''''''''est de la spéléologie")

Permettre de réaliser des visites des tunnels de lave sans enfreindre la réglementation

La plupart des professionnels qui évoluent actuellement sur le site des tunnels de lave n’étant pas des débutants en matière de randonnée et la formation de BEES étant accessible seulement en métropole, la Région a acté la mise en place d’une formation allégée en spéléologie. C’est donc finalement le Brevet d’Aptitude Professionnel d’Assistant Animateur Technique (BAPAAT) en spéléologie qui a été choisi pour former les futures guides. Les candidats devront néanmoins effectuer un des six modules de formation en métropole, au Creps de Vallon Pont d’Arc en Ardèche, car il n’y a pas de cavités de classe 4 dans le milieu souterrain réunionnais.

L’objectif de l’opération est de permettre aux AMM, dans le cadre de leur activité professionnelle, de réaliser des visites des tunnels de lave sans enfreindre la réglementation et tout en assurant sécurité des participants et protection du milieu souterrain.

Ces nouvelles contraintes ne ravissent pas tous les amateurs du site. Certains veulent continuer à faire visiter les tunnels sans compétences particulières, ils estiment connaître suffisamment le site et ses dangers. Du côté des professionnels, la société "Ric a Ric" propose déjà des visites organisées par des accompagnateurs titulaires du brevet d''''état en spéléologie. Si la société va profiter de la formation financée par la Région pour former un de ses accompagnateurs de montagne, elle s''''inquiète de voir débarquer 12 nouveaux guides. Ça risque de bientôt bouchonner dans les tunnels de lave de la Fournaise...
Mercredi 27 Juillet 2011 - 13:37
Lilian Cornu
Lu 1537 fois




1.Posté par bertel le 27/07/2011 17:03
Si la société va profiter de la formation financée par la Région pour former un de ses accompagnateurs de montagne, elle s''''inquiète de voir débarquer 12 nouveaux guides.

Pourquoi s'inquiéter ? Il y a de la place pour tout le monde ! Le client choisira la meilleure prestation.

Bertel de Vacoa

2.Posté par Le Troll velu 974 le 27/07/2011 19:38
Espérons que ces spéléologues péi seront de la méme trempe que nos, au combien, fameux archéologues Saint paulois péi !! Avec ça , le CNRS de France n'a qu'a bien se tenir !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales