Société

Bernard Salva reçoit l’insigne d’officier de l’ordre national du Mérite


Lundi dernier, le préfet Dominique Sorain a remis l'insigne d'officier de l'ordre national du Mérite à Bernard Salva, Administrateur en chef de 1ère classe des affaires maritimes (er), président de l’Association régionale de l’Institut des hautes études de défense nationale de l’océan Indien (AR 27), et ancien directeur général des services de la région.

Etaient notamment présents pour l'occasion Mme le préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, le président du CESER (conseil économique, social et environnement régional), le général commandant supérieur des FAZSOI et le commandant de la gendarmerie de La Réunion, le consul général de Madagascar et le consul honoraire des Seychelles.

Dans son discours, le préfet a souligné le brillant parcours scolaire, sportif, universitaire, professionnel et associatif de Bernard Salva, qui fut notamment le premier directeur général des services de la région, et qui fut également l’un des principaux artisans de la politique de coopération régionale mise en œuvre par cette collectivité.

Militant convaincu de l’Indianocéanie

Le représentant de l’Etat a également souligné le dynamisme de Bernard Salva, dont les multiples activités contribuent à la promotion de l’esprit de défense et de sécurité nationale et au renforcement du lien Défense-Nation. 

Dans sa réponse, l’heureux récipiendaire a souhaité rendre hommage à tous ceux qui avaient contribué à faire de lui ce qu’il est aujourd’hui devenu (familles, collègues, mais aussi cinq personnalités qui ont eu un rôle important dans son parcours : Jean-Marc Nativel, Robert Gauvin, René Robert, Wilfrid Bertile, et Edmond René Lauret, ce dernier ayant "changé le cours de son destin"). "Etre promu dans un Ordre de la République est un immense honneur, en même temps qu’un motif de légitime fierté. Mais le premier sentiment que l’on doit éprouver en pareille circonstance est celui d’une profonde humilité", a-t-il déclaré.

Il en a profité pour rappeler que c’est dans les domaines de la coopération régionale et des relations internationales qu’il s’est le plus fortement investi, car il fut très tôt un militant convaincu de l’Indianocéanie, évoquant au passage les nombreux déplacements qu’il a effectués au cours de sa longue carrière à l’étranger : dans l’océan Indien, en Afrique australe et orientale, en Asie et même au Québec.
Lundi 17 Octobre 2016 - 09:47
Lu 1115 fois




1.Posté par DOGOUNET le 17/10/2016 09:54
Comme pour le sieur Oraison des Chagos, lui aussi mériterait d'être ambassadeur plénipotentiaire chez les manchots des Kerguelen...

2.Posté par Eno le 17/10/2016 14:57
Félicitation pour le travail accompli pour nous tous !

3.Posté par carré,cheval,plein le 17/10/2016 16:40
bien joué bernard. sincères felicitations. C'est amplement mérité

4.Posté par SITARANE le 17/10/2016 16:59
Typiquement de l'entre-soi, il fait bon vivre sous les tropiques à " s'autocomplimenter ".........

5.Posté par Dazibao le 17/10/2016 20:43
Tous ces mecs décorés je demande à voir sur preuves........

6.Posté par kld le 17/10/2016 20:58
quel age avait l'amiral;
oui mon capitaineux , ........................ à force .y fé ri .

7.Posté par L'INSOUMIS le 17/10/2016 21:56
4.Posté par SITARANE
*5.Posté par Dazibao

Tout à fait d'accord ....

Aucun mérite pour ces petits arrangements entre potes ......

8.Posté par Jack Karrity le 17/10/2016 22:34
N'a-t-il pas été payé (et bien payé) pour tout ce qu'on mentionne ici ? ? ?

9.Posté par Question bete le 18/10/2016 01:04 (depuis mobile)
Salva me..?
Bon..ça se refile de la médaille entre maçon et rotariens..what else...?

10.Posté par Dazibao le 18/10/2016 02:35
Je connais deux énergumènes, qui ont été décorés de l'ordre national du mérite. Dans les deux cas, par comparaison, le MONSIEUR 'tit contrat, celui qui est coupeur d'herbes au bord des routes, détient plus de mérite.

Or, pour être récipiendaire de l'ordre national du mérite, il faut avoir accompli des actes « distingués », «de dévouement, de bravoure, de générosité, de réels mérites ou un engagement mesurable au service des autres ou de la France » (critères d’attribution suivant le site de la Grande chancellerie).

"L’ordre compte aujourd’hui 187.000 membres. 4.600 personnes reçoivent l’insigne chaque année".

On ne le dit pas assez haut mais la France est une terre de héros......mais Hollande a fait une confusion avec Hérault.

11.Posté par pirouet le 18/10/2016 09:35
on se gave entre copains

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales