Société

Bernard Picardo: "L'artisanat dispose de leviers pour sortir de la morosité ambiante"


N'en déplaise à ses détracteurs, le président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat bénéficie d'une année supplémentaire de plein exercice, pendant qu'en métropole, on débat sur la régionalisation… Dans ses voeux à la presse ce mardi matin, Bernard Picardo avait ainsi encore plus à coeur de détailler ses prochaines actions.

"Notre société perd quasiment tous ses repères, c'est inquiétant", dixit le président. Si le préambule en dit long sur le sentiment profond qui envahit Bernard Picardo, il dénote totalement avec la suite du discours. Le président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat se veut porteur d'espoir et s'est attaché à montrer que, malgré un contexte difficile, les artisans de la Réunion sont là, bien là.

Une baisse des radiations (-17% en 2014) et une hausse de l'apprentissage (15 nouvelles sections en deux ans), sont la preuve que le monde de l'artisanat progresse favorablement. "La reprise attendue n'est manifestement pas au rendez-vous mais l'artisanat dispose de leviers pour sortir de la morosité ambiante. A titre d'exemple dans le bâtiment, que ce soit avec le programme de réhabilitation du bâtiment et avec la politique des grands travaux, il y a un potentiel énorme. Encore faut-il que les entreprises soient formées et prêtes. Nous sommes là pour les accompagner", assure Bernard Picardo, entouré de ses élus.

Après avoir mis en place un certain nombres d'actions visant à soutenir les entreprises en difficultés, les projets de 2015 montrent une réelle envie de valoriser et d'innover. Parmi les 250 métiers d'artisanat présents à la Réunion, il y a l'exploitation du bois. "Ce secteur a toutes ses chances, l'importation de bois continue à augmenter à la Réunion", indique le président. Bois de tamarin ou de goyavier, les études sont en cours pour développer la filière. Une réflexion est notamment engagée pour optimiser les bois issus des incendies du Maïdo, soit 8.000 m3 disponibles sur 5 ans.

Restauration rapide, métiers d'art ou encore services sont quelques autres secteurs que la Chambre entend soutenir particulièrement du fait de leur potentiel de développement. Et pour bon nombre, Bernard Picardo croit beaucoup au modèle coopératif. Lui et son équipe travaillent depuis plusieurs mois à l'élaboration de regroupements professionnels.

2015 sera aussi marquée par la mise en place d'une "journée formation continue", la participation à la semaine nationale de l'artisanat avec une opération type "vis ma vie" en entreprise ou encore la création d'un annuaire des artisans. Bernard Picardo est également fier d'annoncer l'ouverture d'une boutique sous douanes, à l'aéroport Roland Garros, visant à promouvoir les produits locaux auprès des touristes. En matière de tourisme encore, la Réunion sera l'invitée d'honneur de la foire de la Saint-Parfait à Montereau. Les artisans d'art feront partie de la délégation.

Enfin, le président de la Chambre a tenu à rappeler qu'un nouveau régime d'octroi de mer doit prendre effet en 2015. Deux mesures impacteront les entreprises artisanales: l'exonération pour les entreprises de production dont les chiffre d'affaires est inférieur à 300.000 euros, et la reconduction de la taxation différenciée entre produits importées et produits similaires fabriqués localement.
Mardi 27 Janvier 2015 - 13:45
MR
Lu 482 fois




1.Posté par R I P O S T E le 27/01/2015 14:32
Bernard Picardo , du bla bla et rien à l'horizon

2.Posté par la lutte finale le 27/01/2015 15:17
la Réunion souffre du même mal que les régions françaises, une stagnation du pouvoir d'achat moyen. seule une politique volontariste d'augmentation des salaires permettra de s'en sortir ou de ne pas couler..

3.Posté par KLD le 27/01/2015 23:09
ou une réorientation des dépenses des deux "grosses collectivités" de not belle ile , par exemple pour ne parler que d'une , 24 millions sont pour le standing de certains et certainement pas pour l'économie de la Réunion .................

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales