Economie

Bernard Picardo : "Coupures de courant, nos entreprises en otages!"

Le Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, Bernard Picardo, publie un communiqué concernant l'actuel conflit social au sein d'EDF dans lequel il s'inquiète des retombées d'éventuelles coupures de courant pour les entreprises réunionnaises. Voici son communiqué :


Bernard Picardo : "Coupures de courant, nos entreprises en otages!"

"Après une année 2010 difficile et la crise toujours à leurs portes, nos collègues artisans ont commencé l’année 2011 avec des coupures d’électricité en raison de la grève des employés des centrales du Gol et de Bois Rouge.

Les revendications nouvelles des salariés d’EDF, et la grève annoncée pour les jours qui viennent, font à nouveau planer sur nos entreprises le spectre des désagréments, avec l’inactivité forcée, la perte de chiffre d’affaire, de denrées alimentaires, alors même que nombre d’entre-eux ont sacrifié les congés traditionnels en prévision d’une année qui s’annonce compliquée.

Pour autant que la grève soit un droit et que les revendications des uns et des autres trouvent leur justification, ce sont encore une fois ceux qui font l’économie de l’île qui paient le prix fort.

Parce que nos artisans ont besoin de reprendre confiance, et que l’équilibre de La Réunion passe par la consolidation de ses entreprises, ne pourrait-on pas trouver d’autres voies que la paralysie même partielle de l’économie pour des revendications catégorielles?

Pour cette raison que la Chambre de Métiers et de l’artisanat attend des acteurs du conflit qui s’annonce, de la mesure dans leurs actions, afin de ne pas fragiliser davantage l’artisanat.

Bernard PICARDO
Le Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat"
Mercredi 12 Janvier 2011 - 12:20
Lu 1891 fois




1.Posté par Cambronne le 12/01/2011 12:51
courant anarcho-syndicaliste français avec sa légitimité de faire grève pour emmerder le monde , toutes ces actions de coupures de courant sont totalement illégales dictature des syndicats c'est quoi ce pays de merde au nom d'un soit disant droit de grève l'on voit certains s'octroyer des privilèges digne cultture d'entreprise au sein d'EDF il y a de quoi être scandalisé lorsque l'on connait le statut hautement privilégié de ces es pingouins d'EDF,sans oublier tout le lobbyisme idéologique redondant "touche pas à mes z'acquis coloniaux" un abus de pouvoir entretenu par le bastion de quelques Cgtistes certains de leur impunité , il anormal qu'avec une continuité d'un soit disant service public aucune sanction n'ont jamais été entreprise , serait bon de regarder la corruption dans les CE de cette entreprise d'état Keynésien ,voilà comment quelques emmerdeur ayant un petit pouvoir peuvent par des coupures sauvages mettre en péril l'économie d'un pays , surtout lorsque leurs exagérés revendications exprimées par des agents nantis bénéficiant de la sécurité de l’emploi et déjà de différents avantage et franchement difficile à comprendre.
lorsque l'on sait que par leur faute tous les jours, des centaines de milliers de personnes perdront leur emploi, des centaines de petits patrons perdront le outils de travail et le patrimoine de leur société pendant que des milliers de nantis de fonctionnaires rentreront tranquillement chez eux à 17h00, voire moins, se mettront peinardement devant leur poste de télévision, ouvriront une bière et critiqueront à la santé du gouvernement (c'est-à-dire nous, non-fonctionnaires)... qui les payer !
Je serais fin prêt à cuisiner et me chauffer au bois et à m'éclairer à la bougie pourvu que l'on vire une fois pour toute ces fonctionnaires nantis fainéants.

2.Posté par vipère le 12/01/2011 13:34
quand on voit les factures des artisans et le travail bâclé qui est produit en particulier ici à la Réunion on a pas envie de vous plaindre,certes il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier mais c'est à vous de faire le ménage,sans parler qu'on a le sentiment que 90% du travail est fait au noir,les salariés eux paient des impôts.

3.Posté par boyer le 12/01/2011 13:51
Elles proposent quoi les entreprises contre le vie chere?
50 euros cospar?

4.Posté par le taz le 12/01/2011 14:50
les syndicats en france, ce sont des partis politiques déguisés, qui ne veulent pas, par exemple, assister à des voeux d'un chef d'état, ou qui font de la stricte opposition, avec leurs randonnées pédestres dans la capitale.
Et l'art de se tirer une balle dans le pied, ils maitrisent à donf;
des ex-syndicaliste de la cgt (canger généralisé du travail) de marseilles ont écrit un bouquin ou ils avouaient (donc regrettaient ??) d'être allé trop loin dans leurs revendications; bilan; la zone portuaire de marseilles est morte. Les bateaux ne s'y arrêtent plus; les ports de gênes, valence, donc ailleurs qau'en france se frottent les mains;
bref, ces gens là sont censés lutter contre le chomage et au contraire, ils l'accentuent par leurs actions débiles; je suis plutot admiratif du syndicalisme allemand qui lui passe de vrais accords avec leur patronat (sans doute moins débile que le notre) et on voie les résultats....
le mur est droit devant, y'a ka dessiner une cible et on va s'écraser dedans....vive la gauche socialo-syndicaliste-communiste et sa conception des années 80 de la compétitivité, du cout du travail et surtout de leur aveuglement à ne pas voir ce qu'il se passe ailleurs... mais bon, nos enfants paieront comme nous payons actuellement le délire des années 80.
Valls essaye de leur faire comprendre mais on lui demande de rentrer dans le droit chemin stalinien, avec les oeillères et la démagogie dégoulinante de ces imbéciles...

5.Posté par noe974 le 12/01/2011 15:31
Etre des otages d'une petite bande qui ont la clé de l'économie : l'électricité .... est inconsolabe et immorale pour les entreprises .... qui se battent pour faire des chiffres et donner du boulot .

La vie n'est pas chère , il faut savoir acheter ....
On a que 1200 € , et on veut acheter la télé 3 D à la mode en ce moment ou le dernier 4/4 ...Le crédit semble facile mais le drame arrive très vite (on a parlé de meurtres suivi d'un suicide dernièrement dans une petite ville de la Métropole .... cela est dû au surendettement ...)
On se laisse entraîner par les pubs ...
Combien de famille de "RMIstes" qui ont plusieurs GSM (...) qu'il faut malheureusement payer §§

On veut faire comme les voisins via l'ex-pub " Les voisins y veill'a nou" ...
Et ensuite il ne reste que les yeux pour pleurer !!!!

6.Posté par ROBERT Franck le 12/01/2011 15:53
Bravo Noé ! d'accord avec toi. Si on veut gagner plus, c'est là, la clef du système : ne pas tomber dans le piège de la société de consommation. Noé ! le jour où tu construiras ton arche, fais-moi signe !

7.Posté par Ah oui ? Picardo est au courant ? le 13/01/2011 04:20
Monsieur Picardo est il au courant que les entreprises sont prises en otage par les banques ? Je ne l'ai pas entendu prononcer un mot à ce sujet .... mais ce n'est pas grave ... ce qui est grave c'est le nolife de la chambre ..... le non action d ela chambre...... la chambre qui dooort, dooort

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales