Social

Bernard Picardo (CMA) : En 2013, "les entreprises auront encore besoin de nous"


Bernard Picardo (CMA) : En 2013, "les entreprises auront encore besoin de nous"
Bernard Picardo a invité la presse ce jour dans sa "maison de l'artisanat". Après quelques politesses de début d'année, le président de la Chambre des Métiers a profité de cette rencontre pour dresser un bilan de son action à mi-mandat.

Globalement, il est pour lui plutôt positif. Bernard Picardo peut se targuer d'avoir relever le pari de rééquilibrer les comptes de la Chambre: "Nous entretenons tout d'abord de très bonnes relations avec notre tutelle, et nous possédons une bien meilleure trésorerie que par le passé. Nous allons désormais pouvoir bâtir l'autre partie de notre mandat".

Si globalement, le nombre d'entreprise augmente (environ 500 entreprises supplémentaires en 2012) pour un total de 16.000 inscrites, dans les détails, les résultats peuvent paraitre plus tendancieux. En effet, le nombre d'immatriculations est en baisse (2200 en 2011 et 2091 en 2012) et le nombre de radiations est en hausse (1200 en 2011, 1532 en 2012). Pour Bernard Picardo, ce bilan était prévisible au regard du contexte de crise actuel : "Cela montre bien que le tissu reste encore fragile. Toutes les microrégions sont touchées, particulièrement l'Est et le Sud, dans une moindre mesure l'Ouest".

"On ne devient pas artisan par hasard"

Dans les échanges entre lui et la presse, la question de l'auto-entreprenariat a également occupé une certaine place. Il faut dire que sur l'ensemble des inscrits en 2012 à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Réunion, 30% sont des auto-entrepreneurs. Avec parfois une nécessité pour la Chambre d'orienter les intéressés vers de la formation… "On ne devient pas artisan par hasard. Aujourd'hui il faut non seulement connaitre son métier mais aussi être bon gestionnaire. Les résultats le montrent", déclare Bernard Picardo.

Et les préconisations du président de la Chambre pour 2013 ne sont pas plus réjouissantes qu'en 2012. "Les entreprises auront encore grandement besoin de nous", résume-t-il avant de donner quelques exemples d'actions à venir. Un exemple, la volonté de Bernard Picardo et de son équipe de promouvoir les coopératives : "Nous estimons que la coopérative peut être un excellent outil pour les entreprises. En se regroupant ainsi, elles sont plus fortes et peuvent, par exemple, mieux répondre à la commande publique", indique-t-il.

Le président de la Chambre des Métiers a par ailleurs annoncé la rénovation des locaux qui abritent cette institution depuis maintenant 26 années. Le manque de place et l'externalisation de certains services comme la comptabilité ne permettent pas un travail optimum, selon Bernard Picardo. Une étude est programmée en 2013 pour un début des travaux envisagé début 2014.

Bernard Picardo (CMA) : En 2013, "les entreprises auront encore besoin de nous"
Mardi 15 Janvier 2013 - 16:01
Lu 870 fois




1.Posté par TEGO le 15/01/2013 16:01
"Si tout le monde reprend confiance, les choses vont aller mieux" facile à dire qu’à faire venant d’un effacé du monde artisanal que M. Picardo président de la Chambre des métiers de l’artisanat .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales