Social

Bernard Caroupaye : “On se prépare à une nouvelle mobilisation”

Le premier vice-président de la Fédération nationale (Réunion) des transporteurs routiers a passé son après-midi à appeler ses collègues au téléphone, les représentants de la profession et les membres de l’intersyndicale… “On se prépare d’ores et déjà à une nouvelle mobilisation”.


Bernard Caroupaye : “On se prépare à une nouvelle mobilisation”
Surpris, outré, partagé entre la colère et l’incompréhension, Bernard Caroupaye avait du mal à contenir son émotion après la décision de la Région Réunion de suspendre le paiement des primes pour le carburant aux transporteurs routiers.
Cette décision unilatérale est totalement injuste et injustifiée. Les raisons avancées par Paul Vergès sont sans fondement. De quel droit peut-il se permettre de dire que seules les grosses entreprises de transport bénéficient de cet argent”, peste le transporteur.
A moins que le président ait la mémoire courte, un protocole d’accord a été signé également par la Région Réunion. C’est à partir de ce document que nous avions défini les critères pour le paiement de la prime au carburant, approuvés par toutes les parties concernées”.
Maintenant, si les taxiteurs et les ambulanciers sont lésés, il suffisait de se remettre autour d’une table. Ce n’était à Paul Vergès, ni à la Région Réunion de prendre, seuls, la décision de suspendre le paiement de la prime au carburant. Il aurait au moins dû en discuter. Malheureusement, il a choisi une position dictatoriale. Paul Vergès a ainsi créé une situation de crise”.
Bernard Caroupaye et plusieurs membres de la profession ont décidé de réagir. “Nous sommes en relation avec la plupart des professionnels du transport. Tous ont été surpris et veulent réagir. "C’est sûr, il y aura des actions”, a indiqué Bernard Caroupaye, premier vice-président de la FNTR Réunion.
L’intersyndicale des transporteurs pourrait se réunir dès lundi soir au Port ou à Saint-Denis…
Vendredi 16 Janvier 2009 - 19:21
Jismy Ramoudou
Lu 974 fois




1.Posté par Cocus le 17/01/2009 09:24
En tout cas que les routiers ne comptent plus sur les cocus...

2.Posté par cris974 le 17/01/2009 13:38
Vous n'aurez plus les usagers de la route au baratin..........croyez bien que nous demanderons à M. le Préfet l'application de la liberté de circuler à l'amiable ou par la force. Ici nous sommes en FRANCE ce qui est fait là-bas doit être fait ici : nou lé pas plus, nou lé pas moin

3.Posté par Créol vilain na encore, couillon na pu le 19/01/2009 04:31
Ti bouge encore, toué na poin la honte? Monsieur lo camionneur , lo terrassier, koman zot na point la honte?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales