Faits-divers

Benjamin et Yoan Bossu : de (stupides) jumeaux maléfiques

Correctionnelle Sud – Jeudi 18 février 2016 :


Benjamin et Yoan Bossu : de (stupides) jumeaux maléfiques
Ils ont 22 ans, habitent Saint-Louis, ne travaillent pas et, en attendant de décrocher une place d’agents de sécurité à la commune, ont décidé de se lancer, faute de mieux, dans le banditisme.

C’est du moins ce qu’ils ont tenté de faire, de concert, le 6 octobre dernier à 3h30 du matin, dans leur ville d’origine. A noter que Yoan, en septembre dernier, avait déjà récolté 4 mois avec sursis. Et voici qu’un mois plus tard… Comme quoi l’addition de deux cerveaux malades ne fait pas un raisonnement sain.

Cette nuit-là, ils boivent et fument en compagnie de copains puis, bien allumés, décident de se remplir les poches à bon compte. Pas moins de deux commerces, modestes, l’un de restauration, l’autre de peinture, font les frais de leur rapacité.

Ce sont des voisins qui alertent les gendarmes, lesquels mettent vite la main au collet de nos copies conformes. Chez eux, les enquêteurs trouvent un sac à outils bien fourni "pour réparer les scooters des copains", prétendent-ils. "Des scooters volés ?" s’enquiert mutinement la présidente Peinaud.

Nos deux cervelles de piafs, au demeurant, ont fort mal choisi les lieux de leurs exploits cynégétiques, ne trouvant que quelques boissons et… des bonbons. D’argent point.

"Vous comptez faire quoi dans le futur ?" demande la présidente. Sourire réjoui des deux siamois : "Travailler, bien sûr ! "Ce qui laisse perplexe le tribunal car on a découvert sur Benjamin un poing américain et 2 g de salade interdite.

Le poing américain ? "Parce que j’ai lu dans le journal un article sur la guerre des gangs à Saint-Louis, quelques jours avant "."Vous êtes donc dans un gang ? " Pas de réponse. Rien sous la couette, on vous dit. Pour ajouter une note d’humour, l’un des deux décalcomanies a ajouté que leur intention était de bosser dans la sécurité, dans leur ville, avec un petit contrat communal.

Ils n’ont pas vraiment compris ce qui faisait sourire le tribunal et l’assistance. Benjamin, sans CV judiciaire, en prend pour 4 mois avec sursis ou 210 heures de TIG. Yoan a eu tort de réitérer la stupidité 1 mois après un avertissement sans frais : 3 mois ferme et révocation de ses 4 mois de sursis. Ils devront conjointement rembourser 690 euros aux victimes.
Samedi 20 Février 2016 - 07:40
Jules Bénard
Lu 4833 fois




1.Posté par Saint Louisien le 20/02/2016 07:56
Bon entraînement en effet pour devenir agent de sécurité à la commune ...nul doute que les repris de justice qui l'ont dirigée se feront un plaisir de faire appel à leurs services , ils ont l'expérience et pourront ainsi conseiller leurs employeurs qui ne manqueront pas de de leur donner des petits boulots !

2.Posté par Eno2016 le 20/02/2016 09:07
Des saucisses confites tout simplement !
Au trou pour méditer !

3.Posté par L'Ardéchoise le 20/02/2016 12:31
Pas assez de têtes pour rivaliser avec l'Hydre de Lerne...

4.Posté par Mad le 20/02/2016 17:46
Je dirais juste 2 tocars...

5.Posté par kld le 20/02/2016 20:00
wouah , anéantir l'hydre , deuxième des travaux d'Hercules ! là il s'agirait plutôt d'anéantir la bétise ....... c'est pas gagné , Hercules a du boulot !

6.Posté par jvm le 20/02/2016 23:32
C'est une bonne chose que de publier des chroniques judiciaires.
Rendre la Justice avec un grand J c'est, entre autres, mettre en oeuvre le droit dans le respect de la personne, indistinctement de son niveau de bêtise ou de méchanceté, et de prononcer une peine en fonction des faits et de la personnalité de leur auteur.
Cela permet à l'autorité judiciaire, et donc de notre organisation sociale, de ne pas se rabaisser au niveau des criminels.
A défaut, la porte est ouverte à tous les populismes et l'on s'éloigne de la Justice vers la vengeance.
Je pense que le 4ème pouvoir de notre République, dont Zinfos974 que je porte dans mon coeur, se doit de l'exercer, en toute indépendance bien sûr, aussi dans un souci éducatif sur le fonctionnement de nos institutions et le pourquoi c'est important dans notre organisation sociale de respecter le personne quelle qu'elle fût.
En gros, vous pourriez faire du journalisme plutôt que de s'abaisser à de la discussion de comptoir.
Mais c'est peut être plus difficile.

7.Posté par Jules Bénard le 21/02/2016 08:14
à jvm : la critique est aisée... Lorsque vous réunirez plus de 5000 lecteurs sous votre signature, on en reparlera.
En attendant, pour conforter ceux qui pensent que j'ai un ego démesuré... vous ne faites pas le poids.
Que vous n'aimiez pas, c'est un fait, c'est votre droit. De là à donner des leçons, il y a une marge.
A bon entendeur...

8.Posté par edvil le 21/02/2016 10:34
D'accord avec JVM : faire de la mauvaise romance dans des comptes-rendus d'audience, c'est banaliser la justice rendue, voire minimiser l'importance de l'institution judiciaire. J'ai déjà eu l'occasion de le dire ; mais vu sa réponse à JVM, M. Bénard n'en a cure : ce qui importe pour lui, c'est de faire montre de ses capacités littéraires. "Cervelles de piaf", dit-il, en faisant référence aux jumeaux ? Ouais...
Quant à ces derniers, je pense qu'ils ont une chance, comme le dit Saint Lousien, d'être embauchés à Saint-Louis : à quelques exceptions près, les policiers municipaux et agents de sécurité engagés par M. Hamilcaro depuis 2001 sont de la même trempe. Voire pire...

9.Posté par kld le 21/02/2016 10:40
y a des comptoirs , où on rigole bien , sans tomber ds le moucatage méchant , tout est question de dosage , (1/3 , 2/3 + de nombreux glaçons, selon la formule consacrée!)

10.Posté par jvm le 21/02/2016 13:48
Si je ne fais pas le poids prouvez le en répondant sur le fond plutôt que de conforter mon propos...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

Vendredi 2 Décembre 2016 - 10:51 St-Louis: Collision entre un bus et une voiture

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales