Politique

Bello signe les cinq premiers contrats d'avenir pour Saint-Paul

La puissance publique doit donner l'exemple. C'est en respectant ce précepte que la commune de Saint-Paul a signé ce mardi après-midi ses cinq premiers contrats d'avenir destinés aux 16-25 ans. Maintenant, c'est aux autres employeurs intéressés de solliciter le dispositif.


Bello signe les cinq premiers contrats d'avenir pour Saint-Paul
"5.000 contrats pour la Réunion c'est bon à prendre mais ce n'est pas assez". La politique-réalité n'échappe pas à Huguette Bello, lucide sur l'enveloppe réunionnaise des contrats d'avenir.

Ce constat ne l'a pas empêché cet après-midi de signer, en tant qu'employeur, les cinq premiers contrats sollicités par la commune de Saint-Paul.

Ils s'appellent Amélie, Jean ou Jonathan, ils ont entre 19 et 25 ans et, pour eux, les événements sont allés très vite. "Une première sélection a été faite par la mission locale mardi dernier. Les sélectionnés ont passé un entretien jeudi et vendredi", explique Fatma Oune-Bive, responsable recrutement aux ressources humaines de la commune de Saint-Paul.

"J'ai été étonné que ça aille aussi vite", confirme Jean, 23 ans et un BTS maintenance industrielle en poche. Son contrat fraîchement signé l'amènera à occuper le poste de magasinier à la direction de l'enfance. A ses côtés, Jonathan, 20 ans, sera engagé pour trois ans en tant qu'électricien pour le compte de la commune. Il prospectait depuis "un peu plus de six mois" et son CAP électricien en poche. Les autres postes ouverts par la commune concernent des lecteurs publics (au nombre de 2) et un agent de surveillance de la voie publique, les fameux ASVP qui entrent dans les rangs de la police municipale pour une première expérience.

Un goût d'Etat providence

Si les contestataires des contrats d'avenir pourront toujours s'interroger sur l'opportunité de subventionner des emplois qui ne manqueront pas d'affoler les comptes publics, le gouvernement a marqué des points dans la rapidité d'exécution. Voyez plutôt : les jeunes saint-paulois d'aujourd'hui commencent ce vendredi.

Huguette Bello n'oublie pas la réalité de son territoire. "Il y a 6.672 jeunes inscrits à la mission locale dont 5.262 qui sont directement concernés  par ce dispositif. Dans le même temps, la Réunion a obtenu 5.000 contrats d'avenir, ce n'est évidemment pas assez", lance-t-elle en direction du gouvernement avant de le répéter à l'Assemblée prochainement.

En attendant, l'Etat porte à bout de bras ce dispositif. 75% de la rémunération du jeune est à sa charge. L'Etat a ainsi engagé 2 milliards d'euros rien que pour l'année 2013. Passée les "photos sourires" de la signature des contrats, la sous-préfète de Saint-Paul, Chantal Ambroise, ne manque pas d'appeler les entreprises et autres organismes à but non lucratif à solliciter le contrat d'avenir. Les secteurs du "BTP, du commerce, du tourisme, du développement durable" sont particulièrement attendus car susceptibles d'une meilleure insertion à la fin des trois ans.

Comme l'enveloppe des 5.000 contrats a déçu nombre d'élus réunionnais, une seconde vague est attendue pour fin 2014.

Jonathan et Jean ont la garantie d'un emploi pour trois ans
Jonathan et Jean ont la garantie d'un emploi pour trois ans
Mardi 13 Novembre 2012 - 16:54
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1853 fois




1.Posté par noe le 13/11/2012 16:42
Mme Bello est la 1ère !

J'adore les gens qui osent ...
Félicitation pour votre signature !

A quand les autres maires pour les signatures ?

«Personne ne doit avoir peur de l'inconnu, parce que tout homme est capable de conquérir ce qu'il veut et qui lui est nécessaire.» [P. Coelho]

2.Posté par le taz le 13/11/2012 17:01
l'emploi marchand en chutte libre dans le pays, l'arrêt de l'économie fin 2012, la faute à de belles mesures socialistes favorisant chacun le sait les industries et les pme....
et les gauchos, fiers d'eux qui signent les emplois aidés/jeunes/d'avenir. payé par de la dette.
franchement, on est en 2012 et on applique encore la politique des années 80... avec les résultats catastrophiques que l'on connait.
moi, je dis : BRAVO.

3.Posté par Filou le 13/11/2012 17:24
@ le taz : +1 !

Mais je crois que c'est le but de ces politiques c'est justement de faire d'une pierre 2 coups en faisant croire qu'ils trouvent des solutions au chômage tout en espérant le reversement de ces sommes dans le secteur marchant en pariant sur la consommation.

Une stratégie qui a maintes fois montré ses limites mais l'on continue à s'y engouffrer.

La dernière fois c'était avec les emplois jeunes qui ont haussé le ton au bout de leurs 5 ans de contrat.

Emploi d'avenir ??? L'avenir il est simple à prédire quand on sait que dans 3 ans tous ces jeunes qui en auront profité pour s'endetter personnellement sur une durée dépassant leur contrat (avec la bienveillance des maisons de crédit) viendront taper à la porte ou descendront dans la rue pour exiger la pérennisation de leur contrat.

Ce ne sont pas des emplois que l'on créés mais des salaires que l'on donne pour calmer la foule bouillonnante de nos centaines de milliers de chômeurs... en attendant...

4.Posté par Réunionnaise futée le 13/11/2012 18:28
La première des mesures qu'aurait dû proposer la députée maire pour la réduction de la dette publique était la suppression des innombrables indemnités en tous genres, des élu-e-s cumulards de la Réunion, au lieu de ça on creuse le trou ,qui devra être comblé avec des impôts, qu'on le veuille ou non avec des faux emplois !!!

5.Posté par tom le 13/11/2012 18:32 (depuis mobile)
Franchemen c encor du pistonnage !! Une des filles sors avec un mec qui travail a la mairie !! Psss c du n'importe quoi !!!

6.Posté par Alzeihmer le 13/11/2012 18:37
C'est pas elle qui a dit qu'il fallait redonner au pole emploi la responsabilité des recrutements !
Et là dès que le gouvernement propose quelques emplois, elle est la première à signer !

Mme Bello vous commencez à manquer de cohérence !...

7.Posté par mi comprend pas ! le 13/11/2012 22:16
un BTS maintenance industrielle en poche pour occuper un poste de magasinier ???

8.Posté par aller passe concour le 27/11/2012 16:32
Moi je trouve cela vraiment désolant je voulait un contrat à la mairie a chaque fois les adjoints maire et même le conseil régional m'ont dit mademoiselle vous êtes trop diplomé pfff avec un bac c trop diplome "ALLER PASSE CONCOUR" et la quand je voit un BTS maintenance industrielle en poche pour occuper un poste de magasinier ??? pfff je trouve cela vraiment incohérent mais après dans les discourt des politicien et politicienne on entend que l'avenir de la reunion c les jeunes pffff aoui !!!
moi la politique pfff vu tout je ce j'ai deja entendu sa m'as dégoutée je crois plus A PERSONNE que des beaux DISCOURS a mon sens sens valeur !!!!!

9.Posté par tîte lectrice le 27/11/2012 16:52
8.Posté par aller passe concour

Je ne sais pas en quoi vous êtes trop diplômée avec votre simple bac, mais je vous invite à suivre une petite formation pour améliorer votre orthographe,ça pourra sans doute vous servir à l'avenir !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales