Politique

Bello – Bénard : Saint-Paul retient son souffle

Les Saint-Paulois sauront le 16 octobre, s’ils retourneront aux urnes pour réélire leur maire. Pour ce faire, il faudrait que le Tribunal administratif ne suive pas l’avis du commissaire du gouvernement qui a demandé la confirmation de l’élection de la député Huguette Bello à la fonction de maire.


Bello – Bénard : Saint-Paul retient son souffle
Paradoxe. Eric Couturier, commissaire du gouvernement, n’a validé qu’une infime partie des griefs présentés par Jean-Jacques Morel, avocat d’Alain Bénard, pour rejeter sa demande d’annulation de l’élection d’Huguette Bello à la mairie de Saint-Paul. Malgré tout, les éléments retenus ont réduit, en final, l’écart de 138 voix qu’il y avait au second tour des municipales, entre la liste de Bello et celle de Bénard. Ainsi en confirmant qu’il y a bien doute sur 122 bulletins, il n’y a plus de 16 voix d’écart entre Bello et Bénard, dans l’hypothèse la plus favorable, au candidat de la droite.
En démocratie, la majorité, c’est 50 % des suffrages plus une voix”, avait également décliné lors de sa plaidoirie, Rémy Boniface, avocat de l’élue communiste. Le conseil d’Huguette Bello a rajouté comme arguments le contexte électoral du moment et les résultats antérieurs à l’élection municipale de mars 2008, tous favorables à Huguette Bello.
Tous ces arguments ne vont pas faciliter la tâche du Tribunal administratif, qui devra sans doute choisir entre un environnement favorable à Huguette Bello, et des statistiques qui, en fonction de la lecture choisie, équilibrent les chiffres du second tour.
Ces hypothèses vont sans doute animer les discussions à Saint-Paul, surtout à l’approche du 16 octobre prochain.
Le troisième tour des élections municipales de Saint-Paul, s’annonce aussi serré que les deux premiers…

Jeudi 4 Septembre 2008 - 21:09
Jismy Ramoudou
Lu 2245 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales