Politique

Bejisa : Pour Didier Robert, "le gouvernement doit revoir sa copie"

Les réactions s'enchaînent après la publication au Journal Officiel, samedi 18 janvier de l'arrêté de catastrophe naturelle, suite au passage du cyclone Bejisa. Comme la présidente du Conseil général, le président de Région regrette à son tour que des communes aient été oubliées (16 communes sont pour le moment concernées par l'arrêté, ndlr). Pour Didier Robert, "il est (...) inadmissible que cet état de catastrophe naturelle ne concerne que 16 communes, et non toute l'île". Le président de la Région Réunion demande ainsi au gouvernement "de revoir sa copie". Voici son communiqué, que nous publions en intégralité :


Photo d'illustration
Photo d'illustration
"Je tiens tout d’abord à saluer le Gouvernement pour la rapidité avec laquelle l’arrêté reconnaissant l’état de catastrophe naturelle a été publié suite au passage du cyclone Bejisa qui n’a épargné aucun réunionnais.

Cependant, je regrette une fois encore que la vision du Gouvernement reste partielle et que celui-ci méconnaisse la réalité des dégâts et traumatismes subis par notre île, et ce malgré la visite, 2 jours après le cyclone, du Ministre des Outre-mer.
 
Il est en effet inadmissible que cet état de catastrophe naturelle ne concerne que 16 communes, et non toute l’île. Car, Bejisa n’a épargné aucune partie de notre territoire, ni aucun de nos secteurs économiques, ni aucune de nos entreprises.
 
Je demande au Gouvernement de revoir sa copie.
Et qu’il prenne dans les plus brefs délais un nouvel arrêté pour nos 24 communes afin que l’ensemble de nos secteurs durement touchés par ce cyclone puissent être accompagnés, indemnisés et bénéficiés de la solidarité nationale".


Didier Robert
Président de la Région Réunion
Dimanche 19 Janvier 2014 - 09:03
Lu 1728 fois




1.Posté par timagnol le 19/01/2014 09:39
Je propose qu'en tant que KUMU-LARD en chef, il fasse le premier geste en octroyant sur ses propres deniers 10000 euros aux sinistrés des 8 communes "oubliées". ça aurait de la gueule, non ? Au fait, il s'auto considère désormais expert des choses du vent et de l'eau !. Moin aussi ek Nassima, mi fé pitié ! o sekour bwana !

2.Posté par Et bénéficiés ? le 19/01/2014 10:19
Didier, faut réviser la grammaire !
Armand Gunet

3.Posté par litinerant le 19/01/2014 10:33
Comme le président de Région regrette que la vision du gouvernement reste partielle et que celui-ci méconnaisse la réalité des dégâts, je regrette à mon tour que le président de région n'a pas pris connaissance de l'arrêté du 17 janvier 2014 dans son intégralité.

En effet, il est intolérable que le président de région n'a pas compris que la majeure partie des agriculteurs, notamment les maraîchers ainsi que les administrés en général, ne sont pas concernés par cet arrêté.
Car Béjisa a apporté beaucoup de vent alors que la majorité des radiers n'ont pas été submergés.
Or, l'arrêté parle d'inondation et de coulées de boue, deux phénomènes qui n'ont pas impactés l'économie réunionnaise. En revanche, les vents violents ont détruits toutes les plantations.

C'est avec beaucoup d'amertume que je constate que le président de région donne des leçons au gouvernement, alors qu'en tant qu'élu de proximité, sa vison des choses est complètement erronée.
Monsieur le président de région, il faudra revoir rapidement votre copie et demander à ce que l'arrêté du 17 janvier soit complété par un nouvel arrêté en prenant en compte le phénomène qui a dévasté l'économie réunionnaise à savoir : LE VENT.

4.Posté par jacouille du chaudron le 19/01/2014 10:43
encore des mensonges d'un ministre, Alors les députées ! vous faites quoi ?
Y range derrière Lurel oubien y bouge !!!! zélection y arrive encore un sujet au tableau déjà bien fourni
Alors Gilbert y bouge encore !!!!

5.Posté par André le 19/01/2014 10:58
Oté Timagnol il me semble que vous avez un problème avec les chiffres! Pour être un "KUMU-LARD" comme vous dites il faut exercer plusieurs mandats à la fois, je parle de mandat lorsque c'est le peuple qui a voté.
A ma connaissance Didier ROBERT a démissionné de son poste de maire ainsi que de député pour endosser celui de Président de Région, il n'a aucun autre mandat à son actif! Je sais vous allez me dire qu'il est président de la CASUD cependant ce n'est pas le peuple qui l'a placé à ce poste.
Le vrai cumular sur notre territoire est Thierry ROBERT : MAIRE + DEPUTE + CONSEILLER GENERAL, là je suis d'accord on peut parler de cumular mais pour notre Président de Région ce n'est pas le cas.
Timagnol revoyez votre copie car là vous avez un ZERO pointé!

6.Posté par litinerant le 19/01/2014 11:05
Comme le président de région regrette que la vison du gouvernement reste partielle et que celui-ci méconnaisse la réalité des dégâts, je regrette également pour ma part que le président de région n'a pas pris connaissance de l'arrêté du 17 janvier 2014 dans son intégralité.
En effet, il est intolérable que le président de région n'a pas compris que la majeur partie des agriculteurs, notamment les maraîchers ainsi que les administrés en général ne sont pas concernés par cet arrêté.
Béjisa a apporté beaucoup de vent, alors que beaucoup de radiers n’ont pas été submergés, signe qu’il n’y a pas beaucoup d’eau et donc d’inondation.
Or, l’arrêté parle d’inondation et de coulées de boue, à aucun moment le vent est mentionné.
C’est malheureusement le vent qui a causé le maximum de dégâts.
Monsieur le président de région il faudra revoir rapidement votre copie et demander à ce que l’arrêté du 17 janvier 2014 soit complété par un nouvel arrêté prenant en compte cette fois ci, le phénomène qui a causé le plus de dégâts à savoir : LE VENT.
Vous avez la même analyse que certains députés qui ont accompagné le ministre sur le terrain, mais malheureusement vous ne connaissez pas le terrain l’un et l’autre et c’est dommage.

7.Posté par quisyfrottesypique le 19/01/2014 11:25
Le gouvernement père biologique des actes de Dame nature?
On en vient à se poser la question!

Une vague... arrêté de catastrophe naturelle! Un coup de chaud...arrêté de catastrophe naturelle! un requin ...arrêté de catastrophe naturelle! Un nuage...... arrêté de catastrophe naturelle! Un orage .... arrêté de catastrophe naturelle!Un moustique qui tousse...arrêté de catastrophe naturelle! .....
A quand déclarera t-on arrêté de catastrophe naturelle pour la surpopulation de "quémandeurs de sous " de grandes marques?
Vive les réformes d'élagage administratives, ce sera un bon point dans les économies nationales avec un peu moins de quémandeurs de sous de grandes marques à sustenter!
Ce sera toujours cela de gagner !
Il n'y a pas de petites économies!
A méditer!

8.Posté par L'Ardéchoise le 19/01/2014 14:24
Bien d'accord avec Monsieur Gunet, c'est le sieur D.R. qui doit revoir sa copie.
Flûte, on a pas droit au rouge sur Zinfos. Mais peut-être qu'heureusement, parce que l'on pourrait non seulement en user, mais surtout en abuser...

9.Posté par Didier le 19/01/2014 15:47 (depuis mobile)
@André suite la casud la région air austral et j'en passe!!! Alors André c'est qui le super cumulard???

10.Posté par JORI le 19/01/2014 17:29
Je n'avais jamais remarqué que lorsqu'un phénomène météo touchait une région métropolitaine, toute la France métropolitaine était concernée par l’arrêté de catastrophe naturelle qui en suivait. Attention, nous avons une dépression à proximité de Mada. Si d'aventure Mada décrétait un arrêté de catastrophe naturelle, peut être que notre super cumulard D.Robert et miss Dindar demanderont son prolongement pour la Réunion. Un arrêté de catastrophe naturelle comme toute assurance est régi pas des conditions particulières à remplir. Celles ci le sont ou pas. Si notre super cumulard D.Robert et miss Dindar le pensent, qu’ils en apportent la preuve. La proximité d’une élection et la démagogie n’en sont pas.

11.Posté par André le 19/01/2014 17:37
Au post 9
Vous avez un problème de compréhension, CASUD, AIR AUSTRAL et j'en passe!!! ce ne sont pas des mandats où il a été élu par le peuple, ceux sont des conséquences de mandat! Morale de l'histoire Didier ROBERT n'a qu'un seul mandant à son actif, PRESIDENT DE REGION!

12.Posté par JORI le 19/01/2014 18:07
5.Posté par André le 19/01/2014 10:58
Pourquoi mentez vous?. Super cumulard D.Robert est bien,en plus de président de région, conseiller municipal du Tampon sinon comment pourrait il être aussi président de la CASud. Avant de dire d'énormes bêtises, renseignez vous. D'autre part, donnez moi le nom du canton dont l'élu serait notre supérieur à tout le monde T.Robert?. Là encore une autre bêtise de votre part. Pas étonnant qu'avec des électeurs de votre trempe, la Réunion aille si mal.

13.Posté par les commentaires de mauvaises fois le 19/01/2014 19:20
pourquoi autant de haine dans les commentaires sur une intervention de Didier Robert.

Ceux qui ne gagnent pas sur le terrain souhaitent pratiquer "la bave crapaud sur la toile".

Ne vous trompez pas d'ennemis, ce gouvernement est arrogant, arriviste et amateur.
Jean Jacques VLODY en est le meilleur illustre représentant.

OUI, il faut dire à Victorin LUREL que son voyage à La Réunion et la décision précipitée de déclaration de catastrophe naturelle ne serviront pas pour les prochaines élections?

Les Réunionnais ne sont plus couillons.
J'encourage Monsieur Didier ROBERT à poursuivre son combat pour défendre les Réunionnais, au Tampon nous vous sommes reconnaissants.

14.Posté par JORI le 19/01/2014 21:31
13.Posté par les commentaires de mauvaises fois le 19/01/2014 19:20
Quels sont les critères qui vous autorisent à penser que votre commentaire serait de meilleure foi qu'un autre. Parce que c'est vous???.
Je ne sais pas si les Tamponnais sont tous reconnaissant en notre super cumulard D.Robert mais coté gestion,la CRC n'abonde pas dans votre sens.

15.Posté par Citoyen de la Réunion le 19/01/2014 22:34
Que ce ministre ne vienne plus à la Réunion si il continue à faire des promesses qu'il ne tient pas. Merci aux présidents de la Région et du Département de continuer à s'engager pleinement pour la défense des droits des Réunionnais. Il faut arrêter cet autorité Antillaise dans ses mauvaises décisions pour notre île.

16.Posté par Plus le 20/01/2014 04:20
a voir l'état de nombreux sites, , a voir les dégâts dans les logements, c'est clair que le passage de Bejisa a sinistré toute la Reunion. Didier Robert a raison. Il vaut mieux se satisfaire que le président de Region monte au créneau que de d'insulter sa démarche de la sorte

17.Posté par sylvain le 20/01/2014 07:42
Quand il y a un article sur Didier Robert, on retrouve toujours les mêmes commentateurs qui se défoulent !

Si zinfos regarde bien cela doit venir d'une ou deux personnes.

Je m'interroge sur les raisons de ces personnes apparemment très motivés (n'est ce pas Jori).

M'enfin le plus important n'est pas ces commentaires répétitifs et non constructifs par rapport au sujet.

Comment des réunionnais qui ont vécu Bejisa peuvent ne pas être d'accord avec la demande de Didier Robert ?

18.Posté par JORI le 20/01/2014 12:17
17.Posté par sylvain le 20/01/2014 07:42
Tout comme on retrouve toujours ses mêmes militants prêts à le défendre qui peut être ne sont d'ailleurs qu'un ou deux utilisant différents pseudos. Même si j'utilise un pseudo, j'ai le courage de mes opinions et pour cela n'utilise aucun autre pseudo, sinon comment être crédible. Mes raisons sont simples: prouvez-moi que mes propos au sujet de super cumulard D.Robert sont faux ou erronés et alors je m'excuserai.
Le non classement de certaines communes dans l’arrêté de catastrophe naturelle pose surtout le problème des assurances habitation que ne prennent pas les réunionnais. Et je le répète, il faut remplir certaines conditions pour entrer dans cet arrêté, tout comme en métropole où quand une région est ravagée, toute les communes ne sont pas traitées de la même façon et encore moins des conditions généralisées à toute la métropole. Mais c'est plus facile à l'approche d'une élection et devant les médias de passer pour le chantre du sauvetage des réunionnais. Ce procédé est devenu la norme chez nous, après l'hyper médiatisation de son homonyme le supérieur à tout le monde T.Robert dont on attend toujours les résultats pour les réunionnais.
Qui serait prêt à refuser de quelqu’un qu'on lui donne 1000€ sans contre partie, je vous le demande??. C’était un procédé jadis utilisé il y a des années, que vous n’avez peut être pas connu, lors des campagnes électorales, mais venant de quelqu’un qui promettait de moraliser la vie politique, c’est un comble, car si lui ne connaît pas les conditions de l’instruction de ce type d’arrêté, cela montre bien que notre super cumulard D.Robert n’est pas à sa place.

19.Posté par Georges le 21/01/2014 23:59
A JORI LE MENTEUR
revoyez votre copie, la CRC ne donne aucun avis elle ne fait que relater les dépenses. La CRC ne sanctionne aucunement, c'est le préfect qui prend la décision de mettre une commune sous tutelle, ce qui n'a pas été le cas pour le Tampon car notre commune n'a jamais été en déficit!
Concernant votre remarque sur le mandant du Président de Région, nous savons qu'il est toujours conseiller municipal, mais il n'exerce plus son poste de maire. Comme vous l'écrivait plus haut André Le Président de Région n'exerce qu'un seul mandat dont le peuple a voté. Il démissionné de son poste de maire et de député. Casud et Air Austral ne sont que des conséquences! Alors cessez à répétition de traiter le Président de région de "Super cumulard" car c'est un MENSONGE

20.Posté par Bouillon de culture le 22/01/2014 05:33
Super cumulard : d'indemnités, de gros sous pas mérité (SPLA Maraina )

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales