Faits-divers

Bébé secoué : les parents laissés libres mais placés sous contrôle judiciaire


Bébé secoué : les parents laissés libres mais placés sous contrôle judiciaire
Deux parents auront passé 48 heures en garde à vue avant d'être présentés devant la juge d'instruction Brigitte Lagière, samedi matin, au tribunal de Champ Fleuri à Saint-Denis. Une audition au terme de laquelle ils ont été remis en liberté mais mis en examen pour violences habituelles sur mineur de moins de quinze ans et remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Le père est âgé de 32 ans et la mère de 27 ans. Ils sont tous les deux insérés dans la société et ne sont pas connus des services de police. Des parents "accablés" a précisé leur avocate, Me Anna Ferrer, dans les colonnes du Jir et qui n'ont jamais eu l'intention de faire du "mal" à leur bébé.

Pour rappel, le mois dernier, un bébé de 6 mois est transporté dans un état très préoccupant à l'hôpital. Le personnel soignant ne tarde pas à évoquer un "syndrome du bébé secoué", souvent synonyme de maltraitances des proches, parfois causé involontairement. Les nourrissons concernés par ce trouble font des hémorragies cérébrales, à la suite de gifles, coups ou secousses violentes avec des conséquences physiques et mentales pouvant être dramatiques, jusqu'à la mort.

Le bébé est toujours plongé dans un coma artificiel au GHSR de Saint-Pierre.
Dimanche 4 Décembre 2011 - 08:52
.
Lu 2062 fois




1.Posté par noe le 05/12/2011 05:15
Un enfant n'a pas demandé de naître , on s'est aimés , on a un enfant ....
Maintenant il faut le faire grandir dans de bonnes conditions !

Il ne faut pas s'énerver au moindre cri .... le secouer ....
C'est fragile un bébé !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales