Politique

"Bayrou président !"

Les 900 personnes comblant les sièges du théâtre de Champ Fleuri y ont pensé et ont crié si fort ce dimanche soir en faveur de leur candidat que celui-ci a fait tomber la veste. Entre discours vibrant mais généraliste et propositions très concrètes (office de transport de l'outre-mer, mutuelle d'assurance des risques locatifs, désendettement de la France,...), il a appelé à la fin des guerres gauche-droite stériles.


"Bayrou président, Bayrou président !" Pendant un quart d'heure, comme un seul homme, les sympathisants ont donné de la voix. A tour de rôle, Michel Lagourgue, Thierry Robert, Daniel Zaidani (président du Conseil général de Mayotte) puis Nassimah Dindar (la plus applaudie soit dit en passant) se sont succédés en tribune.

L'attraction d'un "centre"

De son discours un tantinet trop long, la présidente du Conseil général a marqué son intervention d'un soutien immanquable des "réunionnais pour un fils de paysan, engagé depuis trente ans dans la vie politique" : François Bayrou. "La seule force capable de fédérer, c'est le centre" a-t-elle proclamé avant de lâcher le micro. Des "nassimah député !" viendront du public. C'était en effet oublier bien vite hier soir qu'il n'y avait pas qu'un seul candidat au théâtre de Champ Fleuri.

Dans son discours de 55 minutes chrono, panaché d'évocations sur la "richesse de la terre réunionnaise", d'où il est possible de produire de qualité et de produire plus, François Bayrou a laissé tomber la veste à mi-discours. Un coup de chaud dû à "la chaleur dans les coeurs" s'en sort-il habilement. Le contact y est facile avec un public qui attend de voir la riposte d'un candidat dépossédé, par les sondages, de son titre de 3ème homme.

Au révélateur des propositions en faveur de "la Réunion mais aussi des DOM", il a formulé ses voeux pour un quinquennat de la "dernière chance". Son quiquennat.

La "continuité territoriale réelle"

Le candidat du Modem compte, s'il devenait à être choisi par les français, restaurer "un ministère de l'outre-mer de plein exercice", pas un simple "secrétariat d'Etat".

Pour l'ensemble ultra-marin, il vise également la création d'un "office du transport de l'outre-mer". Un organisme "en charge de la continuité territoriale réelle". Dans les faits, il oeuvrerait dans la recherche des meilleurs coûts de transport possibles entre les confettis ultra-marins et l'hexagone. 

En faveur du logement, François Bayrou se porte caution, s'il est élu, de créer "une mutuelle d'assurance des risques locatifs", car dit-il, trop de logements restent vacants à cause de propriétaires rétifs à louer face à des familles peu solvables en cas de non paiement des loyers.

Le discours du candidat "solidaire" a enfin tourné autour de la décentralisation, qu'il souhaite "vraie et authentique". A ses yeux, les départements d'outre-mer devraient bénéficier de plus amples adaptations aux "normes contraignantes", et "bien plus de décentralisation que ce qui pourrait se faire pour une région de métropole". 

Une autre phrase retiendra l'attention d'un public acquis. "Quand on comprend un peuple, on l'administre mieux". Tout cela pour dire qu'"il est impossible depuis Paris de comprendre tous les problèmes qui peuvent se poser ici", dit-il, lui, l'homme politique qui a tant de fois foulé le sol réunionnais. "A quatre reprises" a compté Nassimah Dindar.

Reste à savoir si cette visite verra les "rêves d'Elysée" de l'ancien ministre de l'Education se concrétiser. En attendant une deuxième journée tout aussi chargée, c'est sur une marseillaise que les élus locaux (Michel Dennemont, Michel Lagourgue, Joseph Sinimalé, Bachil Valy, Thierry Robert, Nassimah Dindar, André Thien Ah Koon...) ont rejoint leur candidat sur le podium. Tous espèrent une vague orange au soir du 1er tour.


Champ Fleuri compte 900 sièges. Ils étaient tous pris d'assaut dimanche soir.
Champ Fleuri compte 900 sièges. Ils étaient tous pris d'assaut dimanche soir.

"Bayrou président !"

"Bayrou président !"
Dimanche 8 Avril 2012 - 23:48
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2428 fois




1.Posté par le scorpion du sud ouest le 09/04/2012 01:30

"Bayrou président !" avec 900 personnes comblant les sièges du théâtre de Champ Fleuri dont Michel Dennemont, Michel Lagourgue, Joseph Sinimalé, Bachil Valy, Thierry Robert, Nassimah Dindar, André Thien Ah Koon.

Je crains fort que la vague orange nous refasse un remake de 2007 !!!. Le gros Michel DENNEMONT, à force de cotoyer les défaites dans son camps va finir par croire à la sienne en 2014 aux Avirons.

2.Posté par John Galt le 09/04/2012 08:00

lorsque l'on remarque l'escouade de communiste comme TAK ou dennemont et autre Nassimah l'on se demande si Bayrou défend les libéraux alors qu'ils crèvent tous

3.Posté par orange le 09/04/2012 08:06

Post 1 : Respecte le physique des gens !

4.Posté par Bertrand le 09/04/2012 08:25

André Thien Ah Koon.était là !!! ( il est avec l'alliance et Bayrou en même temps )
ils sont tous dans différents " club" mais dans la même ligue


alors joyeuse Tak

5.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 09/04/2012 09:49

Le "modem" est le parti"famille" d'accueil des exclus des autres partis...un fourre tout !!!

6.Posté par Babs le 09/04/2012 10:32

Bayrou est bien. Mais il devrait plus attention quand à ses représentants locaux...

7.Posté par Franco y était le 09/04/2012 13:48

Il ne faudrait l'oublier, l'opposant endémique de Saint Joseph était là. Pardi Franco était là, il pèse un poids considérable dans sa commune. BAYROU a bien fait de le choisir comme porte parole, il ne pourra qu'apporter des voix à ce centriste.

Fin de la plaisanterie. Monsieur BAYROU séparez vous rapidement de ce genre de soutien qui ne pèse rien et qui vous fera perdre des voix sur Saint Joseph. Un ancien communiste devenu socialiste et portant la politique de casse sociale du conseil général, grand admirateur du grand timonier de l'alliance un certain Paul VERGES.

Ce Franco là est l'homme de toute les unions, dès lors qu'il est vu, pour lui le résultat n'a pas de valeur. En 2004 pour sa première participation à un scrutin il a fait presque 15%, ensuite à chaque fois qu'il s'est présenté les chiffres et les résultats ont été sans appel. Cerise sur le gâteau ses 3,58% lors des dernières régionales. Une vraie claque... Aujourd'hui c'est BAYROU, demain ce sera sûrement LEBRETON au deuxième tour des législatives.

8.Posté par E. Delest le 09/04/2012 14:13

M. Bayrou me fait penser à un médecin au chevet d’un malade gravement atteint. Son diagnostic n’est pas mauvais mais largement incomplet. Mais surtout il se refuse à envisager les seuls traitements efficaces car il est prisonnier de ses principes et il est totalement incapable de se remettre en question.
Il va même jusqu’à médire gravement de ceux qui ont la solution car il se refuse à voir les choses en face et il n’a pas d’autre réaction que d’être dans le deni.

Alors il préconise pour le malade de l’eau sucrée, de la poudre de perlinpinpin et quelques médicaments parfaitement inefficaces et inadaptés à ce cas. Mais comme il est médecin ... il ne manque pas d'adeptes crédules ou intéressés pour se prosterner devant lui.

9.Posté par jasmin le 09/04/2012 14:55

Mr Bayrou est une personne fiable mais il est entouré de communistes ! En plus il est catholique pratiquant, il devrait avoir plus de discernement avant de choisir son équipe à la Réunion. TAK, Dennemont, Nassimah, Sini n'ont-ils pas été alliance pour être réélus ?

10.Posté par Henri le 09/04/2012 20:33

François c'est le seul qui dit la vérité et qui avait prédît les problèmes actuels, mais la plupart des Français sont trop nases pour comprendre qu'il n'y a que lui qui peut nous aider! C'est le seul qui à les compétences et l'intelligence pour remettre la France d'aplomb mais bon il est isolé car en France on n'aime pas les gens honnêtes on préfère les benêts ou les nains qui promettes monts et merveilles pour se faire élire . La chute va être dure sauf pour les gens riches . Comme d'hab!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter