Politique

Battus au premier tour, ils retournent leur veste

Mercredi 23 Mars 2011 - 11:26

Ce ne sera pas la première fois (ni la dernière) que la politique réunionnaise offrira aux électeurs l'occasion d'un spectacle toujours aussi surprenant. Les défaits du premier tour sont depuis dimanche soir très sollicités. Certains ont choisi de faire volte face.


Battus au premier tour, ils retournent leur veste

"Chaque élection sa vérité"
, disait hier Didier Robert dans son point presse sur sa lecture du 1er tour des cantonales. On ne peut que lui donner raison. Voici en tout cas une affirmation qui sied à merveille à
ces candidats qui ont choisi la voix de la dissonance d'entre deux tours.

On ne présente plus Patrick Savatier, à Saint-André, qui est connu pour son combat en faveur des plus "en galère". Accidentés de la vie, chômeurs... ils sont nombreux à compter sur les colis alimentaires du bon samaritain de l'Est. Une action sociale qui ne peut s'effectuer sans créer quelques remous dans les coulisses de la politique saint-andréenne. Ainsi, en 2008, Patrick Savatier roulait pour le tout nouveau Eric Fruteau. Un choix payant puisque le jeune prometteur du PCR avait provoqué l'impensable : déboulonner Jean-Paul Virapoullé de sa mairie. Arrivé quatrième dimanche mais loin derrière les Fruteau, Désiré et Camatchy, l'homme de cœur s'offre un virage à droite, temporaire certes. C'est bien à Roland Désiré, candidat divers droite (qui devrait d'ailleurs récolter les voix des électeurs de Serge Camatchy, ce dernier se pronocera demain matin), que Patrick Savatier accordera ses voix, si tant est que ses 4,18% des voix de dimanche le suivent dans son grand écart politique. L'année dernière pourtant, Patrick Savatier avait également étonné en appelant à voter Didier Robert. Encore une fois, ce choix ne préfigure pas de sa couleur politique mais se résume plus à une réaction épidermique. Chaque élection possède sa vérité...

Accord inédit à la Possession

A la Possession, c'est un autre cas de figure original qui se présente. Jérôme Testan, candidat malheureux de la Réunion en confiance avec 11,07%, appelle ses 893 électeurs de dimanche à "voter massivement" contre Roland Robert et donc à se porter sur le nom de Vanessa Miranville d'Europe Ecologie Les Verts. Un soutien UMP aux Verts qui semble pour le moins inédit dans le paysage politique réunionnais et qui n'est sans doute pas amené à se renouveler tant les propos de la liste des écologistes en 2010 avaient été acides envers la liste de Didier Robert.

Mais ce rapprochement très localisé n'est finalement qu'une demi-surprise dans ce canton où tous les opposants à Roland Robert ont choisi l'angle du renouvellement à la Possession. Sur ce point, les jeunes candidats Testan et Miranville n'ont pas tardé à se trouver un point commun. Une défiance quant aux capacités de Roland Robert auquel même Rolland Lallemand du PS a hésité à offrir ses voix. Rolland Lallemand aura attendu la réunion des chefs de lundi et la réaffirmation de l'accord PS-PCR pour se décider. Il s'en ait fallu de peu qu'il rejoigne "pour un temps" la candidate Miranville.

Axel Kichenin a-t-il effacé le reniement du PS en 1998 ?


Parmi les gros duels qui s'annoncent dimanche prochain, reste à connaître la position d'Axel Kichenin du mouvement atypique de l'Union des Progressistes Réunionnais. Accordera-t-il ses voix au candidat PS Christian Annette ? Rien n'est moins sûr. Le Dr Kichenin doit garder encore en mémoire l'épisode de l'alliance ratée des cantonales (déjà) de 1998. Dans une précédente entrevue Axel Kichenin nous rapportait cet épisode marquant : "nous attendions que le PS nous interpelle comme cela se fait habituellement. Et puis, novembre, décembre, il n'y a toujours pas d'appel, les bruits circulent comme quoi le PS va faire alliance avec la droite et notamment Jean-Louis Lagourgue. Je rencontre Gilbert Annette chez moi un après-midi et il me dit : "Avec ce grand rassemblement, nous aurons une majorité pour 40 ans'. Je lui dis qu'il renie les sympathisants de notre propre camp, et là il nous répond : "Dans la vie, il faut savoir sacrifier ses amis'". Les événements devraient se précipiter cet après-midi où Axel Kichenin donnerait ses consignes de vote.

A Sainte-Marie toujours, la position de Jean Cerneaux pourra troubler ses 1263 électeurs. Ancien syndicaliste de gauche mais ayant participé à la majorité d'un certain Jean-Louis Lagourgue, ce dernier évoquait avec nous la semaine dernière son souhait de ne pas annexer Sainte-Marie au chef-lieu, allusion à la main mise du clan Annette dans le Nord. Pourtant, malgré son passé aux côtés de Lagourgue, celui-ci ne cèdera pas à l'appel de Richard Nirlo. "On ne s'allie pas avec des traîtres", avait-il lancé dimanche soir. Pas sûr toutefois que ses électeurs se reportent automatiquement sur le bulletin de Christian Annette.

Au Tampon, pas de surprise, André Thien-Ah-Koon, conformément à son virage à gauche lors des régionales de 2010, combattra le candidat de la droite, une famille qu'il connaissait pourtant bien. Cependant, ce dernier est lui, loin d'être battu. Au contraire, Didier Robert exprimait hier sa grande inquiétude sur le retour de TAK dans sa ville. Ainsi va la vie politique réunionnaise.
Ludovic Grondin
Lu 2469 fois



1.Posté par jjacques le 23/03/2011 11:54

Quand le renouveau appelé par Didier Robert se concrétise par le soutien à Joseph Sinimalé on doit se poser des questions ! tous les candidats soutenus par l'UMP et La Réunion en confiance ont du soucis a se faire! les verts soutenus à la possession par l'UMP? ca fera surement plaisir à la direction nationale qui combat chaque jour la politique de la droite UMP! les reunionnais ne sont pas dupes ils décèlent parfaitement le gros doigt de didier robert qui va dimanche se prendre à nouveau un serieux revers!

2.Posté par Jean-François le 23/03/2011 12:06

A la lecture de son communiqué qui a été bien vite envoyé aux oubliettes, Jerome Testan ne retourne pas sa veste, mais comme beaucoup de jeunes qui s'investissent dans la bataille politique il ne peut accepter les manipulations et les pressions que subissent certains de ses concitoyens par des méthodes inacceptables qui rappellent trop des sombres périodes de notre histoire.

Dans son communiqué , il explique clairement les raisons de son appel à voter pour lutter contre l'abstention. Libre aux électeurs de faire leur choix: blancs, nuls ou autre, l'essentiel est de faire participer le plus grand nombre d'électeurs.

3.Posté par Ire radier le 23/03/2011 12:29

Dans quel canton Patrick Savatier s'est il présenté? Aucun! Il n'était pas candidat. Il ne fait donc pas partie des "défaits du premier tour". Alors que vient-il faire dans cet article?

(Note de Pierrot Dupuy : Patrick Savatier s'est présenté sur le canton 2 de Saint-André.)

4.Posté par Ire radier le 23/03/2011 13:23

(Note de Pierrot Dupuy : Patrick Savatier s'est présenté sur le canton 2 de Saint-André.)

Autant pour moi.

(Note de Pierrot Dupuy : On dit "au temps pour moi" lol)

5.Posté par noe974 le 23/03/2011 13:42

Il faut changer de veste , c'est naturel ...on ne peut pas tj porter le même vêtement ...c'es sale ... donc certains ont raison que la raison ignore !

On va où on pense que son intérêt est plus gratifiant ... surtout s'il faut payer les dépenses ...on va naturellemnt au plus offrant !

6.Posté par cimendef le 23/03/2011 13:43

Le post 3 a été irradié car ledit SAVATIER était bel et bien candidat !!!!!

7.Posté par Ded le 23/03/2011 14:03

C'est le propre des petits hommes politiques de retourner leur veste mais il faut bien le dire , à la Réunion , nous avons toujours été les champions.
en fait , la conscience politique réelle est difficile à cerner.
Au début de la départementalisation et pendant longtemps , le choix était simple: la droite représentée par les grandses familles bourgeoises locales ( les mêmes qui dirigent encore avec plus ou moins de bonheur et de discrétion une partie de l'économie locale) et le PCR ...pas d'autre choix...ce qui a permis au clan Vergès de se croire investi du titre de sauveur de la réunion...
Mais , même pour ça , tout a été essayé , le PCR a surfé sur l'air du temps et sur les grandes tendances qui naissaient et disparaissaient dans le monde et pas seulement ici: indépendantisme , autonomisme , ensuite avec le 10 mai 81 ,l'égalité sociale...et maintenant?...un fourre tout qui permet toute les pirouettes comme celle d'appeler à voter Chirac plutôt que Jospin ....par haine viscérale ( et bien communiste ici ou en France) , du socialisme)
la disparition du communisme a laissé les dirigeants du PCR sans "grand frère , trésorier payeur" ,bref , on essaie de survivre ...
La droite locale afait de même , avec pendant un temps de grandes figures ( qu'on soit ou non d'accord avec elles) puis , depuis une trentaine d'années des petits monsieurs sans envergure , souvent sans grande culture politique , souvent mis en avant comme une marionnette ( qui se rebiffe parfis et qui n'obéit plus aux tireurs de ficelles comme l'ex sénateur Boyer ou encore A.M Payet sénatrice actuelle , qui s'accroche bec et ongles à la manne que représente sa fonction)

Alors que dire de tous ces petits candidats sans réelle idéologie sinon celle du "ma bobine partout" comme dirait le Canard enchainé!
On essaie de se faire élire , aidé ou pas par un parti qui ne voit dans ces gugusses qu'un moyen d'émietter l'électorat au premier tour pour ensuite récupérer les voix.
Il ne s'agit pas de retournement de veste , il aurait fallu qu'ils en ait une ( la droite ou la gauche , l'UMP , le PC ....) il s'agit pour eux de récupérer des miettes, il n'y a pas de petit bénéfice à ce stade d'indigence!

8.Posté par democrate le 23/03/2011 15:01

Un peu d'épices dans le carri, c'est pas si mauvais finalement, et au moins, ils ne pourront plus se plaindre de la majorité zembrocal du CG.

9.Posté par noe974 le 23/03/2011 15:11

Ces retournements de veste sont peut-être düs aux radiations qui vont atteindre la France vers 18h (Métropole) , à la Réunion , elles sont arrivées plus tôt ...

On va où ça rapporte plus , surtout pour les remboursements des frais de campagne pour ceux et celles qui n'ont pas atteint les 5 % fatidiques ...

10.Posté par Choupette le 23/03/2011 15:29

4.Posté par Ire radier

"(Note de Pierrot Dupuy : On dit "au temps pour moi" lol) "

Non, c'est vous qui dites ça.

La règle a toujours été "autant pour moi" qui signifie "que ça me serve de leçon".

Lol ?

(Note de Pierrot Dupuy : Raté Choupette. On dit bien "au temps pour moi" pour signifier "que ça me serve de leçon", l'erreur courante étant de l'écrire "autant pour moi").

11.Posté par RIP Maître Capello le 23/03/2011 16:18

Un coup de Droite, un coup de Gauche, finalement on s'en tape, tout ce qui importe c'est de ne pas prendre l'imparable crochet du KO, mais plutot d'y vivre aux crochets en attendant le probable chaos...

12.Posté par Fabrice le 23/03/2011 16:20

quand ou mange un carri et que li donne a ou l'urticaire ou renouvelle plus l'expérience.
Savatier la fait ce que 53% de la population de St-André la fait dimanche dernier.
C'est ça la démocratie quand un élu lé pas bon ou sanctionne a lu et dimanche prochain nous va sanctionne Fruteau parce que lu le très mauvais lu la donne à nous l'urticaire depuis lu lé maire

13.Posté par RIP Maître Capello le 23/03/2011 16:33

A post 10 "Choupette" : Pierrot a raison "au temps pour moi" et non "autant pour moi"...

14.Posté par Montfort le 23/03/2011 17:38

"Au temps pour moi" est la bonne orthographe par contre ca me scie de lire " Voici une affirmation qui me scie à merveille" (6ème ligne de l'article) pour " qui me sied à merveille" et toc ! Pour le reste je ne fais pas de commentaire, car ces gens m'écoeurent ( je parle des politiques). Comme dirait " lao dsu du li " - ca n'est pas les girouettes qui changent, c'est le vent - Ce dont je suis certain c'est que comme moi beaucoup d'électeurs ont voté contre le Pote Paul et pour le sortir il fallait voter Robert, Nous voyons bien aujourd'hui que la Réunion n'a pas " viré à droite" en votant Robert....

15.Posté par Choupette le 23/03/2011 18:16

@ Note de Pierrot Dupuy

Non, je maintiens "autant...".

Merci de me donner l'analyse de votre version.

Je sais que cela a été discuté récemment (il y a une dizaine d'années environ) pour passer "au temps..." afin de mettre tout le monde d'accord.

Je sais que vous maîtrisez parfaitement notre belle langue française, mais l'écrire de cette façon est une erreur.

Feu Me Capello se retournerait dans sa tombe...

Par contre, vous pourrez toujours corriger le titre "Autant en emporte le vent" ...

Merci de ne pas me corriger là-dessus la prochaine fois.

;-)

16.Posté par Choupette le 23/03/2011 18:48

@ 13.Posté par RIP Maître Capello, 13.Posté par RIP Maître Capello, 14.Posté par Montfort

Autant pour moi ! Synonyme : (pour) autant que je sache (que cela me serve de leçon !).

Ce qui donne en anglais : So much for me !

Et non "Such time..." . Ce qui ne voudrait rien dire, n'est-ce pas ?

17.Posté par noe974 le 23/03/2011 19:38

Au temps en emporte le vent !
Une bande d'oiseaux vole ou Une bande d'oiseaux volent ?

18.Posté par Montfort le 24/03/2011 09:05

Désolé Choupette post 15 mais Maître Capelovitchi peut dormir tranquille " autant pour moi " est une erreur il faut écrire " Au temps pour moi " tous les puristes sont d'accord là dessus. Par cont écrire " scie" pour " sied" est une faute plusque grossière.

19.Posté par Montfort le 24/03/2011 09:21

au temps pour moi je n'avais pas lu que la faute avait été corrigée par l'auteur Ludovic Grondin sied " convient" mieux. Pour la peine il eut été convenable que je sciasse un stere de bois

20.Posté par Ray_au_Port le 24/03/2011 09:40

http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_temps_pour_moi

http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html#au_temps

http://www.mon-expression.info/autant-pour-moi

Fermez le ban !

21.Posté par RIP Maître Capello le 24/03/2011 09:40

A "Choupette" : tu es victime de "faux amis" alors soignes toi...

L'erreur est humaine mais y perseverer est diabolique...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter