Politique

Barak Obama est le 44e président des Etats-Unis

Barak Obama est devenu il y a quelques minutes, le premier président noir des Etats-Unis. C’est désormais la liesse dans le camp du vainqueur, surtout dans sa ville natale de Chicago. En France, une fête est organisée au Trocadéro.


Barak Obama est le 44e président des Etats-Unis
Mercredi 5 Novembre 2008 - 08:08
Jismy Ramoudou
Lu 5089 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

67.Posté par DEVY CHRIS le 23/01/2011 19:34
Etant l'etre humain cette victoire est la meilleure pour le monde entier nous sommes tres fière peuple noire nous chatons très haut et disons merci a nos frèers et soeures qui ont manifester la bonne fois de se rendre aux urnes et dire oui a la democratie oui a B OBAMA...

66.Posté par Ekokota le 01/12/2008 00:03
C'est bien qu'il est était élu .
Cela nous montre que tout le monde est pareil , c'est juste la "mélanine" qui fonctionne autrement :
-pour les yeux
-poru les cheveux
-pour la peau
et plein d'autres choses encore .

NOUS SOMMES UN .

65.Posté par boursicoteur le 26/11/2008 07:03

"Nous ne devons pas nous inquiéter du déficit cette année ni même l'année prochaine", avait déclaré M. Obama lors d'un entretien, sur la chaîne CBS, le 16 novembre, "A court terme, le plus important c'est d'éviter une aggravation de la récession".

Moins de dix jours après, avant hier lundi 24 novembre, dans un grand hôtel de Chicago, "Pour faire les investissements dont nous avons besoin, nous allons devoir examiner notre budget fédéral ligne par ligne et faire des coupes et des sacrifices", a dit M. Obama.

Avec autant d'assurance et de cohérence, l'avenir s'éclaircit.


64.Posté par Ulysse le 12/11/2008 13:15
B Obama ne prendra ses fonctions que le 20 janvier 2009.

Il en surprendra plus d'un. A commencer par ceux qui ont cru et croient encore que la diplomatie américaine va changer radicalement.

Attendez vous au contraire à le voir prendre des positions pas si éloignées que ça de celles de Bush. Mais comme il s'agira d'Obama il y aura évidemment moins de critiques au début.

Attendez de voir notamment sa politique par rapport à l'Iran, à l'Afghanistan, aux pays d'Amérique Latine et notamment Cuba, la Bolivie ... et on en reparlera !

Je ne veux en aucun dire que "c'est bien" ou "c'est mal", je dis simplement qu'on se trompe largement sur Obama, car il a lui aussi bien des faucons parmi ses conseillers.

63.Posté par Hayek le 12/11/2008 00:37
Election historique ?
C’est oublier qu’il y a bien longtemps que la nation américaine a réussi à assimiler des minorités nombreuses et diverses autour de quelques valeurs simples, objets d’un large consensus : la liberté, la propriété, le travail et le marché. De nombreuses métropoles américaines ont des maires noirs : Washington, Chicago,Los Angeles, Detroit, Philadelphie, etc. La minorité noire a plusieurs sénateurs, députés et gouverneurs depuis fort longtemps, et il en est de même aujourd’hui pour les minorités latinos, asiatiques, indiennes, comme dans le passé avec les italiens, les catholiques irlandais, les juifs ukrainiens, et encore plus loin dans le temps avec les écossais puritains, les hollandais arménites, les suédois et allemands luthériens, etc.

Le véritable miracle américain, le rêve devenu réalité, ce n’est pas Barak Obama, c’est l’Amérique.

62.Posté par denis le 11/11/2008 17:03
Même anti zorey noir, Mamie : ma femme est une parisienne noire....

61.Posté par Le Pacifique le 11/11/2008 12:23

Pour bien comprendre l'élection de Barack Obama, il faut se référer à la célèbre répartie de Christophe Colomb qui disait si ma mémoire est bonne: Ce n'était pas difficile, il fallait y penser.

En effet, depuis toujours, les électeurs noirs s'abstenaient de voter pour un candidat blanc, le résultat était ce qu'il était. Or pour la première fois, depuis des décennies, ils avaient la possibilité de voter pour un compatriote et il n'y a pas eu d'abstention. Et voilà l'explication probable de l'élection de Barack Obama. Il fallait y penser.

60.Posté par FLOC'H PATRICK le 07/11/2008 10:38
54. Posté par hapchetsout le 06/11/2008 19:36

Je dirais même mieux la frustration est encore plus grande de nos jours

Il vous suffit de comprendre simplement le discours habile de ouverture et fortement libéral, intelligent, bien ancré dans la réalité du vécu des classes moyennes, bien ancré dans certains mythes fondateurs américains, de même sur un discours évangélique chrétien. Il y a un diagnostique qui fait sens, un programme clair.

Celà pourra t-il rassurer? En face il y avait un Mc Cain et ses 74 années amène la blancheur de peau, cinq enfants, le nord, classe moyenne commerçante, la pureté d’antan trop concervateur… et quelque part une justification puritaine de l’inégalité… bref une dimension sacrificielle mythique acceptée. Dieu, le rendra , c’est un bon placement…

Espérons qu’en novembre, l’Amérique n’a nullement envie de régresser, contrairement à nous avec notre système en faillite et le déclin depuis 3 siècles…
Désolé pour les cyniques, nihilistes, mais ce qui se passera aura des incidences indirectes sur notre sort…

Nous ne pouvons pas critiquer ses promesses en faisant allusion à celles d'un menteur de Sarkozy parce que nos pays sont totalement différents et que nos politiques aussi eux sont libéraux nous communistes.

59.Posté par Patrick Karam le 07/11/2008 07:28
En tant que délégué Interministériel pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer, je me réjouis de l'élection de Barack Obama pour l'immense symbole qu'elle représente mais sur lequel il ne faut pas se tromper.

Les Américains, comme l'ont fait avant eux les Français en 2007 en élisant Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, ont su faire abstraction de l'origine étrangère du candidat qui leur paraissait le meilleur. Ils n'ont pas hésité à privilégier la valeur humaine, prouvant que celle-ci n'a rien à voir avec la couleur de peau ou les origines, et ils viennent de donner au monde une formidable leçon de modernité démocratique sur ce point.

Les Français d'outre-mer trouvent satisfaction et espoir dans le résultat de cette élection américaine, eux qui les premiers et depuis si longtemps illustrent les couleurs de la diversité française. La victoire du sang mêlé Obama consacre de manière éclatante la réalité contemporaine du métissage et la richesse qu'il apporte à la société.

Mais je crains l'interprétation erronée que pourraient en faire certains et les tentatives de récupération auxquelles on pourrait assister de la part de groupes ou d'individus formulant des revendications politiques sur une base ethnique et réclamant des mesures discriminatoires en leur faveur.

Il faut rappeler que Barack Obama n'a bénéficié d'aucune discrimination positive. Issu d'une famille aisée, son père ayant été ministre au Kenya, ayant fréquenté les plus grandes écoles, il a gagné parce qu'il se présentait en tant qu'américain et qu'il était le meilleur. Il n'a jamais joué sur la question raciale ni sur le particularisme des minorités. Sa démarche a été d'inspiration totalement républicaine en faisant appel à l'intelligence et à la confiance de ses concitoyens, sans se prévaloir de ses propres origines.

Celles et ceux qui aujourd'hui penseraient différemment seraient à contre courant de l'histoire. Pire, s'il en est qui seraient tentés, et il y en a dans notre pays, de récupérer l'identité du nouveau président des Etat-Unis pour en faire leur cheval de bataille, ils ne pourraient que réveiller le racisme et la xénophobie dans les esprits fragiles et faire à nouveau le lit de l'extrême droite en France.

Pour cette raison, je condamne les déclarations ou initiatives qui seraient dirigées dans ce sens.

Je fais remarquer que les mesures spécifiques pour les originaires d'outre-mer que j'ai fait adopter répondent à des difficultés d'ordre spécifique liées principalement à la géographie. La lutte contre les discriminations à l'embauche, faciliter l'accès au logement ou aux prêts bancaires, faire diminuer le prix du transport aérien en sont des exemples, et c'est sur ce critère et lui seul qu'il entend poursuivre son action en tant que Délégué interministériel pour l'égalité des chances des français d'outre-mer.

58.Posté par spidermamie le 07/11/2008 05:17

On se fiche pas mal de la couleur de nos hommes politiques.... Ce qu'il nous faut, c'est des hommes et femmes compétents... et c'est pas en virant tous les blancs que le racisme disparaitra... A la Reunion, qu'on le veuille où non il y a tout de même un racisme anti 'Zoreil blanc' latent... cela se comprend vu le comportement débile de certains frustrés qui vont et viennent ici... n'oublions pas tout de même que la Réunion est un département qui fait partie de la france et que, contrairement à ce que certains ici pensent très naïvement, notre planète terre ne se compose pas de 6 milliards de zoreils, et, avec au centre du nombril du monde, 800 000 Réunionnais...

57.Posté par CREOTAS le 06/11/2008 22:10
J’ai lu presque tous les commentaires, dont certains d’élus-élues, et un certain nombre un peu « rabat-joie » et en tous cas réservés, voire pessimistes. Ou négatifs sur les récupérations politiques…. Voire même à censurer, pour le ou les derniers....

Pour ma part, depuis le 4 au soir et le 5 novembre au matin, je me sens américain (ça n’était pas du tout le cas lors des attentats du 11/09 à l’époque du « superbad » « W » !), et très content que Barack Obama soit élu, un homme qui semble intelligent et ouvert, et qui plus est que ce soit un démocrate.

L’Amérique et le monde vont certainement connaître un peu de répit et moins de tensions internationales (on attend le retrait en Irak déjà…), au prétexte du terrorisme dont on se demande souvent si ses anciens dirigeants ne l’ont pas créé de l’intérieur et de toutes pièces….

Et puis, « W », c’est enfin fini ! OUFFFFFFFFFFFFFFFFFF ! Fini les « busheries » qui n’étaient que des mensonges ehontés et des c…eries monumentales ! Rien que pour ça, on ne peut que se sentir bien mieux… Et je pense qu’à présent, à la différence d’un Reagan, d’un Bush père ou d’un Clinton, ou d’un Carter, etc… il ne restera pas grand chose dans le souvenir des gens de ce « W », à part de sinistre mémoire le 11 septembre (et l’invasion de l’Irak) dont il y aurait beaucoup à dire …, une fois que le nouveau Président aura reçu l’investiture (en janvier 2009) !

De nombreux commentaires font état de la couleur de la peau du nouveau président. Le problème n’est pas qu’il soit de couleur noire ou blanche, dans l’absolu, mais que pour les Etats Unis, c’est une véritable révolution, car depuis G.Washington, c’est le premier président de couleur ! C’est énorme ! Quel changement, quelle révolution sociale et politique pour ce pays si fortement imprégné de racisme anti-noir, latinos, …. Et qui est né de l’esclavage africain et du génocide indien….

C’est une seconde raison d’espérer : si dans ce pays, un homme de couleur/métis a été élu, cela veut dire que quelque chose a changé et que bien des choses sont peut-être possibles ….

Alors, bien sûr, le président des USA va en premier lieu défendre les intérêts de ce pays (c’est normal), mais certainement de façon différente que le parti des « faux ( ou vrais ?) c….s » et « va-t-en guerre » ! Bien sûr, il ne pourra pas tout changer, et devra faire des compromis (pour avoir été élu, sans doute en a déjà-t-il fait beaucoup…) ! Bien sûr, la pub – communication médiatique a su jouer… etc, etc.. Et c’est au pied du mur qu’on verra le maçon Obama dont il ne faut pas non plus attendre de miracles économiques, sociaux, militaires… car la réalité viendra très vite le rappeler à l’ordre et brider un peu son enthousiasme. Mais souhaitons ne pas être trop déçus.

Et si après tout « l’effet Obama », c’était surtout de l’espoir… ?

Et je me prends à rêver que l’Amérique d’Obama redevienne celle plus mythique qui nous fait rêver et espérer, ce pays qui cherche sa « nouvelle frontière » et où presque tout est possible… Un pays qui devienne respectueux des autres Etats et de la planète et de son environnement, et en premier lieu de sa propre population en diminuant sensiblement les inégalités sociales et économiques, mais qui nous étonne aussi aux plans scientifiques, économiques, social….. Et qui aurait un vrai leadership moral et politique sur le monde, au lieu d’un visage de gendarme du monde !

Je savoure quelques jours cette victoire avant de redevenir plus critique, et dis en tous cas, bravo à la majorité de sa population qui pour une fois a élu un candidat que l’étranger lui envie ! Jours de liesse donc que ce 4 novembre 2008 et les jours suivants, jours à marquer d’une pierre blanche !

Si hormis la politique internationale, il ne faut pas vraiment attendre de changement au plan national (en France), je pense aussi que pour une fois, les américains vivant à l’étranger vont pouvoir être fiers d’être américains ! Souhaitons que l’avenir les conforte dans cette impression…

56.Posté par Le Pacifique le 06/11/2008 21:47

Quel ramdam depuis l'élection de Barack Obama à la Présidence des Etats-Unis, et l'on commente par-ci et l'on discute par là, oh là là, rendez-vous compte, un Noir a été élu, incroyable etc...etc...etc...

Alors que l'Elu lui-même, ne parle pas de sa couleur de peau, on fait tout pour le lui rappeler. Que cherche-t-on exac tement? ranimer la haine, le racisme? et que sais-je encore. Du moment qu'il est Compétent, c'est l'essentiel, il était dans l'ordre des choses que cela devait arriver un jour. Souvenons-nous, même entre Blancs autrefois, il y avait des différences ; des Esclaves, des Serfs, des Affranchis, desPlébéiens, des Roturiers et aujourd'hui des Citoyens à part entière, c'est l'Evolution. Certes, il y a encore beaucoup à faire dans certains pays où la Religion est encore toute puissante, c'est vrai ,mais ne désespérons pas pour autant, cela finira, par arriver un jour.

55.Posté par denis le 06/11/2008 20:53
Hap, il y a eu des morts au Chaudron A CAUSE de camille sudre ? Est ce avéré ?

54.Posté par hapchetsout le 06/11/2008 19:36

51. Posté par Pierrot Dupuy le 06/11/2008 15:22
"Regardez ici il n' a jamais eu un Président de Région ou de département Zoreil est ce une note de discrimination raciale sur la couleur de peau ?"

Faux Patrick Floc'h. Sans avoir même à faire fonctionner de trop ma mémoire, je me souviens par exemple de José Pinna, un bon Corse, qi a été président du Conseil général. Et que dire de Camille et de Margie Sudre?
http://www.zinfos974.com
___________________________________


Ok le Dr José Pinna n'était que conseillé Général tout comme l'autre de Trois Bassins Heideger , ?
Quand à l'Annamite Anesthésiste-ré animatrice de Vinh, entre Pondéchérie Dong Hoi; Da Nanag et hue de la bande à Eddie Barclay et autres z'amis de Francois CEVERT, tu parles d'une intronisation par la force des choses du Roi Chirac
Et l'autre en homme en Blanc la radio soit disant Liberté en radio télécommandé transmission de Verges In Co° tu parles de grands z'hommes j'ai encore en mémoire les émeutes et les morts du chaudron en 1991...

53.Posté par denis le 06/11/2008 17:59
Patrick, 45% de blancs ont voté Obama, ce n'est pas une élection basée sur le racisme !
Nous,on aura bientot un president beur, avec les c....ies de Mitterand ! Ben oui, les noirs sont aux USA depuis plusieurs siecles, alors que les maghrebins francais ne sont là que depuis 1960 et surtout 1981 !

52.Posté par jina le 06/11/2008 16:34
Ya qq qui a des nouvelles de "joe le plombier"???????

51.Posté par Pierrot Dupuy le 06/11/2008 15:22
"Regardez ici il n' a jamais eu un Président de Région ou de département Zoreil est ce une note de discrimination raciale sur la couleur de peau ?"

Faux Patrick Floc'h. Sans avoir même à faire fonctionner de trop ma mémoire, je me souviens par exemple de José Pinna, un bon Corse, qi a été président du Conseil général. Et que dire de Camille et de Margie Sudre?

50.Posté par Patrick FLOC'H le 06/11/2008 15:02
Je me pose la question pourquoi pas un Esquimaux en Inde ?
pourquoi pas un Blanc en Afrique et un Chinois en France?
Regardez ici il n' a jamais eu un Président de Région ou de département Zoreil est ce une note de discrimination raciale sur la couleur de peau ?
Si Barack Obama a été élu simplement pour sa couleur de peau , franchement un peu de sérieux croyez vous que les Américain ont choisi d'élire leur président sur des critère de peau ou ses origines, ou plutôt pour son programme , sinon ce n est plus de la politique

Vous m'excuserez mais j'ai écouté une piètre intervention Mme Rama YADE qui a dit "si l’Amérique a voté parce qu’il était noir , pour l'histoire il est métisse ce n’est pas rassurant.
Donc les américains sont vraiment des imbéciles selon Rama YADE ils auraient voté pas pour la capacité d’un homme à gouverner mais à la couleur de peau ;"Elle a raison.
Et en effet, on nage en pleine hypocrisie. Mc Cain aurait gagné, on aurait dit que les américains étaient racistes. Là on ne dit rien alors que de très nombreuses personnes disaient très ouvertement dans les médias voter pour Obama pour sa couleur de peau.
Ouvrez les yeux, 95% des noirs américains ont voté pour Obama. Il y a deux explications possibles : soit ils pensent tous la même chose, soit ils votent pour la couleur de peau. La première me semble improbable, la seconde, c’est la définition du racisme.
Ce que je crains c’est bien une élection venue du racisme, il faut dire que les Américains - pas tous - ont exagéré et ce ne que maintenant ou presque que l’on voit des archives qui font froid dans le dos.
Ce qui est important c’est la couverture sociale pour tous et l’égalité pour les noirs,comme l’avait promis JF Kennedy -mais on ne lui a pas laissé le temps, ce qui prouve que Mr Obama va gouverner casqué.
Sa ligne de vie du pouvoir dans sa main est peut être déjà trop courte !

Pour votre information , la gauche n’existe pas aux US, tout comme la droite n’existe pas en Russie.
Remarquez nous en Frönce pays des droits de l'homme et des lumières , on a franchement du bol on a une grosse gorgone qui se complet à se travestir dans une vaste pétaudière un establishment qui se tire en permanence dans les pattes refusant toute réforme .
Mais notre situation serait encore bien pire si l’autre cruche du Poitou était passée.

49.Posté par anonyme le 06/11/2008 13:51
Merci monsieur Franco de nous ramener à une de nos réalités légérement moins sirupeuses. Quel aubaine ! Une élection à plus de vingt mille kilométres, et pour un peu, nos responsables locaux nous auraient organisé une grande marche de solidarité, d'un bout à l'autre de leurs oecuménismes, pour soutenir un candidat, dont la préoccupation première sera d'abord de défendre les intérets hégémoniques de son pays. Son alimentation gloutonne de ressources énergétiques, au détriment soit de l'environnement, soit de pays tiers, soit des deux. Sa suprématie monétaire en accroissant les inégalités et les dettes dans des nations pillées du tiers monde. Sa toute puissance militaire, indispensable à ses relations internationales à sens unique. Comme c'est pratique, et bien à propos, de montrer du doigt la lune, en disant : regardez le rêve qu'il est beau ! Et c'est mon doigt qui vous le montre : n'est il pas suffisamment élevé ? Sourions aux photographes ! Applaudissons les acclamations ! C'est loin, mais comme c'est bon de jouer les supporters. A quand le déplacement d'ambassadeurs, avec des guirlandes de guimauve, pour lui apporter nos félicitations ? Avec nos deniers, si vous le voulez, pour vos billets et vos repas, parce que nous le valons bien : la cour des comptes n'y connait rien en cour des miracles, et si vous êtes nos élus, c'est parce que nous sommes déjà des bienheureux. Quelle chance nous avons ! Quelle grandeur d'ame vous avez ! S'occuper du reste du monde, alors qu'égoistement, nous étions repliés sur nos petits soucis...Nous ne savions pas qu'Obama est LA solution du XXIéme siécle, le messie réincarné, l'utopie en personne, le héros de nos bandes dessinées. Le monde va changer, c'est certain : les lundis deviendront des vendredis, les cyclones des alizées, la famine une expérience spirituelle et la guerre un couac diplomatique. Merci de nous rappeller monsieur Franco, que c'est la nuit qu'on dort, mais que la journée, en principe, on respire les deux pieds sur terre : un homme est un homme, avec ses défauts et ses qualités, et celui ci n'est en rien différent des autres. A part le fait qu'il soit devenu président des états-unis.

48.Posté par papapio le 06/11/2008 13:35
Aujourd'hui un président de Couleur, demain des PERES éduquant leurs Enfants ?

47.Posté par FRANCO le 06/11/2008 11:59

J'apprécie cet enthousiasme de certains politiques réunionnais parmi les plus notoires d'admirer l'élection de Barak OBAMA et surtout sa formule 'Yes we can' .
Qu'en est-il dans leur esprit de cette si belle formule du nouveau président des USA que je traduis par 'Quand nous voulons, nous pouvons' quant 'aux prix invraisemblables des billets d'avion ' (pour les Réunionnais pas pour les élus !!!) quant à l'abandon de l'aide à la continuité territoriale de l'Etat, quant à l'absence d'une réelle et efficace continuité territoriale, mesure d'aménagement du territoire français mais aussi européen donc relevant de l' Etat et de l' Europe ?
Sans doute est-ce parce que ces problèmes ne les pénalisent pas (encore moins avec le bénéfice des miles gratuits) puisque eux voyagent autant que de besoins et même bien plus, mais ne pénalisent que leurs électeurs, surtout les plus démunis, qu'ils n'ont pas la volonté d'appliquer la belle formule de OBAMA.
Chers élus soyez moins enhousiastes pour ce qui vient de se faire aux USA et un peu plus ce que vous pouvez faire pour que l' Etat, et vous mêmes assumiez ce qui relève de vos mandats : servir l'intérêt général de TOUS LES REUNIONNAIS face aux lobby puissants des compagnies aériennes et des compagnies pétrolières, leurs très prospères fournisseurs, plus préoccupées d'elles-mêmes que de leurs usagers, et ce même quand elles sont financées et gérées par des élus !!!

46.Posté par Erick Murin le 06/11/2008 11:41
De Rosa Parks à Obama

"N’accepte jamais les traitements iniques d’où qu’ils viennent, ne baisse jamais les bras devant l’injustice", Rosa Parks 1955.

Nous sommes le 1 Décembre 1955 une Américaine de 42 ans, Rosa Parks, refuse de céder sa place à un passager blanc dans un bus aux Etats-Unis (Alabama), cette désobéissance historique n’est qu’une petite partie de l’iceberg dans la lutte des noirs pour les droits civiques aux Etats Unis d’Amérique. Cette femme devenue une icône pour des générations est décédée le 24 Octobre 2006 à l’âge de quatre vingt douze ans. Un siècle et demi après la guerre de sécession "guerre civile américaine de 1861 à 1865" opposant les états confus de l’Amérique esclavagiste et les états de l’union abolitionniste ; les Américains tournent une nouvelle page de leur histoire en propulsant à la maison Blanche le sénateur de l’Illinois qui devient le 44 ème Président des Etats-Unis. Tant de lutte pour arpenter les chemins de l’espoir. Il ne suffit pas d’être Afro-Américain, élu à majorité des suffrages et de présider l’une des premières puissance économique et nucléaire mondiale pour que l’histoire de la ségrégation raciale, sociale, le racisme et la discrimination soient réglées aux Etats Unis et ailleurs, Barack Obama ne pourra pas à lui seul changer le sort des afro-américains, des caribéens, des asiatiques, des latinos et du continent africain etc ; qui accusent des retards considérables. Néanmoins, Barack Obama est l’incarnation de l’espoir des peuples opprimés par des dictatures économiques, sa couleur de peau n’est pas la résultante de son succès. Barack Obama a contractualisé avec le peuple américain le challenge d’une nouvelle politique qui écarte "les conservateurs de la dislocation morale" Barack Obama est le contraire de la théorie anti-sociale. Le démocrate a en lui quelque chose de l’humanité. C’est l’humanité qui est respectable et sacrée. Barack Obama abrite les "valeurs de morale pratique" pour lesquelles tout homme de bon sens est capable et dont nul ne doit se désintéresser.

Pour le bureau du CRAN Région Réunion
Le Président Erick Murin

45.Posté par Didier Robert le 06/11/2008 10:05
Je suis particulièrement heureux de la victoire du démocrate Barack OBAMA aux Etats- Unis. Les américains sont allés très nombreux aux urnes pour élire massivement la personnalité politique qui incarne incontestablement, l'espoir, le nouveau rêve américain. A travers l'élection de Barack OBAMA, les américains lancent aussi un message fort en direction du monde entier. Celui d'une Amérique plus ouverte sur le monde et qui a la volonté d'affronter de nouveaux défis. Celui d'une Amérique qui a reprit à son compte la phrase du candidat 'Yes we can'. Je salue le parcours, l'engagement, les convictions du candidat Barack OBAMA qui a mené une très belle campagne, très digne qui fait honneur à un grand pays démocratique. La France, La Réunion sont à la fois éloignées et très proches de ce grand pays. Les Réunionnais se sont sans doute aussi, pour la 1ère fois, dans le cadre d'une élection internationale reconnus dans un homme qui porte fièrement son métissage. Au-delà de son apparence physique qui reste un symbole fort pour les Etats-Unis, Barack OBAMA a fait bien sur le choix d'une politique de développement économique engagée mais aussi d'un plus grand progrès social et de plus de solidarité, des valeurs auxquelles je reste plus que jamais très attaché. Cette victoire est partagée par le monde entier. Elle porte aussi l'espoir d'une grande collaboration, d'un renforcement des relations dans le respect de chacun avec notre pays, avec l'Europe dans son ensemble.
Didier Robert
Député-Maire du Tampon

44.Posté par Eric Delorme le 06/11/2008 09:50
Pour PSR c'est un jour très important dans l'histoire des Etats Unis d’Amériques et surtout mémorable pour toutes les minorités du monde entier.

PSR salue ce bel exemple de réussite, de pragmatisme et de combat mené avec volonté, conviction, et détermination. Barack Obama a eu raison d’y croire et de persévérer.

B. Obama est à l'image de notre monde actuel, un monde en mouvement, métissé culturellement et socialement, un monde avec lequel il faut que nous apprenions à composer dans l'harmonie, l’union et non plus dans la confrontation systématique. Il y va de la construction et du renforcement d’une paix durable.

Pour PSR qui a fait du métissage des sphères de décisions une priorité forte de son action politique, cette élection nous conforte dans notre volonté de promouvoir un modèle sociétal plus conforme aux attentes des peuples.

Eric DELORME
Secrétariat général du PSR


43.Posté par anonyme le 06/11/2008 08:17
Gaston Monnerville, reviens ! Ils t'ont oublié !?

42.Posté par Kaslekui le 06/11/2008 07:02
Bin oui, toutes les gratelles de l'ile vont venir ici pour utiliser la victoire de quelqu'un et avoir leur lignes de gloire !! N'importe quoi, Zinfo veut nous faire croire que même Huguette Bello sait utiliser un ordinateur… Les anciens employés de la mairie de Saint-Paul apprécieront les quelques mots de sympathie… Pour "l'idéologie fondée sur le mépris de l'homme", je propose de baptiser une place de la ville de St-Paul 'Barak Obama' et on pourrait y installer une stèle avec les noms de tous les employés dont les contrats ont été rompus arbitrairement par l'équipe provisoire actuelle de la Mairie de St-Paul…

41.Posté par Coo2gle le 05/11/2008 23:19
C'est incroyable cette récup tout azimut !

40.Posté par Huguette Bello le 05/11/2008 22:20

L’élection de Barack OBAMA Président est un événement qui parle à notre peuple comme à aucun autre.

Ce qui vient de se passer aux Etats-Unis relève de l'impensable, c'est un coup de tonnerre qui vient d'ébranler de fond en comble l'univers des préjugés raciaux.

Leur remise en cause est un acte à inscrire au crédit de la nation américaine laquelle il n'y a pas si longtemps cultivait encore le culte de la race supérieure et pratiquait une forme d'apartheid qui n'osait pas dire son nom.


En moins de vingt ans, le combat contre les préjugés raciaux aura connu des victoires resplendissantes. D'abord grâce à Nelson MANDELA qui a su magistralement rétablir l'égalité entre les blancs et les noirs en Afrique du sud.

Et puis aujourd'hui grâce à Barack OBAMA, le président de tous les américains quelles que soient leurs origines, quelle que soit la couleur de leur peau, quels que soient leurs mélanges.

Je pense que le Général de Gaulle aura été d'une certaine manière un visionnaire quand il prédisait que l'avenir du monde était au métissage.

Reste à savoir si sa prophétie finira par se réaliser un jour dans son propre pays.

Soyons fières, mais restons lucides.

Barack OBAMA, qui est aujourd'hui le symbole de la fin d'une idéologie fondée sur le mépris de l'homme par l'homme, n'en va pas moins devenir le dirigeant de la puissance qui durant des décennies a exercé son hégémonie sur l'ensemble de la planète.

C'est donc à l'aune de ce qu'il fera pour ramener la paix et la Concorde entre les peuples que nous seront finalement en mesure de le juger.


39.Posté par COUCOU le 05/11/2008 21:59
Milles bravos.
Mais ce qui m'étonne le plus, c'est comment peut ont aujourd'hui dans un pays qui est le notre, acclamer sa victoire parce qu'il est noire. Je pense que les réactions auraient du être basée sur son programme, les circonstances difficiles au quels les américains font face.
Cette pauvretés cachées, ce pays a deux vitesse.
Barack OBAMA est élu par son travail, son courage et sa détermination et aussi c'était l'homme du moment.
Le fait de mettre en avant sa couleurs est pour moi un retour en arrière dans se pays démocratique qui est le nôtre. Au cas échéant à nous de le changer, et non ce cacher derrière des couleurs, des appartenances, des religions ou des ressentis.

38.Posté par Olive le 05/11/2008 21:55
Si la France avait eu dans ses rangs un candidat comme Barak Obama, de droite ou de gauche il aurait été au pouvoir aujourd'hui.
La gauche française a besoin de trouver un leader de poids pas ceux que nous voyons depuis quelques années.

37.Posté par denis le 05/11/2008 20:26
J'attends de voir ce qu'il va faire, Jean-Claude ! Et en France, qui avons nous comme leader charismatique de la gauche, en ce moment ?? Le problème me semble aussi , c'est que la gauche française donne l'impression d'avoir un programme trop flou.
D'autre part, je ne suis pas sûr que les démocrates américains correspondent vraiment à la gauche française, ...ne serait-ce que
1) pour la politique d'immigration, et
2) la position gouvernementale face aux défavorisés du pays.

36.Posté par jina le 05/11/2008 20:18
ma "busherie" afermé ses portes a cause de la crise

35.Posté par andremctp le 05/11/2008 20:14
Au fait M Fruteau, le PS est pour le travail au noir ?

34.Posté par Jean-Claude Fruteau le 05/11/2008 19:52
Jean-Claude FRUTEAU, Député socialiste de La Réunion, salue avec enthousiasme le succès électoral du Parti Démocrate aux Etats-Unis et l'élection historique de Barack OBAMA comme Président de la première puissance mondiale.
Le premier gagnant de cette journée est sans conteste le peuple américain, qui tourne ainsi l'une des pages les plus grises de son histoire et donne à tous une magnifique leçon de démocratie. En choisissant, pour la première fois, un homme noir pour présider aux destinées de leur pays, les Américains renouent avec les valeurs fondamentales qui ont présidé à la constitution de leur nation.
Mais cette victoire est aussi une bonne nouvelle pour le monde entier. Que le plus grand pays du monde, dans un sursaut extraordinaire, décide de rompre avec le discours de guerre et de haine de ces dernières années ne peut que réjouir tous ceux qui sur la planète croient en l'homme, à la fraternité universelle et à la paix.
Les fondements de cette victoire sont tout aussi remarquables. Un parti qui, après de longs mois de rudes débats internes, est capable de se rassembler autour d'orientations claires et d'un véritable leader, au charisme authentique. Une campagne menée avec ingéniosité et créativité. Un discours totalement cohérent, en phase avec les valeurs mais aussi en attention constante aux préoccupations concrètes des gens, tels sont les ingrédients essentiels du succès.
Le socialistes, qui aspirent à un changement de politique dans notre pays, ont le devoir d'en créer les conditions. J'appelle les militants socialistes de La Réunion à garder à l'esprit cet enjeu fondamental au moment du choix décisif qu'ils ont à faire jeudi soir.

33.Posté par Patrick FLOC'H le 05/11/2008 17:13
31. Posté par FRANCO le 05/11/2008 16:38

30. Posté par Basile le 05/11/2008 16:27

28. Posté par Le Pacifique le 05/11/2008 14:27

27. Posté par Ulysse le 05/11/2008 14:11

25. Posté par denis le 05/11/2008 13:05

et même mon bolchowaltermachintruchose
18. Posté par Aéro Freins le 05/11/2008 12:05

Histoire d'en rire il y a toujours un évènement tragique dans le monde ....
Les chroniques polonaises

http://wyborcza.pl/1,75248,5874898,Chavez_nie_chce_Walesy_w_Wenezueli.html

Lech Walesa, persona non grata au Venezuela

C'est le journal Gazeta Wyborcza qui rapporte cette news de l'Union : alors que Lech Walesa devait intervenir comme guest star lors d'une conférence organisée par une université vénézuélienne sur la thématique de "La démocratie est l'affaire du peuple", le président Hugo Chavez a décrété que l'ancien président polonais était persona non grata au Venezuela. Belle image démocratique des alter mondialos
Trés hilarant lorsqu'il y a encore peu de temps, l'on apprenait que le même révolutionnaire Chavez félicitait le président Sarkozy pour sa bonne gouvernance de la crise et lui souhaitait la bienvenue au club de présidents socialistes...

Si par hasard le brave Walesa a un trou dans son emploi du temps, il pourrait pas faire une conf ici à la Réunion ? ça changerait de braquet, Révolutionnaire Communiste non ?
Moi je ne dis qu'une chose : solidarité Solidarność avec Lech Walesa libre !

D'autant que sur la radio d'état France Inter j'ai entendu que le Gouvernement polonais s'attend à une croissance allant en s'accélérant vers les 5% en 2008.
Faudrait que les frangins Jumeaux polonais Kaczynski donnent la recette à Sarkozy pour un pays qui revient de loin ...Remarquez le recette est simple moins d'impôts moins de fonctionnaires et de meilleurs salaires L'impôt tue l'impôt comme ne le sait pas le microcosme français.


32.Posté par Basile le 05/11/2008 17:01
Il paraît que Obama aurait remercié Bush...
En plus, il a de l'humour, Barak !

31.Posté par FRANCO le 05/11/2008 16:38
Je ne voudrais pas paraître rabat-joie, et ce d'autant pluqs que je suis très très heureux que Obama ait gagné plutôt que "Cain-Bush 2 la continuité des dégâts". toutefois, il m semble que le monde s'est d'abord massivement intéressé à l'élection présidentielle américaine parce que la politique économique et surtout financière de ce grand pays, grand surtout par la dimension de son déficit du budet de l'Etat. Malheureusement cet énorme déficit, très largement dû aux coûts énormes des diverses guerres que les faucons des USA conduisent pour le plus grand bonheur des sociétés Haliburton et autres groupes US et leurs pauvres actionnaires. Malheureusement les USA ont ausi le formidable pouvoir de faire supporter et largement payer leur déficit abyssal et le train de vie surévalué et somptuaire d'une certaine minorité ( pas les pauvres victimes des subprimes qui ont perdu leur argent, leurs économies et leurs retraites) spéculatrice par le fait qu'aujourd'hui ils peuvent faire tourner la planche à billets verts sans contrôles ni limites. Or, tant que le dollar US sera la monnaie de référence mondiale, en particulier pour l'achat du pétrole et pour le règlement de tout ce qui est produit en Chine pour inonder ensuite le marché mondial à des "prix bas" mais à des "marges colossales", l'immense majorité des gouvernements des pays du monde devront faire subir à leurs populations le coût du déficit des USA. Barak OBAMA va-t-il vraiment essayer de mettre fin à cette situation éminemment profitable certes pour certaines immenses fortunes US ( et aussi des pétro-dollars, des narco-dollars, des militaro-dollars, etc...) mais si préjudiciables pour les autres pays de la planète et en particuliers les pays les plus misérables. S'il lutte dans son propre pays contre les misères que connaissent plus d'un quart de ses 250 millions de concitoyens (chômage, drogue, prisons, éducation, emploi, etc...) , alors peut-être luttera-t-il pour plus de tolérance et de respect des autres pays du monde attestant par là même qu'une nouvelle Amérique se dessine, symbole d'une victoire de la démocratie. Souvenons du vol manifeste qu'avaient été en Floride le second mandat de Bush !!!! Oui, il se passe quelque chose qui peut susciter l'espoir du monde aux USA aujourd'hui !!!

30.Posté par Basile le 05/11/2008 16:27
Un noir à la Maison Blanche ?

Michael Jackson envi-sage de se faire repeindre en noir !

29.Posté par Basile le 05/11/2008 15:54
Dernières nouvelles des bourses :
L'Obamania donne la Baraka aux marchés !

28.Posté par Le Pacifique le 05/11/2008 14:27


Soyons sérieux Léo , Obama a été élu, OK, mais pourquoi ajouter " Quand je lie 'sic ) le message que Sarkozy a envoyé au nouveau Président ' un vrai ), j'ai honte d'être Français, car comme f....c.... on ne fait pas mieux. Soyez logique Léo, Changez de nationalité

27.Posté par Ulysse le 05/11/2008 14:11
Excellente question Choupette !
Il y en a qui ont besoin de redescendre sur Terre à grande vitesse.

En tout cas je crois que la victoire d'Obama est due à tout un ensemble de facteurs, parmi lesquels le fait qu'il a disposé d'un budget colossal pour sa campagne et son organisation.

Ceci n'est évidemment pas passé inaperçu chez nous !
Voici un extrait d'un article publié hier sur internet :

"La campagne de M. Obama inspire les conseillers de M. Sarkozy

C'est une superproduction politique, l'histoire d'un héros qui incarne la promesse d'une Amérique nouvelle. Il a compris, comme Nicolas Sarkozy, qu'il fallait faire de la politique un spectacle.

Quatre jours de spectacle regardés par le monde entier ; 75 000 personnes qui déferlent sur la ville. L'équipe d'Obama ne laisse rien au hasard. Même lorsque le spectateur croit à la spontanéité, même lorsque ce sont de simples citoyens qui interviennent, tout a été préparé en amont par les équipes d'Obama. L'organisation d'Obama est quasi militaire.

Une marque qu'il s'agit de développer comme n'importe quel autre produit avec son logo, sa typographie, son slogan, son positionnement, ses valeurs. La campagne présidentielle de 2012 risque d'avoir un fort accent américain. (lemonde.fr).

Vous croyiez avoir tout vu en 2007 ? Eh bien non en 2012 ce sera une campagne bling bling à la sauce Obama !!!

Le lamentable dans tout ça c'est que ce n'est pas les idées qui font qu'un candidat va être entendu et qu'on va voter pour lui ou non, c'est de plus en plus le fric ! ! ! ! !

26.Posté par Patrick FLOC'H le 05/11/2008 13:46

21. Posté par Choupette le 05/11/2008 12:34
Est-ce que Mr. OBAMA va faire baisser le prix des billets d'avion à La Réunion ?

Pompompom...
______________________
Effectivement Pompom pom mmmmmmm
Ici Londres ! Les Français parlent aux Français...
Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon cœur
D’une langueur
Monotone.
Il suffit de voir les anti-Libéraux qui ne sont pas avares en commentaires pour venir s'en donner à coeur joie dans les media déjà bien excités sur le sujet, comme les soirs de matches de foot triomphants à la française... heureusement dans la nuit du Grand Kabar je n'entendrai pas les klaxons de Saint Denis et des bobos gôchos trosko par manque de programme qu'est ce que vous voulez nous savons tous depuis longtemps à quelle extrémités les gauchistes sont prêt à faire pour tromper les gens. ! Du pain et des jeux pour les Français obamaniaques.
Ce sera le vote américano-français des l'Océan Indien qui compte pour des brèdes mafane .

Et après, quelle économie pour l'Amérique -et la France, ça nous promet ?

25.Posté par denis le 05/11/2008 13:05
Mamie, si Barack s'interesse aux magouilles planétaires de la CIA, il risque de terminer comme JFK.

24.Posté par denis le 05/11/2008 13:03
Rama Yade : "Obama a une attitude post-raciale"...C'est bien qu'il ne soit pas dans la revanche, d'autant plus que c'est Mamy qui lui a enseigné les valeurs du travail.
Mais, méfiance :
1981 : meme liesse a paris qu'a Chicago today. mais peu de resultats :
1) abolition de la peine de mort
2) liberté audiovisuelle
3)Mittérand crée le ghetto 93 , en accordant la nationalité francaise a des maghrebins qui ne le parlent meme pas, et dont les valeurs sont loin d'etre gauloises !

Donc, j'aime bien Barack, mais...paris ne s'est pas fait en un jour.

23.Posté par Bill Vesée le 05/11/2008 13:03
Bémol. Je crois Obama sincère, mais ce qui va être intéressant c'est de voir comment il va gérer les "faucons" qui satellisent le gouvernement US, car ils ont un poids considérables pour les choix "stratégiques", donc sur l'avenir de notre planète.

L'Irak en est la triste illustration, même Powell a fait allègeance aux faucons.

22.Posté par BEB-RINT le 05/11/2008 12:50
Il est élu, trés bien. Je m'y intérresse à partir de maintenant. Avant, j'ai toujours considéré qu'il s'agissait d'une Election Américaine et que nous n'avions pas à nous immisser dans la campagne Américaine, contrairement à certain de nos Politiques de gauche ou de droite.
Savoir, pourquoi, les Américains ont voté pour Mr OBAMA, pour son programme Politique que je ne connais pas ou pour sa couleur de peau?
Attention au retour de flamme, combien sont élus et n'applique pas leur programme, j'aurais eu le même sentiment envers Mac Cain.

21.Posté par Choupette le 05/11/2008 12:34
Est-ce que Mr. OBAMA va faire baisser le prix des billets d'avion à La Réunion ?

Pompompom...

20.Posté par Patrick FLOC'H le 05/11/2008 12:30
16. Posté par LEO le 05/11/2008 10:52

Mon cher léo fallait mettre le message parce que effectivement notre président risque d'être prochainement à la traine...économiquement pour ne parler que de la FrÔNCE
-------------------------------
Nicolas Sarkozy félicite Barack Obama

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a félicité Barack Obama pour sa "victoire brillante" à l'élection présidentielle américaine, qui suscite selon lui "un immense espoir" en France, en Europe et dans le monde.

En choisissant le candidat démocrate métis pour devenir leur 44e président, les Américains ont fait "le choix du changement, de l'ouverture et de l'optimisme", écrit le président français dans un message dont l'Elysée a diffusé une copie.

"Alors que le monde est dans la tourmente et qu'il doute, le peuple américain, fidèle à ses valeurs qui font depuis toujours l'identité même de l'Amérique, a exprimé avec force sa foi dans le progrès et dans l'avenir", ajoute Nicolas Sarkozy.

"Au moment où nous devons faire face tous ensemble à d'immenses défis, votre élection soulève en France, en Europe et au-delà dans le monde un immense espoir", ajoute le chef de l'Etat. "Celui d'une Amérique ouverte, solidaire et forte qui montrera à nouveau la voie, avec ses partenaires, par la force de l'exemple et l'adhésion à ses principes."

"La France et l'Europe (...) y puiseront une énergie nouvelle pour travailler avec l'Amérique à préserver la paix et la prospérité du monde", poursuit le président.

Nicolas Sarkozy avait reçu Barack Obama à l'Elysée le 25 juillet dernier, lors d'une tournée européenne du sénateur de l'Illinois.
--------------------------------


Faut dire qu'il n'a honte de rien ! faut dire que si Sarko avait de honte quelque chose ça se saurait qu'en on voit qu'il accepte que sa femme s'affiche à poil , qu'en on sait qu'il soutenait l'autre abjecte Néron personnage il y a encore peu . il retourne sa veste avec autant de dextérité qu'un torero jouant la muleta !!!! Olé !!!....

19.Posté par Cyrille Melchior le 05/11/2008 12:27
Le Peuple américain vient de choisir son nouveau Président pour prendre en main la destinée des Etats-Unis d’ Amérique au cours des 4 prochaines années.

En choisissant, Barack H. OBAMA comme Président, c'est le choix du changement, du courage et de l'espoir qu'a clairement exprimé le peuple américain.

Cette victoire historique est la récompense d’un engagement inlassable d’un homme au service de son peuple. Elle est le fruit d’une campagne exceptionnelle gorgée d’humanisme et de conviction.

Alors que le monde traverse la plus grave crise financière depuis 1929, que les peuples doutent, les américains ont exprimé avec force leur foi dans l’avenir et dans le renouveau de leurs pays.

Que ce message résonne au-delà des frontières d’Amérique. Au moment où en Europe, en France et à La Réunion nous devons faire face à d’immenses défis cette élection permet un grand espoir et plus de confiance.

Nous devons puiser dans l’énergie et la foi du peuple américain pour nous aussi relever les défis.

C’est ensemble que tout devient possible,

C’est un message de remerciements que je souhaite formuler au peuple américain qui nous montre la voix du Renouveau.

Longue vie à Monsieur Barack H. OBAMA et félicitations pour sa victoire, sa proximité et son engagement pour le peuple américain.

Mes félicitations Monsieur le Président,

Cyrille Melchior

18.Posté par Aéro Freins le 05/11/2008 12:05
C'est incroyable n'empêche l'événement.... "mondial".... que constitue cette victoire. L'intérêt avéré, que suscite les élections présidentielles aux États-Unis, du Népal au Bangladesh, de Dubaï... à Téhéran, l'Irak bien sûr, ou de Singapour... jusqu'en Corée, ou encore le Venezuela de Chavez, qui souhaitait attirer notre attention sur une certaine "odeur de soufre", ou bien...le futur de Cuba ? ...Et Oui, plus que jamais, rappelez-vous, ce que publiait le Monde au lendemain des attentats du 09/11 en "une" de son journal (13 septembre 2001) un éditorial titré : " Nous sommes tous Américains "....

Comme beaucoup donc, j'en suis ravi car, comme tous ceux là, on attend du changement. Le nouveau Président des Etats-Unis len a parlé ds son discours. Un message adressé au reste du monde...? Alors certainement oui, en matière de politique étrangère.... Mais pas seulement ! Car avec Obama, je me sens moins hum-hum contrarié, et ce qu'il fera à l'intérieur, pourrait se voir à l'extérieur...

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales